Revue Salamandre n° 282 – Le clan des marmottes

Incontournable dans les alpages, la marmotte attire tous les regards. Mais la connaissons-nous vraiment ?

Incontournable dans les alpages, la marmotte attire tous les regards. Mais la connaissons-nous vraiment ?

C'est la star de l'été pour les randonneurs. Dans le cirque pyrénéen de Gavarnie, surfréquenté l'été, sur les alpages d'un col dans les Grisons ou encore sur les haut-plateaux du Vercors - où nous avons été en reportage - la marmotte affole les appareils photo et les enfants. Tant que les humains l'observent avec respect et en gardant une distance, cette rencontre entre le sauvage et les vacanciers est un beau moment. C'est fascinant de scruter des marmottes qui s'affairent, sifflent, hument l'air, se bousculent, tout en mangeant son sandwich au soleil les fesses sur une dalle bien chaude. Mais il y a aussi ceux qui veulent prendre un selfie avec le rongeur ou veulent l'amadouer en lui lançant des chips. Là, l'animal sauvage n'est plus respecté par Homo sapiens. Dans une enquête fouillée, notre journaliste-naturaliste Théo Tzélépoglou raconte cette ambivalence du statut de la marmotte, une mascotte des alpages parfois malmenée.

Dans ce numéro 282 de la Revue Salamandre, nous explorons aussi l'écologie souvent méconnue de ce mammifère alpin. Saviez-vous qu'à la belle saison, les marmottes passent la moitié de leur temps d'éveil à se nourrir et avalent près de 1,5 kg de plantes par jour ? Une étude dans les Grisons montre même que dans ce coin de Suisse, elles ont un faible pour le trèfle des Alpes. Ou encore que la température corporelle du rongeur descend à 5 degrés pendant son hibernation ?

Mais il n'y a pas que le sifflement de la marmotte au menu. C'est l'été et la nature bruisse de chants mélodieux. Dans Des bonds et des sons, vous serez plongés chez les musiciens et acrobates du jardin : les sauterelles, grillons et criquets. Autre concert, celui des oiseaux marins qui se regroupent sur les îlots déchiquetés de Bretagne pour se reproduire. Le photographe local, Marc Tisseau, nous emmène pour un cabotage le long du rivage des Sept-îles. Dans le ciel, c'est aussi le moment d'observer les martinets noirs qui foncent dans les rues des villages jusqu'à leur grand départ dès la fin du mois de juillet. Pour certains, l'été passe très vite !

Dans ce numéro également :

MISSION NATURE : Sortir vivants du cimetière (CH), Pas de quartier pour les geckos (FR)

L’AIR DU TEMPS : Pourquoi certaines plantes sont-elles toxiques ?

TOUT PRES D’CI : Des bonds et des sons

L’INFOGRAPHIQUE : Le bio est dans le pré

HISTOIRES D’IMAGES : Fou de cette île

DOSSIER : Le clan des marmottes

GRAND ANGLE : Mission Apollo

J'OBSERVE : Les bolides du ciel

Créations végétales : Marteler le cornouiller

Courriers désirables : spécial Printemps de la poésie

Le clan des marmottes

Commandez ce numéro à l'unité ou souscrivez à un abonnement

Rejoignez la communauté Salamandre et plongez dans un univers éditorial unique, où la nature prend vie au fil des pages sans les distractions des publicités. En souscrivant à un abonnement à la Revue Salamandre, vous soutenez un journalisme engagé et indépendant.

Catégorie

Dernières revues

Vos commentaires

Réagir

Pour commenter sans créer de compte, il vous suffit de cliquer dans la case « nom » puis de cocher la case « je préfère publier en tant qu’invité ».

Ces produits pourraient vous intéresser

Agir pour la nature au jardin

24.00 €

Le grand livre de la nature

69.00 €

Les plantes sauvages

49.00 €

Agenda de la nature au jardin 2024

6.00 €

Découvrir tous nos produits

Poursuivez votre découverte

La Salamandre, c’est des revues pour toute la famille

Découvrir la revue

Plongez au coeur d'une nature insolite près de chez vous

8-12
ans
Découvrir le magazine

Donnez envie aux enfants d'explorer et de protéger la nature

4-7
ans
Découvrir le magazine

Faites découvrir aux petits la nature de manière ludique

Nos images sont protégées par un copyright,
merci de ne pas les utiliser sans l'accord de l'auteur