© Marcello Pettineo

Cet article fait partie du dossier

Mille et une guêpes

10 guêpes solitaires prédatrices d’insectes

Quand une guêpe partage une longue histoire avec les abeilles… qu’elle croque ! découvrez le philanthe apivore et d'autres guêpes solitaires prédatrices.

Quand une guêpe partage une longue histoire avec les abeilles… qu’elle croque ! découvrez le philanthe apivore et d'autres guêpes solitaires prédatrices.

Sur la terre nue du talus, une excavation est en cours. L’abdomen en l’air, la tête enfouie, une guêpe rassemble des grains de sable avec ses pattes avant pour les propulser sous son ventre à plusieurs centimètres de distance. Le philanthe apivore n’a qu’une idée en tête : creuser son nid.

Son voisin, plus avancé dans les travaux, a terminé la galerie principale et quelques-unes de ses loges secondaires. Il va partir en chasse. Au menu du jour, abeille domestique ! Décollage, puis direction la prairie fleurie où il repère très vite une ouvrière. Occupée à butiner, la dévouée Apis mellifera ne voit pas l’éclair jaune qui lui tombe sur le dos. D’un mouvement rapide de l’abdomen, le philanthe pique sa victime et lui injecte une bonne dose de venin paralysant. Quelques secondes plus tard, la guêpe s’envole avec son lourd butin entre les pattes. De retour au nid, elle enduit sa proie d’une substance antifongique afin d’en prolonger la conservation. Puis, elle la dépose au fond d’une loge avant d’y pondre un œuf et d’en fermer l’entrée. Ce triste sort réservé à la protégée de l’apiculteur ne doit pas pour autant nous alarmer. Les rapines du philanthe sont ponctuelles et ne menacent aucunement la ruche. La disparition des prairies et l’usage des pesticides sont des dangers autrement plus graves.

Ce jeu de prédateur et de proie entre une guêpe et une abeille est l’occasion d’évoquer pour conclure le lien évolutif entre ces deux groupes d’insectes remarquables. On pense que, chez certaines guêpes proches parentes des philanthes, les larves auraient pris goût au pollen protéiné recouvrant des butineurs paralysés. Chez au moins une lignée, l’aliment d’origine végétale aurait remplacé la proie dans le régime des larves… produisant les premières abeilles. L’extrême diversification des plantes à fleurs il y a 130 millions d’années aurait donné un spectaculaire coup de boost à ce nouveau groupe d’insectes totalement végétarien.

Regardez la vidéo d’un philanthe qui creuse son nid.

Carrousel familial

Le philanthe apivore fait partie d’une grande famille de guêpes solitaires prédatrices. Mouches, abeilles, araignées ou blattes, rien n’échappe aux crabronidés ! Enterrées vivantes, les proies ne servent toutefois qu’à nourrir les larves. Les adultes, eux, préfèrent le nectar des fleurs et participent ainsi à leur pollinisation.

Du nectar, du pollen

masarinés. Celonites abbreviatus
© Henk Wallays / Alamy

Peu après l’apparition des abeilles, une lignée ancienne de guêpes a évolué elle aussi vers la consommation de nectar et pollen : les masarinés. Celonites abbreviatus, joli insecte d’à peine 6 mm, remplit son jabot sur les fleurs de lamiacées comme le romarin ou la lavande.

Cet article fait partie du dossier

Mille et une guêpes

Couverture de La Salamandre n°265

Cet article est extrait de la Revue Salamandre

n° 265  Août-septembre 2021, article initialement paru sous le titre "Supplément pollen"
Catégorie

Sciences

Vos commentaires

Réagir

Pour commenter sans créer de compte, il vous suffit de cliquer dans la case « nom » puis de cocher la case « je préfère publier en tant qu’invité ».

Ces produits pourraient vous intéresser

Un tour de roue

19.00 €

Le faucon de l’espoir

34.00 €

La forêt hyperconnectée

19.90 €

Histoires surnaturelles. Alliances, ruses et stratagèmes entre plantes et insectes

39.00 €

Découvrir tous nos produits

Poursuivez votre découverte

La Salamandre, c’est des revues pour toute la famille

Découvrir la revue

Plongez au coeur d'une nature insolite près de chez vous

8-12
ans
Découvrir le magazine

Donnez envie aux enfants d'explorer et de protéger la nature

4-7
ans
Découvrir le magazine

Faites découvrir aux petits la nature de manière ludique

Nos images sont protégées par un copyright,
merci de ne pas les utiliser sans l'accord de l'auteur