© Xavier Martos

Cet article fait partie du dossier

Les araignées, huit pattes, un monde !

Les gagnants du grand concours photos sur les araignées

Vous avez été plus de 1 500 à participer à notre concours photos spécial araignées, découvrez les trois plus beaux clichés sélectionnés par notre jury.

Vous avez été plus de 1 500 à participer à notre concours photos spécial araignées, découvrez les trois plus beaux clichés sélectionnés par notre jury.

Vous avez été plus de 1 500 à participer à notre concours photos spécial araignées, du jamais vu ! Bravo et merci pour votre enthousiasme. Vos clichés n’ont pas été faciles à départager, tant l’originalité et la qualité étaient au rendez-vous.
Une première sélection de 16 images a été réalisée par l’arachnologue Gilles Blandenier, le photographe naturaliste Sandro Marcacci et la rédactrice du dossier Huit pattes, un monde ! Puis, notre communauté Instagram a choisi huit finalistes. Enfin, notre jury de photographes partenaires a élu les trois grands gagnants de cette compétition.
Place aux images !

1er prix

© Jessica Joachim

La fabuleuse danse nuptiale du mâle Saitis barbipes

« La scène s’est déroulée dans une pinède du Tarn, au sud de la France. Au sol, parmi les aiguilles de pin, j’ai découvert des dizaines de mâles Saitis barbipes qui étiraient leur longue 3e paire de pattes. J’ai décidé d’en suivre un, espérant assister à une parade nuptiale. Et c’est arrivé ! Lorsqu’il a vu la femelle, le bellâtre s’est mis à vibrer dans tous les sens, les pattes en l’air. Hypnotisée, la femelle l’a regardé un moment, puis a filé sous les feuilles mortes, vite rejointe par son soupirant. Je me souviendrai toute ma vie de cette spectaculaire danse. Les araignées m’ont toujours fascinée. Grâce à mes parents naturalistes, j’ai appris à aimer et à respecter toute forme de vie, y compris celles qui ont, à tort, mauvaise réputation. »

Jessica Joachim Mazères (Ariège)

2e prix

© Gilles Minder

Le cadeau du pisaure admirable à sa belle

« Ce mâle de pisaure admirable porte, entre ses chélicères, une proie emballée dans de la soie. Il s’agit d’une offrande nuptiale qui occupera la femelle pendant l’accouplement. Ce cadeau est généralement bien reçu. J’ai voulu immortaliser cette scène, car c’est un comportement qu’on n’observe que chez peu d’espèces. Nous avons en Suisse une riche diversité d’araignées, que ce soit dans les formes, les couleurs et certains comportements. En plus, il n’y a pas besoin d’aller bien loin pour les observer. Si on sait se montrer curieux, on en apprend beaucoup... et c’est souvent comme ça que la peur s’en va. »

Gilles Minder Belfaux (Fribourg)

3e prix

© Xavier Martos

L’araignée sauteuse joue à cache-cache avec l’objectif

« J’aime particulièrement le début du printemps pour papillonner entre les fleurs naissantes et les arbustes aux bourgeons éclos. Difficile de rester insensible au spectacle que donnent les araignées sauteuses. Elles font partie des premières petites bêtes à émerger de la torpeur hivernale et font preuve d’une curiosité naturelle. Celle-ci, cachée dans un forsythia, me fixait en s’agrippant aux pétales secoués par le vent. J’ai mis près de trois quarts d’heure à obtenir un cliché net tant mon modèle et moi-même subissions les caprices de la bise et des nuages ! »

Xavier Martos Saint-Caprais-de-Bordeaux (Gironde)

Les membres de notre jury vous racontent leur passion pour ces extraordinaires insectes

Bertrand bascoules
Bertrand bascoules

Bertrand Bascoules

"Pourquoi les araignées me fascinent-elles ? Pour tout un tas de raisons dont je n'aurais probablement (heureusement) jamais assez d'une vie pour faire le tour.

Ce sont des petites merveilles de précision. Tantôt implacables chasseuses à l'affût, tantôt architectes de génie. Chacune d'elle à sa façon surprend par tant de comportements singuliers. Quand la méconnaissance et les préjugés désignent un unique animal, noir et poilu, dangereux et sournois, la curiosité et la passion m'ont au contraire projeté dans un univers dont la richesse des comportements n'a d'égal que la beauté des formes.

Sans parler du "rôle" qu'elles jouent en tant que maillon important d'une chaîne écologique de plus en plus tendue. Chacun à notre manière, photographes et/ou vidéastes, amateurs ou amoureux d'elles, essayons de les montrer telles qu'elles sont vraiment. Pour les racheter aux yeux du monde, parce qu'elles le méritent."

