© Soru Epotok / stock.adobe.com

Cet article fait partie du dossier

L’évolution sous nos yeux

Deux modes d’adaptation rapide dans la nature

Dans le long jeu de l’évolution, certaines espèces parviennent à faire rapidement preuve d'adaptation. Voici comment ils parviennent à tirer leur épingle du jeu.

Dans le long jeu de l’évolution, certaines espèces parviennent à faire rapidement preuve d'adaptation. Voici comment ils parviennent à tirer leur épingle du jeu.

1. Plasticité phénotypique

Effet : Le code génétique peut contenir une multi­tude de modes d’emploi décrivant autant de possibilités de développement pour un organisme. Ce sont les contraintes de l’environnement qui vont définir quels modes d’emploi seront utilisés afin que l’individu s’adapte à son milieu de vie.

Avantages :

  • Personnalisé. Permet l’adaptation d’un individu à un contexte précis.
  • Réversible. Les générations suivantes disposent toujours de tous les modes d’emploi pour répondre aux spécificités de leur environnement.
  • Transmissible (dans certaines conditions). Assure une adaptation plus rapide des générations suivantes.

Inconvénient : Possibilités d’adaptation limitées aux modes d’emploi qui existent déjà dans le code génétique. Si les changements de l’environnement sont trop importants, il se peut qu’aucun d’entre eux ne puisse y répondre.

Flèche ou ruban ?

Adaptation : feuilles de sagittaire

Les feuilles de la sagittaire, une plante aquatique aussi appelée flèche d’eau, peuvent adopter trois formes très différentes. Les feuilles aériennes (1) ressemblent à des pointes de flèches et sont très efficaces pour capter la lumière du soleil. Les feuilles immergées (2) forment de longs rubans souples, beaucoup plus résistants face au courant mais absorbant moins d’énergie solaire. Enfin, les feuilles flottantes (3) sont à mi-chemin entre les deux formes précédentes. Ces trois modes d’emploi, présents dans le code génétique de chaque individu, permettent à la plante de s’adapter à la profondeur de l’eau et à la vitesse du courant à l’endroit précis où elle pousse.

Casque à pointe

Adaptation des daphnies - evolution
© Christian Laforsch / Science Photo Library

Petits crustacés des eaux stagnantes, les daphnies présentent habituellement une tête arrondie. Toutefois, les individus nés dans un milieu riche en prédateurs développent une excroissance sur la tête, qui les rend moins faciles à avaler. Leur code génétique n’a pas changé mais elles en utilisent une autre partie, un autre mode d’emploi. Plus étonnant encore, les descendants directs des individus « casqués » développent eux aussi cette excroissance, même en l’absence de prédateur. Le choix du mode d’emploi « avec casque » peut donc être transmis à la descendance afin que celle-ci soit prête à se protéger dès la naissance.

2. adaptation comportementale

Effet : Certains individus modifient leur comportement pour s’adapter aux changements de leur milieu de vie.

Avantages :

  • Rapidité d’adaptation pour les espèces à fortes capacités d’apprentissage, donne une grande souplesse aux individus.
  • Réversible en cas de changement de l’environnement, il suffit d’abandonner le comportement ou d’en adopter un autre.
  • Transmission possible par imitation ou enseignement, y compris entre individus non apparentés. Permet une diffusion extrêmement rapide dans la population.

Inconvénient : Possible et transmissible uniquement chez les espèces ayant de fortes capacités d’apprentissage et des contacts sociaux.

Avec un nuage de lait

Adaptation : mésange qui boit du lait
© Dorling Kindersley ltd / Alamy

Dans les années 1920, certaines mésanges anglaises ont appris à ouvrir les bouteilles de lait livrées devant les portes des maisons pour accéder à la couche de crème en surface, très nourrissante. Ce nouveau comportement est apparu indépendamment en plusieurs endroits puis s’est transmis dans toute l’Angleterre en une vingtaine d’années, par imitation entre individus. Les mésanges étaient capables d’apprendre cette technique simplement en trouvant une bouteille déjà ouverte par une congénère. De plus, elles s’attaquaient en priorité aux bouteilles de lait non écrémé, reconnaissables à la couleur de leur capsule.

Sortir du bois

Adaptation du chevreuil - evolution
© Soru Epotok / stock.adobe.com

Forestiers solitaires à l’origine, les chevreuils ont adapté leur comportement et leur alimentation à l’extension des zones agricoles au détriment des surfaces boisées. Beaucoup d’entre eux profitent des riches ressources alimentaires que représentent les cultures du crépuscule à l’aube puis vont se cacher en forêt durant la journée. Ils redoublent de prudence quand la chasse est ouverte, fréquentant les milieux ouverts surtout en pleine nuit. Dans certaines grandes plaines agricoles françaises, les chevreuils ont complètement quitté les bois. Ils se rassemblent alors en petites hardes, une façon efficace de mieux surveiller les alentours dans les milieux ouverts. Il existe donc des parades aux changements rapides causés par l’être humain. Voyons comment s’adaptent nos voisins sauvages face à six contraintes que nous leur imposons.

Cet article fait partie du dossier

L’évolution sous nos yeux

Couverture de La Salamandre n°262

Cet article est extrait de la Revue Salamandre

n° 262  Février - Mars 2021, article initialement paru sous le titre "Les deux jokers"
Catégorie

Sciences

Vos commentaires

Réagir

Pour commenter sans créer de compte, il vous suffit de cliquer dans la case « nom » puis de cocher la case « je préfère publier en tant qu’invité ».

Ces produits pourraient vous intéresser

Agenda de la nature au jardin 2023

12.00 €

Le guide nature Les oiseaux, 2e édition

19.90 €

Zéro déchet – Le guide inspiré de la nature

19.90 €

L’enquête sauvage, pourquoi et comment renouer avec le vivant ?

19.90 €

Découvrir tous nos produits

Poursuivez votre découverte

La Salamandre, c’est des revues pour toute la famille

Découvrir la revue

Plongez au coeur d'une nature insolite près de chez vous

8-12
ans
Découvrir le magazine

Donnez envie aux enfants d'explorer et de protéger la nature

4-7
ans
Découvrir le magazine

Faites découvrir aux petits la nature de manière ludique

Nos images sont protégées par un copyright,
merci de ne pas les utiliser sans l'accord de l'auteur