© Marco Preziosi

Cet article fait partie du dossier

Les émois du chamois

Chamois, bouquetin ou humain, qui est le meilleur alpiniste ?

Le chamois est un montagnard hors pair. Comparaisons avec son cousin le bouquetin… et avec l’être humain.

Le chamois est un montagnard hors pair. Comparaisons avec son cousin le bouquetin… et avec l’être humain.

Ultra-trail

Chamois, bouquetin ou humain, qui est le meilleur alpiniste ?
© Marco Preziosi

Chamois A travers les éboulis, trous, dalles lisses ou mouillées, le chamois peut galoper à 50 km/h. Lors du groupé, ses jambes postérieures plus longues que les antérieures se posent au-delà des sabots avant, au niveau du centre de la colonne vertébrale. Cela garantit un bon équilibre et une propulsion explosive vers l’avant.

Bouquetin Le bouquetin tient facilement la cadence, mais il se fait distancer dans la neige, car son sabot est dépourvu de membrane interdigitale faisant office de raquette. De plus, ses coussinets n’ont que peu de prise sur la glace et la neige durcie.

Humain La course tout-terrain est une épreuve très exigeante pour les humains. Les meilleurs trottent à 14 km/h en moyenne. Et attention aux chevilles foulées !

Saut en longueur

Chamois, bouquetin ou humain, qui est le meilleur alpiniste ?
© Marco Preziosi

Chamois Grâce au ressort qui équipe ses jambes arrière, le chamois peut sauter sans élan par-dessus une crevasse de 5 m de large et se réceptionner en douceur sur ses membres avant dotés du même mécanisme.

Bouquetin Un grand bouquetin peut réussir des envolées de 5 ou 6 m.

Humain Rien de comparable chez nos athlètes : lorsque le saut en longueur sans élan était encore une discipline olympique, l’Américain Ray Ewry a établi le record du monde avec un bond de 3,47 m… mais sans retomber sur ses pieds.

Course d’alpinisme

Chamois, bouquetin ou humain, qui est le meilleur alpiniste ?
© Marco Preziosi

Chamois C’est dans cette discipline que l’énorme cœur du chamois et son incroyable capacité pulmonaire déploient tout leur potentiel. S’il se sent menacé, l’animal peut avaler 1 000 m de dénivelé en dix minutes sans donner l’impression de se fatiguer.

Bouquetin Concurrent sérieux, le bouquetin est capable de gravir 50 m de falaise en quelques secondes.

Humain Impossible de suivre ces animaux à la course. Le Catalan Kilian Jornet, détenteur depuis février 2019 du record du monde de dénivelé positif en moins de vingt-quatre heures en ski alpinisme, a besoin d’une heure pour progresser de 980 m. Quant à un randonneur moyen, il gravit difficilement 300 m dans le même laps de temps.

Saut en hauteur

Chamois, bouquetin ou humain, qui est le meilleur alpiniste ?
© Marco Preziosi

Chamois Le chamois peut bondir sans élan jusqu’à 2 m de hauteur grâce à son incroyable capacité de détente et à ses cuisses musclées.

Bouquetin Avec un système de ressort comparable, le bouquetin est capable des mêmes prouesses et peut même faire mieux, malgré un poids supérieur.

Humain Vous et moi sommes loin de ces performances. Quant au record olympique de saut en hauteur sans élan, il revient à l’Américain Ray Ewry qui franchit 1,65 m le 16 juillet 1900.

Varappe

Chamois, bouquetin ou humain, qui est le meilleur alpiniste ?
© Marco Preziosi

Chamois Plus svelte et léger que le bouquetin, le chamois traverse sans trembler d’abruptes falaises grâce à ses chaussons d’escalade avec ventouses et carres tranchantes. Même des roches instables ou des schistes feuilletés ne l’arrêtent pas.

Bouquetin Les sabots du bouquetin sont plus mous. Ils adhèrent donc encore mieux et lui permettent d’évoluer sur des pentes plus verticales, jusqu’à plus de 80°. Il évite en revanche les terrains pouvant se dérober sous son poids.

Humain Un humain n’emprunterait jamais les voies des deux ongulés à pied, mais il est le seul à franchir des surplombs grâce à ses bras et à ses mains.

Découvrez d'autres dessins de Marco Preziosi.

Cet article fait partie du dossier

Les émois du chamois

Couverture de La Salamandre n°261

Cet article est extrait de la Revue Salamandre

n° 261  Décembre 2020 - Janvier 2021, article initialement paru sous le titre "Des champions sur le fil"
Catégorie

Dessins Nature

Vos commentaires

Réagir

Pour commenter sans créer de compte, il vous suffit de cliquer dans la case « nom » puis de cocher la case « je préfère publier en tant qu’invité ».

Ces produits pourraient vous intéresser

Chasseur d’orages

39.00 €

Le lièvre invisible

34.00 €

La leçon du brin d’herbe

19.00 €

L’Univers sous mes pieds

19.00 €

Découvrir tous nos produits

Poursuivez votre découverte

La Salamandre, c’est des revues pour toute la famille

Découvrir la revue

Plongez au coeur d'une nature insolite près de chez vous

8-12
ans
Découvrir le magazine

Donnez envie aux enfants d'explorer et de protéger la nature

4-7
ans
Découvrir le magazine

Faites découvrir aux petits la nature de manière ludique

Nos images sont protégées par un copyright,
merci de ne pas les utiliser sans l'accord de l'auteur