Les différentes causes de la disparition de la salamandre tachetée
© Frank Deschandol & Philippe Sabine / Biosphoto

Cet article fait partie du dossier

Salamandre pour de vrai

Pourquoi les salamandres disparaissent-elles ?

Le déclin des salamandres tachetées est général. Voici les causes de leur discret effacement.

Auteur

Julien Perrot



Le déclin des salamandres tachetées est général. Voici les causes de leur discret effacement.

Balaise, une seule grenouille rousse peut produire en une fois jusqu'à 3 000 œufs. La stratégie de la salamandre tachetée, c'est l'inverse. Cet urodèle investit son énergie sur un très petit nombre de descendants auxquels il donne un maximum de chances de survie. Malgré ces efforts, une seule crue ou une canicule comme cette année peuvent réduire à néant une génération entière de larves. Chaque année, c'est donc un peu la roulette russe. Heureusement, la faible natalité de cet animal et le succès très aléatoire de sa reproduction sont compensés par une grande longévité… Et voilà où le bât blesse ! Ajoutez une cause de mortalité, même occasionnelle, aux adultes, par exemple une route qui fragmente leur territoire, et cela peut suffire à faire disparaître une population en quelques années.

Le malheur de la salamandre, c'est que ses migrations saisonnières sont diffuses et discrètes. Pour la protéger, difficile de savoir où et quand agir ! Et puis, comme presque tous les amphibiens, elle a besoin de deux milieux préservés, celui des adultes et celui des larves. Cette double exigence participe à sa fragilité.
Alors qu'il passe souvent inaperçu, le déclin des salamandres est avéré dans de multiples régions. Avec leur extinction, c'est toute la nature autrefois ordinaire qui s'efface peu à peu sans faire de bruit. Les initiatives qui se multiplient pour reconstituer des haies, recreuser des mares, libérer des ruisseaux ou créer des réserves forestières sont réjouissantes mais encore largement insuffisantes. Pas seulement pour les salamandres d'ailleurs.

Fragmentation du territoire

Les salamandres sont souvent victimes de la route… d'autant plus qu'elles sont attirées par le macadam chaud. L'urbanisation et le développement de nos infrastructures compartimentent de plus en plus les espaces naturels, ce qui augmente la mortalité des adultes lors de leurs déplacements saisonniers.

Disparition des milieux aquatiques

Les différentes causes de la disparition de la salamandre tachetée la disparition des milieux aquatiques
© Magnus Binnerstam / fotolia

Depuis cent ans, on canalise, on rectifie et on enterre les cours d'eau. On comble les fossés et on diminue le débit des ruisseaux par drainages et pompages multiples. Résultat ? De moins en moins de plans d'eau en forêt et en lisière où peuvent vivre les larves de salamandres.

Disparition des milieux terrestres

Les différentes causes de la disparition de la salamandre tachetée la disparition des haies
© Frédéric Chéhu

L'élimination des haies, mais aussi l'enrésinement, les drainages forestiers tout comme l'intensification des pratiques sylvicoles sont très néfastes aux salamandres. En effet, ces amphibiens recherchent des forêts mixtes riches en litière qui leur assurent le gîte et le couvert avec au moins 35 m3 de bois mort par hectare.

Pollution des eaux

Les différentes causes de la disparition de la salamandre tachetée les pesticides
© Cyril Ruoso

Les larves ont besoin d'une eau propre et bien oxygénée, sans pesticides ni polluants azotés, ce qui est de plus en plus rare surtout pour les petites populations qui subsistent hors des massifs forestiers. Via tous les invertébrés dont elles se nourrissent, les salamandres sont particulièrement sensibles aux insecticides.

Pièges innombrables

Les différentes causes de la disparition de la salamandre tachetée
© Villena Gerald / fotolia

Comme toute la petite faune, les salamandres sont fréquemment piégées dans les trous d'hommes, citernes, égouts et autres fosses septiques. Leur goût pour les cachettes souterraines humides les expose particulièrement à de tels traquenards.

Maladies émergentes

Les différentes causes de la disparition de la salamandre tachetée les maladies
© Solvin Zankl /Naturepl.fr

Découvert il y a vingt ans, un champignon microscopique frappe les amphibiens dans le monde entier. Il a déjà anéanti de nombreuses espèces, notamment sous les tropiques. Trois souches principales de Batrachochytrium dendrobatidis sont répandues en Europe. Ce pathogène serait responsable de la diminution de certaines populations de salamandres. Hélas, un nouveau champignon découvert en 2013 ferait encore pire…

Article initialement publié dans la revue Salamandre sous le titre "S’éteindre sans adieux"

Cet article fait partie du dossier

Salamandre pour de vrai

Couverture de La Salamandre n°248

Cet article est extrait de la Salamandre

n° 248  octobre - novembre 2018
Catégorie

Photos

Ces produits pourraient vous intéresser

Le lac aux oiseaux

49.00 €

Eduquer ses enfants comme un renard

19.00 €

Marche avec les loups

29.00 €

Tu marches, il marche, vous marchez… moi, je cours

19.00 €

Découvrir tous nos produits

Poursuivez votre découverte

La Salamandre c’est des revues pour toute la famille

Découvrir la revue

Plongez au coeur d'une nature insolite près de chez vous

8-12
ans
Découvrir le magazine

Donnez envie aux enfants d'explorer et de protéger la nature

4-7
ans
Découvrir le magazine

Faites découvrir aux petits la nature de manière ludique