© Catherine De Robert

Les paquets surprises de Catherine de Robert

D’une marmite de teinture fumante, Catherine de Robert extrait de petits paquets faits de tissus, de plantes et d’objets métalliques étroitement ajustés. Quels motifs et couleurs vont-ils révéler une fois déballés ?

D’une marmite de teinture fumante, Catherine de Robert extrait de petits paquets faits de tissus, de plantes et d’objets métalliques étroitement ajustés. Quels motifs et couleurs vont-ils révéler une fois déballés ?

Pétales cuivrés

© photo : Claire Defosse

Toile de coton filé et tissé à la main, pelures d’oignons jaunes, pièces de monnaie et teinture de bois de campêche.

Paysage insoupçonné

© photo : Gilbert Borras

Toile de coton filé et tissé à la main, frondes de fougères, feuilles de cotinus, grillage de fer rouillé et décoction de bois de campêche.

Rond de laine

© Catherine De Robert

Velours de laine, feuilles de fraisier et de géranium sanguin, fleurs de buddleia et bourriche rouillée.

© Claire Defosse

Catherine de Robert

Artiste textile

Ces tableaux sont des textiles libres, non tendus sur un châssis. Les empreintes, traces et couleurs qu’ils arborent sont le résultat d’une alchimie complexe qui se déroule dans le secret d’un petit paquet bien serré fait de tissu, de plantes et parfois de bouts de métal oxydé. Le tout est soumis à la chaleur et à l’humidité d’une cuisson douce. Puis, je laisse reposer quelques jours, avant d’ouvrir le cadeau qui m’est offert par les pigments que les végétaux libèrent. C’est un moment de révélation, au sens du processus photographique.

Quelques dizaines de minutes d’oxydation à l’air sont nécessaires pour que les couleurs révèlent toute leur luminosité et leur puissance. J’ai alors le sentiment d’assister à un événement magique et fugace, comme la métamorphose d’un papillon ou l’ouverture soudaine d’une fleur d’onagre à la tombée du jour. Moment intime et intense, pendant lequel je me contente d’observer. Parfois, c’est une merveille, il n’y a rien à ajouter. Laver, repasser, suspendre au mur. L’image obtenue continue à évoluer lentement avec l’exposition à l’air et à la lumière, ce qui accentue le caractère vivant, mystérieux et singulier de ces toiles au naturel…

Couverture de La Salamandre n°271

Cet article est extrait de la Revue Salamandre

n° 271  Août - septembre 2022, article initialement paru sous le titre "Paquets surprises"
Catégorie

Photos

Tags

Vos commentaires

Réagir

Pour commenter sans créer de compte, il vous suffit de cliquer dans la case « nom » puis de cocher la case « je préfère publier en tant qu’invité ».

Ces produits pourraient vous intéresser

Zéro déchet – Le guide inspiré de la nature

19.90 €

L’enquête sauvage, pourquoi et comment renouer avec le vivant ?

19.90 €

Le guide nature Les oiseaux, 2e édition

19.90 €

Le guide nature En forêt, 2e édition

17.00 €

Découvrir tous nos produits

Poursuivez votre découverte

La Salamandre, c’est des revues pour toute la famille

Découvrir la revue

Plongez au coeur d'une nature insolite près de chez vous

8-12
ans
Découvrir le magazine

Donnez envie aux enfants d'explorer et de protéger la nature

4-7
ans
Découvrir le magazine

Faites découvrir aux petits la nature de manière ludique

Nos images sont protégées par un copyright,
merci de ne pas les utiliser sans l'accord de l'auteur