© Joel Walley / Alamy

Pourquoi les fourmis marchent-elles en file indienne ?

Le myrmécologue Arnaud Maeder explique comment les fourmis communiquent entre elles pour organiser des déplacements de leurs colonies.

Le myrmécologue Arnaud Maeder explique comment les fourmis communiquent entre elles pour organiser des déplacements de leurs colonies.

Arnaud Maeder Myrmécologue (spécialiste des fourmis) et directeur du Muséum d’histoire naturelle de Genève.
Arnaud Maeder Myrmécologue (spécialiste des fourmis) et directeur du Muséum d’histoire naturelle de Genève.

Parce qu’elles vont toutes au même endroit ! Pour relier deux localités, le plus simple pour les fourmis c’est de suivre un chemin unique. Les voies qu’elles utilisent régulièrement ont pour point de départ ou d’arrivée la fourmilière. Si une colonie est composée de plusieurs fourmilières, ces dernières sont interconnectées par des pistes de liaison dites permanentes. Elles passent tellement souvent ­dessus que la végétation n’arrive parfois plus à pousser. Leur parcours est alors bien visible.

Où vont-elles quand elles quittent la fourmilière ?

Les ouvrières suivent des pistes dites spécialisées. Par exemple, elles forment des processions qui montent et descendent des arbres pour aller chercher du miellat sucré excrété par les pucerons. Si elles cherchent du matériel de construction ou des proies, elles utilisent des pistes temporaires qu’elles perdent progressivement pour prospecter au hasard. Quand une ouvrière trouve une importante source de nourriture, elle retourne à la fourmilière en déposant une odeur. Elle informe ainsi ses semblables de sa découverte, puis repart à la source, tout en marquant à nouveau le chemin. Comme chaque individu qui suit en fait de même, il en résulte une voie bien marquée et une file
indienne.

C’est donc à l’odeur qu’elles s’orientent ?

Notamment, oui. Afin de créer une nouvelle piste, les fourmis des bois, par exemple, utilisent des glandes spécialisées pour déposer au sol ce cocktail d‘odeurs constitué de phéromones*. Les autres ouvrières sentent cet effluve avec leurs antennes et la suivent. On le sait moins, mais ces insectes utilisent aussi des repères visuels pour s’orienter dans l’espace. Elles mémorisent la disposition des structures de leur environnement, ainsi que le déplacement des astres comme le soleil. Elles retrouvent donc toujours leur fourmilière.

*Phéromone

nom f. Substance chimique qui, émise à une dose infime par un animal dans le milieu extérieur, provoque chez un congénère des réactions comportementales spécifiques. Elle se transmet dans l’air ou par contact.

Que se passe-t-il si on les détourne ?

S’il y a un obstacle durable sur une piste, comme un arbre tombé ou abattu, les fourmis des bois le contournent au plus court en marquant la nouvelle voie au sol. Elles cherchent toujours à gagner du temps et de l’énergie, afin d’optimiser le fonctionnement de la fourmilière.

Retrouvez les réponses à vos questions dans notre rubrique Questions nature.

Couverture de La Salamandre n°278

Cet article est extrait de la Revue Salamandre

n° 278  octobre - novembre 2023
Catégorie

FAQ nature

Vos commentaires

Réagir

Pour commenter sans créer de compte, il vous suffit de cliquer dans la case « nom » puis de cocher la case « je préfère publier en tant qu’invité ».

Ces produits pourraient vous intéresser

Le grand livre de la nature

69.00 €

Les plantes sauvages

49.00 €

Agenda de la nature au jardin 2024

6.00 €

ALPES 2e édition

42.00 €

Découvrir tous nos produits

Poursuivez votre découverte

La Salamandre, c’est des revues pour toute la famille

Découvrir la revue

Plongez au coeur d'une nature insolite près de chez vous

8-12
ans
Découvrir le magazine

Donnez envie aux enfants d'explorer et de protéger la nature

4-7
ans
Découvrir le magazine

Faites découvrir aux petits la nature de manière ludique

Nos images sont protégées par un copyright,
merci de ne pas les utiliser sans l'accord de l'auteur