© David Tatin / Biosphoto

Cet article fait partie du dossier

Enfin la pluie !

Les animaux peuvent-ils vraiment prédire la pluie ?

La pluie fait l’objet de nombreux dictons et croyances populaires. Pas facile de distinguer le vrai du faux dans les affirmations qui prêtent aux animaux des dons de prévisionnistes.

La pluie fait l’objet de nombreux dictons et croyances populaires. Pas facile de distinguer le vrai du faux dans les affirmations qui prêtent aux animaux des dons de prévisionnistes.

Au ras des insectes

On dit que lorsque l’hirondelle vole bas, l’orage n’est pas loin. En fait, l’oiseau ne fait que suivre ses proies, moucherons et autres moustiques. Lorsque l’humidité de l’air augmente, il est plus difficile de voler pour ces bestioles ailées qui restent donc proches du sol. Le festin est souvent de courte durée, car quand la pluie arrive, la plupart des insectes se mettent à l’abri. Mais cette pluie répond tout de même à une nécessité pour l’oiseau annonciateur du printemps : ramollir la terre pour lui permettre de collecter de la boue, indispensable à la création de son nid.

Croas-tu qu’il va faire beau ?

Les grenouilles prédisent-elle vraiment la pluie ?
© Michel Gunther / Biosphoto

Par beau temps, grenouilles et rainettes auraient tendance à grimper sur la végétation des berges pour attraper les insectes volant plus haut. Ce comportement a valu à bon nombre d’entre elles d’être enfermées dans un bocal avec une échelle pour tirer des prévisions assez hasardeuses en fonction de leur position. L’animal haut placé annonce théoriquement un temps sec. Mais cela ne semble fonctionner qu’à très court terme, et encore... N’allez pas enfermer un pauvre amphibien, un simple baromètre sera bien plus fiable !

Météo à la louche

Loche d'étang, un poisson qui prédit la pluie
© Jelger Herder / Buiten-beeld / Minden Pictures / Biosphoto

Malheureusement éteinte en Suisse et en danger en France, la loche d’étang porte outre-Manche le nom révélateur de weatherfish, c’est-à-dire « poisson-météo ». Une agitation inhabituelle de ce poisson d’eau douce aux mœurs nocturnes peut annoncer l’arrivée d’orages et de tempêtes. La loche peut en effet détecter des changements de pression grâce à sa ligne latérale, un organe sensoriel qui s’étend sur toute la longueur de son corps.

Sixième sens ?

Dès le début du XIXe siècle, la sangsue médicinale, sensible aux variations de pression atmosphérique, est utilisée comme baromètre rudimentaire. Placée dans un bocal avec une couche de terre recouverte d’eau, elle reste au fond par beau temps et monte lorsque l’averse approche. Un médecin au nom évocateur de Merryweather – signifiant « joyeuse météo » – ira bien plus loin en mettant au point le baromètre à sangsues, connu en anglais sous le nom de Tempest Prognosticator. Présenté à l’exposition universelle à Londres en 1851, ce véritable objet d’art est fait de bois, de métaux et de 12 bouteilles en verre renfermant chacune une sangsue dans quelques centimètres d’eau. En s’agitant lors des baisses de pression, les animaux grimpent jusqu’à atteindre une petite chaîne reliée à une clochette et la font tinter, annonçant l’arrivée d’une tempête. Si cet ingénieux système semblait capable de sonner avant les intempéries, il ne donnait aucune indication sur la puissance de l’événement, sa trajectoire ou sa temporalité. On lui préféra donc d’autres appareils plus performants.

Florilège de dictons

Chante la grive, la pluie arrive.

Coccinelle vole haut, il fera beau.

Si le canard crie, c’est signe de pluie.

Limaçon aventureux, le temps sera pluvieux.

Ane qui brait sans fin, pluie le lendemain.

Si l’hirondelle vole bas, viendra la pluie à grand fracas.

Quand les pigeons sont perchés, la pluie est annoncée.

Quand les crapauds chantent, le beau temps s’avance.

Découvrez encore plus la nature en vous abonnant à une de nos trois revues.

Cet article fait partie du dossier

Enfin la pluie !

Couverture de La Salamandre n°271

Cet article est extrait de la Revue Salamandre

n° 271  Août - septembre 2022, article initialement paru sous le titre "Faux prophètes ?"
Catégorie

Sciences

Vos commentaires

Réagir

Pour commenter sans créer de compte, il vous suffit de cliquer dans la case « nom » puis de cocher la case « je préfère publier en tant qu’invité ».

Ces produits pourraient vous intéresser

Zéro déchet – Le guide inspiré de la nature

19.90 €

L’enquête sauvage, pourquoi et comment renouer avec le vivant ?

19.90 €

Le guide nature Les oiseaux, 2e édition

19.90 €

Le guide nature En forêt, 2e édition

17.00 €

Découvrir tous nos produits

Poursuivez votre découverte

La Salamandre, c’est des revues pour toute la famille

Découvrir la revue

Plongez au coeur d'une nature insolite près de chez vous

8-12
ans
Découvrir le magazine

Donnez envie aux enfants d'explorer et de protéger la nature

4-7
ans
Découvrir le magazine

Faites découvrir aux petits la nature de manière ludique

Nos images sont protégées par un copyright,
merci de ne pas les utiliser sans l'accord de l'auteur