© Simon Ager / sea shepherd

Cet article fait partie du dossier

Raies, les ailes de la mer

Comment préserver les raies ?

Surpêche, traditions gastronomiques, ignorance… les raies ont besoin d’un sérieux coup de pouce. Quatre pistes pour faire notre part.

Surpêche, traditions gastronomiques, ignorance… les raies ont besoin d’un sérieux coup de pouce. Quatre pistes pour faire notre part.

Sauver par procuration...

Vous vivez loin de la mer et vous voulez agir pour les raies ?
Soutenez les associations qui s’engagent au quotidien pour la sauvegarde des océans et de la faune sous-marine. En France ou aux quatre coins du monde, par la science, l’action ou le militantisme, toutes ces forces vives engagées ont besoin de moyens financiers.

... agir avec conviction

Comment préserver les raies ?
© Stock.adobe.com

Le littoral n’est pas loin de chez vous ? Vous cherchez des vacances utiles ? Alors allez plus loin que le simple don et rapprochez-vous des ONG. La science participative est essentielle pour faire avancer la connaissance. Que vous soyez plongeur occasionnel ou curieux de nature marine, apprenez, observez puis partagez vos témoignages.
Envie de plus d’action ? Sensibilisation du public, militantisme et activisme sont des leviers concrets pour faire avancer la cause des raies et de la biodiversité des océans, alors n’hésitez pas à donner de votre temps et de votre énergie dans les combats menés sur le terrain.

Quelques contacts incontournables :
Association pour l’étude et la conservation des sélaciens (APECS)
Sauvegarde des requins
Longitude 181
Ailerons
Sharks Mission France
Sea Shepherd

Pas de raie dans l’assiette…

Pour limiter la surpêche accidentelle ou volontaire, évitons la demi-mesure : zéro raie au menu ! Toujours plus d’espèces sont menacées par notre appétit sans limites. Les variétés mal identifiées ou pas clairement étiquetées sur les étals conduisent à une regrettable opacité : on ne sait même pas ce qu’on mange. Le pouvoir du consommateur est énorme en matière de protection de la biodiversité, alors faites passer le message dans les restaurants, au supermarché et chez le poissonnier : il faut en finir avec la mondialisation d’un régime poisson non durable.

… ni dans l’aquarium

Comment préserver les raies ?
© Stock.adobe.com

Le saviez-vous ? Certaines raies sont commercialisées pour finir enfermées entre quatre vitres dans un salon. C’est notamment le cas des raies d’eau douce – les potamotrygons – en provenance d’Amérique du Sud. D’autres, comme les raies pastenagues du Sud-Est asiatique sont utilisées en maroquinerie… Des destins tragiques pour des espèces déjà menacées par la dégradation de leurs habitats.

Cet article fait partie du dossier

Raies, les ailes de la mer

Couverture de La Salamandre n°270

Cet article est extrait de la Revue Salamandre

n° 270  Juin - Juillet 2022, article initialement paru sous le titre "SOS sous-marin"
Catégorie

Écologie

Vos commentaires

Réagir

Pour commenter sans créer de compte, il vous suffit de cliquer dans la case « nom » puis de cocher la case « je préfère publier en tant qu’invité ».

Ces produits pourraient vous intéresser

Un tour de roue

19.00 €

Le faucon de l’espoir

34.00 €

La forêt hyperconnectée

19.90 €

Histoires surnaturelles. Alliances, ruses et stratagèmes entre plantes et insectes

39.00 €

Découvrir tous nos produits

Poursuivez votre découverte

La Salamandre, c’est des revues pour toute la famille

Découvrir la revue

Plongez au coeur d'une nature insolite près de chez vous

8-12
ans
Découvrir le magazine

Donnez envie aux enfants d'explorer et de protéger la nature

4-7
ans
Découvrir le magazine

Faites découvrir aux petits la nature de manière ludique

Nos images sont protégées par un copyright,
merci de ne pas les utiliser sans l'accord de l'auteur