© Marcello Pettineo

Cet article fait partie du dossier

Mille et une guêpes

Polistes gaulois, des guêpes assez pacifiques

Avez-vous déjà entendu parler des polistes ? Quand une guêpe noir et jaune nous fréquente sans faire de vague.

Avez-vous déjà entendu parler des polistes ? Quand une guêpe noir et jaune nous fréquente sans faire de vague.

Trois insectes bariolés se chauffent sur le crépi de la maison en plein mois de mars ! Ce n’est ni une hallucination ni la perspective d’un été d’enfer. Avec leurs longues pattes pendantes, leur caractère peu agressif et leur vol peu vigoureux, les polistes gaulois passent parfois pour des hyménoptères ivres ou mal réveillés.

Ces guêpes sont sociales comme leurs cousines redoutées mais leur vie sociale est un peu moins élaborée. Elles ne comptent pas de vraies reines, mais une caste de femelles fondatrices qui coopèrent (> L’union fait la force). Une dominante finit néanmoins par sortir du lot après quelques conflits (> Face de caïd) sans que rien la distingue morphologiquement de ses subordonnées. Seul le comportement de cette femelle dite alpha diffère. Elle est quasiment la seule à pondre et imprègne de son odeur le nid qu’elle quitte rarement. Ses comparses se consacrent alors à l’entretien du logis et à l’élevage des larves. Une fois la première génération d’ouvrières éclose, les femelles coopérantes sont chassées par l’alpha. Elles ont alors la possibilité d’aller s’incruster dans un autre nid ou de tenter de fonder le leur.

C’est seulement la seconde série de pontes de la femelle dominante qui donnera naissance à une génération de futures fondatrices et de mâles. Ces derniers meurent très vite après l’accouplement tandis que les femelles devront passer l’hiver pour démarrer un nouveau cycle au printemps prochain. Ces élégantes bâtisseuses de villes – polistês en grec – construisent leur nid passe-partout dans une grande variété d’endroits : façade, mobilier de jardin, barbecue, végétation, tablettes de fenêtres, planches, bâche, etc. Une plasticité qui leur a permis de voyager avec les matériaux qu’elles squattent et de coloniser l’ensemble du continent américain, l’Afrique du Sud et le Moyen-Orient.

Etage unique

Dépassant rarement la taille d’une main ouverte, le nid des polistes est une coupole constituée d’un seul rayon de cellules. Parfois pris pour un nid de guêpes communes
inachevé, il est relié à son support par un pédoncule fin et robuste.

Tout en jambes

Polistes gaulois, les guêpes sociales pacifiques des jardins
© Marcello Pettineo

Le poliste gaulois se différencie des guêpes communes et germaniques par de très grandes pattes postérieures, des antennes en massue orangées et le premier segment de l’abdomen – celui juste après la taille de guêpe – arrondi et non coupé droit.

Maçons hors pair

Guêpe maçonne eumène
© Jean-Denis Bellot

Proches parentes des polistes, les eumènes sont des guêpes solitaires et maçonnes. Parmi elles, l’impressionnant eumène unguiculé construit sur une paroi un nid en mortier contenant plusieurs cellules.

Face de caïd

Polistes gaulois, les guêpes sociales pacifiques des jardins
© Stéphane Vitzthum

Chez les polistes, les duels pour déterminer le statut de femelle dominante ne sont pas sans risque. Des études ont montré que les motifs noirs de la plaque frontale située entre les antennes et les mandibules traduisent la vigueur potentielle de l’adversaire. L’acceptation tacite de la domination via ce signal visuel évite de trop nombreux pugilats.

L’union fait la force

Polistes gaulois, les guêpes sociales pacifiques des jardins
© carlo maggio / Alamy

Un nid de polistes peut-être construit par une seule femelle ou par plusieurs. En cas de coopération, les ouvrières produites seront plus nombreuses et les fondatrices auront de meilleures chances de survie.

Plongez dans l’intimité d’une petite colonie de polistes.

Cet article fait partie du dossier

Mille et une guêpes

Couverture de La Salamandre n°265

Cet article est extrait de la Revue Salamandre

n° 265  Août-septembre, article initialement paru sous le titre "Des Gaulois parmi nous"
Catégorie

Sciences

Vos commentaires

Réagir

Pour commenter sans créer de compte, il vous suffit de cliquer dans la case « nom » puis de cocher la case « je préfère publier en tant qu’invité ».

Ces produits pourraient vous intéresser

Zéro déchet – Le guide inspiré de la nature

19.90 €

L’enquête sauvage, pourquoi et comment renouer avec le vivant ?

19.90 €

Le guide nature Les oiseaux, 2e édition

19.90 €

Le guide nature En forêt, 2e édition

17.00 €

Découvrir tous nos produits

Poursuivez votre découverte

La Salamandre, c’est des revues pour toute la famille

Découvrir la revue

Plongez au coeur d'une nature insolite près de chez vous

8-12
ans
Découvrir le magazine

Donnez envie aux enfants d'explorer et de protéger la nature

4-7
ans
Découvrir le magazine

Faites découvrir aux petits la nature de manière ludique

Nos images sont protégées par un copyright,
merci de ne pas les utiliser sans l'accord de l'auteur