© Mathieu Foulquié

Cet article fait partie du dossier

Planète algue

L’apparition des algues brunes

Il y a 200 millions d'années les algues brunes naissaient. Simple unicellulaires ou géants des mers, leur diversité est énorme, tour d'horizon .

Il y a 200 millions d'années les algues brunes naissaient. Simple unicellulaires ou géants des mers, leur diversité est énorme, tour d'horizon .

Voici enfin venu le tour des algues marines les plus grandes et les plus sophistiquées malgré leur nom peu engageant d’algues brunes. Ce sont elles qui forment les plus grandes forêts océaniques. C’est parmi elles aussi que l’on trouve des géants, de véritables séquoias des mers, tout comme des formes microscopiques. Beaucoup d’entre elles ont développé des organes différenciés et une circulation interne encore plus efficace que celle des végétaux terrestres. Leur couleur générale paille, brune ou parfois noire provient d’un nouveau pigment qui renforce l’efficacité de la chlorophylle.

Ce chapitre s’ouvre très modestement il y a 200 millions d’années. Un petit prédateur unicellulaire avale une algue rouge et la garde en pension pour bénéficier du produit de la photosynthèse. Tiens, l’histoire se répète ! Au début, faute de savoir bien entretenir son cheptel, il faut constamment redévorer d’autres algues rouges. Puis, peu à peu, la nouvelle alliance se stabilise. Toutes les algues brunes du monde fonctionnent ainsi à l’énergie solaire via l’intégration d’algues rouges qui ont elles-mêmes séquestré il y a très longtemps des algues bleues.

Curieusement, à la même époque, plusieurs autres lignées d’unicellulaires autrefois considérés comme des animaux acquièrent la photosynthèse par le même procédé mais de manière totalement indépendante. C’est comme si tout le monde dans le plancton s’était donné le mot et voulait profiter du bon filon. Certains comme les euglènes adoptent des algues vertes, d’autres lignées des rouges, et d’autres encore combinent les deux apports. Ainsi, par des jeux de séquestrations successives un peu comme des poupées russes, la photosynthèse s’est répandue dans la plupart des grandes branches du vivant. Décidément, il y a des algues presque partout !

60 m

L'apparition des algues brunes, des diatomées aux laminaires
© Phillip Colla

Telle est la taille de la plus grande algue au monde. Adepte des eaux tempérées, le kelp géant est capable de pousser de 50 cm par jour. Ce laminaire forme une véritable Amazonie subaquatique le long de la côte ouest des Etats-Unis et du Canada. On aperçoit distinctement la canopée de cette forêt aquatique sur des photos satellites.

Arbres de mer

Sur les côtes françaises, les plus grandes algues brunes sont des laminaires. Ces plantes vivaces spectaculaires développent une sorte de feuille qui peut atteindre plusieurs mètres de long, une tige ou stipe robuste et des crampons pour se tenir au fond. On peut déterminer leur âge en comptant les stries de croissance sur le stipe.

Super-plancton

L'apparition des algues brunes, des diatomées aux laminaires
© Alex Hyde

Algues brunes unicellulaires, les diatomées se protègent dans une boîte faite de deux pièces en silice ornementée. Ces êtres minuscules produisent un quart de l’oxygène que nous respirons et sont à la base d’innombrables chaînes alimentaires. Ils produisent également près de la moitié de la matière vivante primaire des océans. Les diatomées aiment les eaux marines plutôt froides… On en trouve aussi de nombreuses formes dans les lacs et les rivières.

Article initialement publié dans la revue Salamandre sous le titre "Les brunes kidnappent des rouges"

Cet article fait partie du dossier

Planète algue

Couverture de La Salamandre n°260

Cet article est extrait de la Revue Salamandre

n° 260  Octobre-Novembre 2020
Catégorie

Sciences

Vos commentaires

Réagir

Pour commenter sans créer de compte, il vous suffit de cliquer dans la case « nom » puis de cocher la case « je préfère publier en tant qu’invité ».

Ces produits pourraient vous intéresser

Chasseur d’orages

39.00 €

Le lièvre invisible

34.00 €

La leçon du brin d’herbe

19.00 €

L’Univers sous mes pieds

19.00 €

Découvrir tous nos produits

Poursuivez votre découverte

La Salamandre, c’est des revues pour toute la famille

Découvrir la revue

Plongez au coeur d'une nature insolite près de chez vous

8-12
ans
Découvrir le magazine

Donnez envie aux enfants d'explorer et de protéger la nature

4-7
ans
Découvrir le magazine

Faites découvrir aux petits la nature de manière ludique

Nos images sont protégées par un copyright,
merci de ne pas les utiliser sans l'accord de l'auteur