Reproduction animale : Leçon N°5 : Eliminer la concurrence - La Salamandre
Hérissons / © Arco Images / Alamy

Cet article fait partie du dossier

10 rendez-vous, zéro tabou

Leçon N°5 : Eliminer la concurrence

La fidélité est une denrée rare. Certains mâles usent de méthodes dignes du Moyen Age pour s’assurer de leur paternité.

Auteur

Nathalie Jollien



La fidélité est une denrée rare. Certains mâles usent de méthodes dignes du Moyen Age pour s’assurer de leur paternité.

Accès interdit ! Passage condamné ! Le message du hérisson à ses congénères masculins est on ne peut plus clair. Juste après l’accouplement, ce mammifère se montre un brin possessif en bloquant l’orifice génital de sa compagne avec un bouchon. Pour cela, il libère une masse gélatineuse qui se mélange à son sperme et se solidifie.

Le temps que ce tampon se résorbe, ses spermatozoïdes auront fécondé les ovules. Grâce à ce contraceptif de choix, même si d’autres prétendants séduisent ultérieurement la même femelle, leur semence ne fécondera rien du tout.

A vrai dire, la gent masculine a développé plusieurs tactiques pour empêcher les femelles de s’accoupler librement. Rapide à installer, peu coûteux et efficace, la méthode du bouchon spermatique est utilisée par de nombreux insectes, lézards et rongeurs. Chez les loups, les chiens et les renards, le corps entier du mâle condamne le passage. Juste après l’accouplement, leur pénis se gonfle de sorte que le couple ne peut pas tout de suite se séparer et reste collé pendant une heure… ou plus !

Reproduction animale : Leçon N°5 : Eliminer la concurrence - La Salamandre
Accouplement de lézards ocellés / © Joseph Celse / Biosphoto

Cimenter les organes

Pour lutter contre leurs rivaux, certains mâles n’hésitent pas à saborder leurs organes génitaux. C’est le cas du ver Moniliformis dubius, un charmant parasite des blattes et des rats. Bien au chaud dans l’intestin de son hôte, cet acanthocéphale arrive à l’âge adulte en même temps qu’une foule de ses semblables. Commence alors une lutte acharnée pour la reproduction. Dans ce corps à corps, les mâles peuvent se rendre impuissants les uns les autres en sabotant leurs organes génitaux avec une substance comparable à du ciment.

Parfum anti-aphrodisiaque

Pour être le seul et l’unique, il existe d’autres méthodes un brin plus élégantes, mais tout aussi machiavéliques. Chez le moustique, les mâles parfument les femelles avec lesquelles ils se sont accouplés avec une substance qui inhibera leur réceptivité sexuelle. Elles refuseront alors généralement tout autre rapport. Et enfin, le coléoptère Aleochara curtula utilise une substance répulsive qui masque l’odeur de la phéromone sexuelle de sa partenaire féminine et diminue son attractivité. Du vrai piratage chimique !

Reproduction animale : Leçon N°5 : Eliminer la concurrence - La Salamandre
Hérissons / © Arco Images / Alamy

Amours piquants

Pour que le hérisson mâle (> ci-contre) ne se fasse pas empaler par des piquants, sa partenaire cambre les reins au maximum au moment de l’acte.

Question de taille

Chez les chimpanzés, les mâles ont des testicules particulièrement volumineux par rapport à la taille de leur corps. Ils peuvent ainsi produire une grande quantité de spermatozoïdes et maximiser leur chance de féconder l’ovule d’une femelle. Pourquoi produire autant ? Les femelles s’accouplent souvent avec plusieurs mâles du clan familial. Pour avoir une chance d’être papa, il faut envoyer du lourd !

Reproduction animale : Leçon N°5 : Eliminer la concurrence - La Salamandre
Chimpanzé mâle / © Mint Images / Frans Lanting / Biosphoto

Parmi ces différents modèles de bouchons pour voies génitales, lequel est une pure invention ?

A - Chez la fourmi Dinoponera quadriceps, le mâle sacrifie ses organes copulatoires qui restent accrochés à la femelle et jouent le rôle de bouchon.

B - Chez le lézard des Pyrénées, l’extrémité de la queue a le même diamètre que l’orifice des voies génitales des femelles. Ainsi, le mâle peut facilement boucher l’entrée.

C - Chez Drosophila bifurca, petite mouche de 3 mm, les spermatozoïdes sont géants. Ils mesurent près de 6 cm de long, soit 20 fois la longueur de ces insectes. Avec un tel matériel, il n’y a tout simplement plus de places pour une semence concurrente.

Chargement

B

Pour les uns, l’acte reproducteur est rare et précieux, un moment de grâce unique dans toute une vie. Pour les autres, il frôle la frénésie et la débauche. Découvrez la Leçon N°6 : Tout miser sur un coup.

Les hérissons sont les héros d'histoires insolites. Parfois témoins de mariage, saisies de gastronome ou encore cadavres protestataires. Petit florilège des meilleures histoires insolites.

Cet article fait partie du dossier

10 rendez-vous, zéro tabou

Couverture de La Salamandre n°242

Cet article est extrait de la Salamandre

n° 242  Octobre - Novembre 2017
Catégorie

Biodiversité

Tags

Ces produits pourraient vous intéresser

Zéro déchet à la manière d’un lombric

19.00 €

Histoires d’images : L’odyssée du renard

29.00 €

Le guide nature Traces et indices

17.00 €

Le lac aux oiseaux

49.00 €

Découvrir tous nos produits

Poursuivez votre découverte

La Salamandre c’est des revues pour toute la famille

Découvrir la revue

Plongez au coeur d'une nature insolite près de chez vous

8-12
ans
Découvrir le magazine

Donnez envie aux enfants d'explorer et de protéger la nature

4-7
ans
Découvrir le magazine

Faites découvrir aux petits la nature de manière ludique