Le sentier le jeudi 24 mai. / © Gilbert Hayoz

Mai, le printemps du sentier

Jeudi 24 mai, départ à 5 h 30, 14 °C - Question, au retour : comment résumer l’inrésumable, cette extraordinaire profusion de vie du beau mois de mai?

Jeudi 24 mai, départ à 5 h 30, 14 °C - Question, au retour : comment résumer l’inrésumable, cette extraordinaire profusion de vie du beau mois de mai?

Chaque mois jusqu’au solstice de juin, nous réglons notre réveil plus tôt pour sortir avant le lever du soleil. Ce matin, départ à 5 h 30… A la bonne heure ! Les hirondelles babillent depuis longtemps au-dessus des toits. A quelle heure serons-nous de retour ? D’émerveillements en découvertes, il va nous falloir pas moins de cinq heures trente pour parcourir nos quatre kilomètres. Excusez du peu, il y avait tant à voir…

C’est que la nature a fait des pas de géant depuis le mois passé. Partout la feuille cache les nids. Partout des oiseaux pressés vont et viennent le bec rempli. Au bord des chemins, l’herbe fleurit de toutes les couleurs. Comme nous, les bourdons ne savent plus où donner de la tête.

Clairon / © Laurent Willenegger Fragment de notre «termitière» / © Laurent Willenegger Silène fleur de coucou / © Laurent Willenegger Renard et son campagnol / © Laurent Willenegger Frelon  / © Laurent Willenegger Tarier pâtre / © Laurent Willenegger

Parfums de menthe

Il y a eu aujourd’hui des rendez-vous tenus, avec le renard, avec le vieux paysan en blouse bleue qui pousse ses vaches d’une main tout en tenant son vélo de l’autre. Des rendez-vous manqués aussi, avec le couple de tariers pâtres disparu, avec le lièvre… Et enfin de belles surprises, des cadeaux que nous n’attendions même pas : un couple de pies-grièches, voyageuses au long cours toujours plus rares à hanter les haies. Ou encore cette trace de cerf fraîche au bord du champ de blé. Une chauve-souris, des toiles d’araignées couvertes de rosée, une odeur de menthe qui nous saisit à plein nez…

Nous voilà ivres de couleurs, d’odeurs, d’oiseaux, d’insectes et de fleurs.

Balade de mai, ivres de vie - La Salamandre dessin salsifis des prés fleur
Salsifis des prés / © Laurent Willenegger

Identifier crottes, empreintes ou frottis laissés par les mammifères à sabots avec le Miniguide n°70 de La Salamandre : Pister les ongulés.

Retrouvez tous les articles du dossier : Le sentier des douze matins.

Article initialement publié dans la revue Salamandre sous le titre "Ivres de vie"

Cet article fait partie du dossier

Au fil des saisons, ou comment redécouvrir votre sentier préféré…

Couverture de La Salamandre n°183

Cet article est extrait de la Revue Salamandre

n° 183  Décembre 2007 - Janvier 2008
Catégorie

Récit des balades

Vos commentaires

Réagir

Pour commenter sans créer de compte, il vous suffit de cliquer dans la case « nom » puis de cocher la case « je préfère publier en tant qu’invité ».

Ces produits pourraient vous intéresser

Carnet d’un peintre naturaliste confiné

12.90 €

Le guide nature Les petites bêtes, 2ème édition

17.00 €

Vers la beauté, toujours!

19.00 €

Le guide nature A la montagne

17.00 €

Découvrir tous nos produits

Poursuivez votre découverte

La Salamandre, c’est des revues pour toute la famille

Découvrir la revue

Plongez au coeur d'une nature insolite près de chez vous

8-12
ans
Découvrir le magazine

Donnez envie aux enfants d'explorer et de protéger la nature

4-7
ans
Découvrir le magazine

Faites découvrir aux petits la nature de manière ludique

Nos images sont protégées par un copyright,
merci de ne pas les utiliser sans l'accord de l'auteur