© Pixabay

Cet article fait partie du dossier

Le moineau, piaf, tout simplement

Friquet, espagnol, cisaplin et soulcie, les autres moineaux

A la campagne, en montagne ou au soleil, la famille des moineaux compte quatre autres espèces en France et en Suisse. Cartes d’identité.

A la campagne, en montagne ou au soleil, la famille des moineaux compte quatre autres espèces en France et en Suisse. Cartes d’identité.

Le campagnard

Moineau friquet
© Nick Derry
  • Nom : Moineau friquet
  • Signes particuliers : Calotte chocolat et tache noire dans la joue. Mâle et femelle semblables.
  • en Suisse : Régions basses, Plateau, Jura et vallées alpines. Naturellement rare au-delà de 800 m d’altitude.
  • en France : Répartition très clairsemée, surtout présent dans l’Est et le Sud. Désormais presque absent le long de la Manche et dans de grandes zones du centre du pays. Présent en Corse depuis un siècle.
  • Situation : Affectionne les paysages agricoles ponctués de haies, arbres isolés, vergers et bâtiments riches en cavités. Moins urbain que le domestique, le friquet peut coloniser les petites villes riches en espaces verts. Comme beaucoup d’oiseaux liés à l’agriculture, il vit une période difficile. En France, ce passereau a abandonné un quart de sa répartition et 56 % de ses effectifs en vingt ans !

Sans que les scientifiques puissent l’expliquer, la situation est étonnamment positive en Suisse où le friquet se maintient et augmente même localement. Le moineau friquet niche dans des cavités d’arbres, de bâtiments ou de pylônes. En Touraine par exemple où il a presque disparu ces trente dernières années, les ornithologues lui viennent en aide en posant des nichoirs.

© Delphotos / Alamy © Delphotos / Alamy © Delphotos / Alamy Les vergers du Valais central abritent jusqu’à
20 territoires de moineaux friquets par km2. / © Milene Cabete

En vidéo, les différences entre moineaux domestiques et moineaux friquets

L'espagnol

Moineau espagnol
© NIck Derry
  • Nom : Moineau espagnol
  • Signes particuliers : Mâle à calotte brun-roux, sourcil blanc, poitrine, flancs et épaules densément tachetés de noir. Femelle identique à celle du moineau domestique.
  • en France : Régulier et vraisemblablement nicheur dans la région de Bonifacio, au sud de la Corse où il est probablement arrivé de Sardaigne par bateau et a toujours été très rare. L’espèce est très exceptionnellement observée sur le continent.
  • en Suisse : Une seule observation connue, en décembre 2019, dans le canton de Glaris.
  • Situation : Une partie, voire une majorité, des observations réalisées en Corse concerneraient en réalité des hybrides issus de croisement avec le moineau cisalpin.
Habitat du Moineau espagnol
Paysage corse où il y a quelques chances de rencontrer le moineau espagnol en France. / © eFesenko / Alamy

L'Italien

Moineau cisalpin
© Nick Derry
  • Nom : Moineau cisalpin
  • Signes particuliers : Mâle à calotte brun-roux sans tache noire dans la joue. Apparence intermédiaire entre les moineaux domestique et espagnol. Femelle semblable à celle du moineau domestique.
  • en Suisse : Cohabite et s’hybride avec le moineau domestique sur le versant sud des Alpes, où il est plus abondant en dessous de 1 000 m d’altitude. Certaines régions du sud du Tessin sont exclusivement occupées par le cisalpin.
  • en France : Principalement dans les deux tiers sud des Alpes, le long de la frontière italienne, à Port-Cros ainsi qu’en Corse. Contrairement à ce que l’on observe en Suisse, il vit surtout entre 1 000 et 1 500 m et atteint même 2 300 m d’altitude au col de la Lombarde (Alpes-Maritimes).
  • Situation : Espèce à part entière, hybride stable entre moineau domestique et moineau espagnol ou sous-espèce de l’un ou l’autre de ses deux compères... le statut du moineau cisalpin est encore confus. Sa répartition mondiale se limite à l’Italie et aux marges des pays frontaliers. Le moineau cisalpin est très lié à la présence régulière de l’humain. On l’a vu disparaître d’îles après le départ des derniers gardiens de phare par exemple. Il serait absent de stations de ski à activité saisonnière non permanente.

Le moineau cisalpin est très lié à la présence régulière de l’humain. On l’a vu disparaître d’îles après le départ des derniers gardiens de phare par exemple. Il serait absent de stations de ski à activité saisonnière non permanente.

Habitat du Moineau cisalpin
© Alessandro Staehli

Le languedocien

Moineau soulcie
© Nick Derry
  • Nom : Moineau soulcie
  • Signes particuliers : Important sourcil clair, plumage globalement bariolé brun, beige et blanchâtre et tache jaune sous la gorge. Mâle et femelle semblables.
  • en France : Répartition clairsemée au sud d’une ligne reliant la Vendée aux Hautes-Alpes. Omniprésent dans les plaines du Languedoc-Roussillon, il est au contraire quasiment absent de Basse-Provence et d’Aquitaine. Se rencontrait autrefois plus au nord.
  • en Suisse : Atteignait probablement le pays au début du XIXe siècle, avant que son aire de répartition européenne ne se rétracte vers le sud. La dernière mention helvétique remonte à 1938.
  • Situation : Aime la pierre, la terre nue et les paysages dégagés riches en insectes. Ce passereau thermophile semble se cantonner aux régions bénéficiant annuellement d’au moins 2 000 h de soleil et soumises à moins de 900 mm de précipitations. Colonial et vagabond, il devient même grégaire en hiver lorsqu’il abandonne les altitudes les plus élevées. Il peut se regrouper en bandes de plusieurs centaines d’individus.

Agriculture extensive, univers minéral et hameaux, les Causses, au sud des Cévennes, sont accueillants pour le moineau soulcie.

Habitat du Moineau soulcie
© Michel Gunther / Biosphoto

La stabilité apparente du moineau soulcie en France sur la période récente masque des déclins locaux. C’est le cas dans le Trièves (Isère), en limite nord de sa répartition alpine. Les ornithologues et les entreprises de cette région s’associent pour installer des nichoirs.

© LPO ISèRE © LPO ISèRE

Apprenez à reconnaitre les moineaux et encore plus d'oiseaux avec notre Guide Nature.

Pensé pour tenir dans votre poche, ce guide dense et clair réunit l'ensemble des oiseaux qui volent, nichent ou migrent près de chez vous. A vos jumelles

Cet article fait partie du dossier

Le moineau, piaf, tout simplement

Couverture de La Salamandre n°259

Cet article est extrait de la Revue Salamandre

n° 259  Août-Septembre 2020
Catégorie

Photos

Vos commentaires

Réagir

Pour commenter sans créer de compte, il vous suffit de cliquer dans la case « nom » puis de cocher la case « je préfère publier en tant qu’invité ».

Ces produits pourraient vous intéresser

Carnet d’un peintre naturaliste confiné

12.90 €

Le guide nature Les petites bêtes, 2ème édition

17.00 €

Vers la beauté, toujours!

19.00 €

Le guide nature A la montagne

17.00 €

Découvrir tous nos produits

Poursuivez votre découverte

La Salamandre, c’est des revues pour toute la famille

Découvrir la revue

Plongez au coeur d'une nature insolite près de chez vous

8-12
ans
Découvrir le magazine

Donnez envie aux enfants d'explorer et de protéger la nature

4-7
ans
Découvrir le magazine

Faites découvrir aux petits la nature de manière ludique

Nos images sont protégées par un copyright,
merci de ne pas les utiliser sans l'accord de l'auteur