© Marcello Pettineo

Membracide bison, un étonnant petit insecte

Coiffé de cornes, percussionniste télépathe, sauteur olympique… D’où vient le membracide bison, étonnant habitant du jardin ?

Coiffé de cornes, percussionniste télépathe, sauteur olympique… D’où vient le membracide bison, étonnant habitant du jardin ?

Vous pensiez tout connaître de votre jardin : le hérisson de la haie, la mésange du vieux cerisier et les coccinelles des herbes hautes. Mais voilà que vous tombez sur une chimère étrange... Vue de dessus, on dirait une épine de rosier. De face, son allure massive et ses deux pointes sur les côtés rappellent les cornes d’un taureau, ce qui vaut à cet animal étrange le nom de membracide bison. Ce look surprenant, il le doit à son pronotum, sorte de casque massif recouvrant presque tout son corps et dont la fine paroi cache… rien du tout ! Mais alors, à quoi peut bien servir cette armure vide ? Caisse de résonance, camouflage ou leurre anti-prédateur, ses fonctions semblent multiples (> Chapeau pointu). Originaire d’Amérique du Nord, le membracide bison a été introduit en Europe il y a plus d’un siècle. Après avoir passé la saison froide sous forme d’œufs, les larves s’activent au mois de mai. Elles perforent les végétaux avec leur rostre pour atteindre la sève. A ce stade, elles se nourrissent sur du trèfle et d’autres herbacées. L’adulte en revanche pompe le précieux liquide sur des arbustes ou des arbres, notamment fruitiers. Cette alimentation riche en glucides leur fait produire, comme les pucerons, une excrétion sucrée et sirupeuse dont les fourmis raffolent : le miellat. En juillet débute la reproduction. Le mâle attire la femelle en faisant vibrer son abdomen contre les tissus de la plante qui propagent ce chant inaudible pour l’oreille humaine. Il est ensuite capté par les individus voisins grâce à leurs nombreux poils sensoriels. Un ingénieux moyen de communication !

Membracide bison, un étonnant petit insecte - Animal bizarre
© Marcello Pettineo

Si vous l’approchez trop, l’insecte repérera votre mouvement avec ses yeux latéraux ou avec ses deux ocelles frontaux, sensibles aux variations de luminosité. Il pourrait alors se catapulter à bonne distance. Car ses puissants muscles thoraciques stockent une grande quantité d’énergie qu’il peut libérer comme on relâcherait un élastique tendu. Le bison miniature effectue alors un bond prodigieux en une fraction de seconde. Il peut également déployer ses ailes transparentes pour décoller d’un vol un peu lourd qui rappelle celui de la punaise verte… mais sans l’odeur !

Chapeau pointu

Membracide bison, un étonnant petit insecte - Animal bizarre
© MikÓ et al., 2012

L’appendice appelé pronotum (en vert sur cette image aux rayons X) ferait office de caisse de résonance pour les signaux vibratoires. Chez une partie des membracides, ce casque améliore le camouflage tandis que chez d’autres, il servirait à impressionner les prédateurs ou à leur indiquer leur toxicité. Certains peuvent se délester de cette protubérance en cas de prédation.

Drôle de famille

Seuls quelques membracides vivent en Europe mais cette famille présente sur tous les continents compte plus de 3 270 espèces, pour la plupart en Amazonie. Filiformes ou trapus, bigarrés ou unis, de couleur vive ou version camouflage... leurs formes, couleurs et tailles sont très diversifiées. Mais ces insectes sont tous pourvus d’un casque. Chez certains membracides, les femelles veillent sur les œufs et les larves, leur assurant une protection face aux prédateurs. Elles peuvent même les aider à s’alimenter en perçant les tissus végétaux trop épais, un soin maternel rare chez les insectes !

Couverture de La Salamandre n°274

Cet article est extrait de la Revue Salamandre

n° 274  Février - Mars 2023, article initialement paru sous le titre "Ovni casqué"
Catégorie

Dessins Nature

Vos commentaires

Réagir

Pour commenter sans créer de compte, il vous suffit de cliquer dans la case « nom » puis de cocher la case « je préfère publier en tant qu’invité ».

Ces produits pourraient vous intéresser

Un tour de roue

19.00 €

La forêt hyperconnectée

19.90 €

Histoires surnaturelles. Alliances, ruses et stratagèmes entre plantes et insectes

39.00 €

Le grand livre de la nature

69.00 €

Découvrir tous nos produits

Poursuivez votre découverte

La Salamandre, c’est des revues pour toute la famille

Découvrir la revue

Plongez au coeur d'une nature insolite près de chez vous

8-12
ans
Découvrir le magazine

Donnez envie aux enfants d'explorer et de protéger la nature

4-7
ans
Découvrir le magazine

Faites découvrir aux petits la nature de manière ludique

Nos images sont protégées par un copyright,
merci de ne pas les utiliser sans l'accord de l'auteur