Découvrez le travail de Bertrand sur sa page bertrandbascoules

Léa Collober
Léa Collober

Léa Collober

"Avant, je n'aimais pas les araignées. Je n'avais pas vraiment peur d'elles, mais je ne les appréciais pas particulièrement. Mon attention allait plutôt aux oiseaux, aux renards, aux papillons, aux amphibiens, aux libellules, même les serpents avaient mes faveurs… En fait, à tout autre animal que ces bizarreries à 8 pattes.

Et puis un jour d'été, sur mon verre, une toute petite bête semblait s'agiter comme pour attirer une quelconque attention. Elle claquait ses minuscules pattes et un bruit à peine perceptible, sauf pour celui qui sait écouter, était alors audible. En y regardant de plus près, j'aperçois des couleurs orangées, une troisième paire de pattes plus épaisses, des yeux verts avec dans les rayons du soleil, un bandeau orange au-dessus. C'était un mâle de Saitis barbipes, une araignée sauteuse assez courante, qui exécutait sa chorégraphie millimétrée. A ce moment-là, je n'en savais rien, mais ce spectacle microscopique, tant de formes et de couleurs, ont attisé ma curiosité.

Armée de petites loupes "objectifs" que je fixais à mon téléphone portable, je partais alors tous les jours après mes cours en expédition, là, à 3 mètres de ma porte d'entrée. Dès lors, je voulais tout inventorier : j'allais dans les parcs urbains, sur les murs de ma fac, dans la rue, en forêt, partout où je pouvais, je les cherchais.

Maintenant, je les vois partout, là où la majorité des gens ne voient rien du tout. Ma passion pour les araignées sauteuses m'a amenée vers une admiration de l'ensemble des araignées. Ce sont des êtres dotés d'une immense d'ingéniosité, elles sont incroyablement diversifiées,

il faut juste prendre le temps de les observer, apprendre à les connaître, rentrer dans leur petit univers. Changeons de regard sur elles, plongeons-nous dans le leur !

Suivez Léa sur sa page Instagram enjoynaturewithme

Theo Chappuis
Théo Chapuis

Théo Chapuis

Je m'appelle Theo, j'ai 19 ans et je suis passionné depuis toujours par les animaux "mal aimés" du grand public et en particulier les araignées.

Je les observe et filme depuis plusieurs années, en suisse et ailleurs.

Ce sont des êtres particulièrement intéressants à documenter par leur diversité et leurs différents comportements. Tout est possible dans cet univers-là et c'est ce qui le rend si fascinantes.

Retrouvez Theo sur Instagram @theo.terra_

Titouan Roguet
Titouan Roguet

Titouan Roguet

Le confinement a poussé à observer dans le moindre détail son jardin et sa maison et c'est comme ça que je suis tombé sur les incroyables saltiques, plus connues sous le nom d'araignées sauteuses. Mesurant quelques millimètres, ces araignées possèdent de superbes couleurs et une excellente vision. Elles sont attachantes à observer car elles regardent leur environnement avec attention et n'hésitent pas à s'arrêter pour jeter un regard au photographe avant de continuer leur course.

Maintenant que l'on peut de nouveau sortir, je pars à la recherche des différentes espèces dans leurs milieux de vie parfois très précis pour mettre en valeur cette diversité insoupçonnée.

Suivez Titouan sur sa page Instagram titou.rgt

Suivez notre actualité sur notre page Instagram !

Cet article fait partie du dossier

Les araignées, huit pattes, un monde !

Couverture de La Salamandre n°272

Cet article est extrait de la Revue Salamandre

n° 272  Octobre - novembre 2022, article initialement paru sous le titre "Stars de la toile"
Catégorie

Photos

Vos commentaires

Réagir

Pour commenter sans créer de compte, il vous suffit de cliquer dans la case « nom » puis de cocher la case « je préfère publier en tant qu’invité ».

Ces produits pourraient vous intéresser

Un tour de roue

19.00 €

Le faucon de l’espoir

34.00 €

La forêt hyperconnectée

19.90 €

Histoires surnaturelles. Alliances, ruses et stratagèmes entre plantes et insectes

39.00 €

Découvrir tous nos produits

Poursuivez votre découverte

La Salamandre, c’est des revues pour toute la famille

Découvrir la revue

Plongez au coeur d'une nature insolite près de chez vous

8-12
ans
Découvrir le magazine

Donnez envie aux enfants d'explorer et de protéger la nature

4-7
ans
Découvrir le magazine

Faites découvrir aux petits la nature de manière ludique

Nos images sont protégées par un copyright,
merci de ne pas les utiliser sans l'accord de l'auteur