Anémone pulsatile (Pulsatilla vulgaris) / © Gilbert Hayoz

Cet article fait partie du dossier

Le sexe des plantes

Le kamasutra des fleurs

Dès l'Antiquité, les Anciens ont associé la déesse Flore à des fonctions sexuelles et reproductives. Ils ne savaient pourtant pas encore qu'une fleur n'est rien d'autre qu'un organe sexuel s'exhibant sans pudeur.

Dès l'Antiquité, les Anciens ont associé la déesse Flore à des fonctions sexuelles et reproductives. Ils ne savaient pourtant pas encore qu'une fleur n'est rien d'autre qu'un organe sexuel s'exhibant sans pudeur.

A l'image du mythe d'Apollon et Daphné, l'Antiquité associait aux plantes la vertu de la virginité. Bien qu'ignorants de la sexualité végétale, les Anciens semblaient reconnaître implicitement la fonction sexuelle et reproductive de la fleur comme une évidence. La déesse romaine Flore fut l'objet d'un culte à Rome dès 238 avant J.-C., à la suite d'une période de famine. Elle représentait la puissance végétale qui préside à tout ce qui fleurit et était représentée la tête et les mains chargées de fleurs, comme dans le tableau de Botti­celli.

Le Printemps (Primavera) de Botticelli exécuté en 1482. La déesse Flore est le troisième personnage en partant de la droite, à la robe chargée de fleurs et de feuilles.

Associée au printemps, elle fut d'abord fêtée à Rome puis dans tout l'Empire. Ces floralies, des fêtes lascives et licencieuses, avaient pour but de s'assurer les bontés de la déesse pour qu'elle offre chaque année une nouvelle floraison.

Aujourd'hui encore, dans l'imaginaire de nos sociétés, les jeunes filles pures et innocentes cueillent des fleurs des champs en chantonnant. Pourtant, qu'est-ce donc qu'une fleur, sinon un organe sexuel qui s'exhibe sans pudeur ! Et que dire de leurs stratagèmes reproductifs ! En comparaison des ébats des végétaux, aux mille astuces, techniques et tactiques, les relations sexuelles des animaux – et des hommes – vont soudain paraître bien monotones. Démonstration en six leçons.

1 - Prôner le chambre à part

2 - Privilégier les rencontres exotiques aux arrangements personnels

3 - Recourir à un entremetteur pour conquérir sa belle

4 - Souffler le vent du désir

5 - Subjuguer le complice pour le rendre esclave de nos jeux

6 - Revendiquer d'être satisfaite comme il se doit

Cet article fait partie du dossier

Le sexe des plantes

Couverture de La Salamandre n°214

Cet article est extrait de la Revue Salamandre

n° 214  Février - Mars 2013
Catégorie

Biodiversité

Vos commentaires

Réagir

Pour commenter sans créer de compte, il vous suffit de cliquer dans la case « nom » puis de cocher la case « je préfère publier en tant qu’invité ».

Ces produits pourraient vous intéresser

Le lac aux oiseaux

49.00 €

Eduquer ses enfants comme un renard

19.00 €

Marche avec les loups

29.00 €

Tu marches, il marche, vous marchez… moi, je cours

19.00 €

Découvrir tous nos produits

Poursuivez votre découverte

La Salamandre c’est des revues pour toute la famille

Découvrir la revue

Plongez au coeur d'une nature insolite près de chez vous

8-12
ans
Découvrir le magazine

Donnez envie aux enfants d'explorer et de protéger la nature

4-7
ans
Découvrir le magazine

Faites découvrir aux petits la nature de manière ludique