Cet article fait partie du dossier

Mes beaux sapins

Les chiffres de la production de sapins de noël

Un sapin de Noël, c’est cinq à dix ans de culture pour quelques jours de fête seulement. Dans nos imaginaires, il pousse au naturel. Mais, canons de beauté oblige, le business s’en est mêlé. Décryptage.

Un sapin de Noël, c’est cinq à dix ans de culture pour quelques jours de fête seulement. Dans nos imaginaires, il pousse au naturel. Mais, canons de beauté oblige, le business s’en est mêlé. Décryptage.

Beau et pas cher ?

Chargement

étroit pour ne pas prendre trop de place

forme conique

flèche courte et solide pour porter l’étoile

feuillage fourni

distance égale entre les étages

aiguilles qui tiennent longtemps

  • L’offre s’adapte à la demande exigeante...
  • production en monocultures, souvent à grande échelle
  • zones humides, haies, prairies ou bois naturels parfois détruits
  • les blessures liées à une taille sévère favorisent les maladies
  • utilisation d’hormones pour limiter la croissance des branches
  • cocktail de plus de dix pesticides
  • toxicité pour les milieux naturels et l’humain
  • mode des sapins écolos
  • jungle de labels et greenwashing fréquent
  • Vente en grande distribution pour une consommation de masse

Sortir du cercle vicieux ?

nouvelles perceptions du sapin au naturel et au juste prix

  • production à petite échelle et respectueuse de l’environnement
  • vente directe ou avec peu d’intermédiaires
  • label bio, le plus rigoureux : 1 % de la production en France, 10 % en Suisse, marginal en Belgique

... ou choisir des alternatives au sapin coupé

Bonjour, moi c’est Nordmann

Introduit en Europe occidentale au milieu du XIXe siècle depuis le Caucase, le sapin de Nordmann est devenu l’arbre de Noël favori, avec ses aiguilles douces, fournies et qui persistent longtemps. Il est commercialisé à hauteur de 70 à 80 % dans nos régions, supplantant l’épicéa qui représente désormais 15 à 20 % des ventes. Le reste se répartit entre sapin blanc et conifères exotiques.

Le marché de noël

France :

  • 5 000 000 sapins produits pour le marché national
  • 1 000 000 sapins importés

Belgique :

  • 2e exportateur en Europe
  • 3 000 000 sapins exportés
  • 500 000 sapins produits pour le marché national

Suisse

  • 700 000 sapins produits pour le marché national
  • 700 000 sapins importés

Située généralement en zone agricole ou en forêt sous les lignes électriques, la culture de sapins de Noël contribue très peu à la déforestation.
Elle couvre environ 0,01 % du territoire français et suisse, 0,1 % en Belgique.

Quel est l'impact des cultures de sapins de Noël sur les oiseaux ?

L'ornithologue Robin Gailly répond à cette question dans cette longue interview.

Cet article fait partie du dossier

Mes beaux sapins

Couverture de La Salamandre n°279

Cet article est extrait de la Revue Salamandre

n° 279  Décembre 2023 - Janvier 2024, article initialement paru sous le titre "Réveillons-nous !"
Catégorie

Écologie

Vos commentaires

Réagir

Pour commenter sans créer de compte, il vous suffit de cliquer dans la case « nom » puis de cocher la case « je préfère publier en tant qu’invité ».

Ces produits pourraient vous intéresser

Le grand livre de la nature

69.00 €

Les plantes sauvages

49.00 €

Agenda de la nature au jardin 2024

6.00 €

ALPES 2e édition

42.00 €

Découvrir tous nos produits

Poursuivez votre découverte

La Salamandre, c’est des revues pour toute la famille

Découvrir la revue

Plongez au coeur d'une nature insolite près de chez vous

8-12
ans
Découvrir le magazine

Donnez envie aux enfants d'explorer et de protéger la nature

4-7
ans
Découvrir le magazine

Faites découvrir aux petits la nature de manière ludique

Nos images sont protégées par un copyright,
merci de ne pas les utiliser sans l'accord de l'auteur