Robin, un rougegorge très familier

#Histoiresdimages, c'est un rendez-vous photo nature de la Salamandre. Chaque semaine, le photographe naturaliste Alessandro Staehli nous partage une rencontre sauvage entre crêtes et rives. Aujourd’hui, face à face hivernal avec un rougegorge très familier!

#Histoiresdimages, c'est un rendez-vous photo nature de la Salamandre. Chaque semaine, le photographe naturaliste Alessandro Staehli nous partage une rencontre sauvage entre crêtes et rives. Aujourd’hui, face à face hivernal avec un rougegorge très familier!

Rougegorge familier perché sur un roseau
© Alessandro Staehli - www.indionature.com

« On s’émerveille beaucoup devant les choses rares et pas assez devant celles que l’on voit tous les jours », récite un vieil adage. Aujourd’hui, la nature me le démontre une fois de plus. Voici sa petite leçon…

Un froid de canard fige les rivages et gèle les flaques d’eau. Je longe le bord du lac et je fouille méthodiquement la lisière de la roselière aux jumelles et à la longue-vue, en quête du mystérieux butor étoilé. Vêtu d’un costume qu’on dirait tissé de roseaux, cet oiseau de la famille des hérons est un maître du camouflage. Rares sont les rencontres qui permettent de bien le voir à découvert. Ce matin, j’espère que le gel le pousse à sortir des phragmites pour pêcher, me faisant cadeau d’une belle observation et peut-être des quelques clichés.

Pourtant, deux heures après, la persévérance ne me sourit toujours pas. Le butor est aux abonnés absents. En revanche, alors que je scrute le lac depuis une petite plage, une minuscule boule de plumes rouge sautillant sur le sable presque à mes pieds m’invite à lever l’œil de la longue-vue. Pas trouillard du tout, voire carrément familier, le rougegorge s’approche de plus en plus. Il est curieux, je l’admire. Il me fascine, je l’intrigue. Il avance encore, je me couche sur la rive…

Le tête-à-tête privilégié dure une bonne dizaine de minutes. « Robin » va et vient, se perche parfois sur les roseaux tout près, picore quelques larves dans la boue. Il est maintenant si proche que je n’arrive plus à faire la mise au point. Je me contente de le contempler, grandeur nature. Hyper confiant, le rougegorge décide ensuite de se poser… sur mon téléobjectif ! Il y reste quelques instants, puis, légèrement impertinent, il dépose une petite crotte avant de s’envoler sur un aulne noir.

Le bonheur est fait de petites choses, et souvent il suffit de prendre le temps de le voir. Joyeuses Fêtes 100 % nature à toutes et à tous !

A propos du photographe...

Né au Tessin (Suisse), Alessandro Staehli est biologiste et photographe naturaliste. Depuis 2011, il travaille à la Salamandre où il est responsable de projet édition. Grand passionné de nature et d'images, il coordonne notamment la collection de beaux livres photo Histoires d'images. Chaque semaine il partage un cliché de saison, ses coulisses et son histoire dans le rendez-vous nature #histoiresdimages ici, sur salamandre.org, et sur notre compte instagram! Découvrez le travail de l'artiste sur son site internet www.indionature.com

Catégorie

#histoiresdimages

Vos commentaires

Réagir

Pour commenter sans créer de compte, il vous suffit de cliquer dans la case « nom » puis de cocher la case « je préfère publier en tant qu’invité ».

Ces produits pourraient vous intéresser

Zéro déchet – Le guide inspiré de la nature

19.90 €

L’enquête sauvage, pourquoi et comment renouer avec le vivant ?

19.90 €

Le guide nature Les oiseaux, 2e édition

19.90 €

Le guide nature En forêt, 2e édition

17.00 €

Découvrir tous nos produits

Poursuivez votre découverte

La Salamandre, c’est des revues pour toute la famille

Découvrir la revue

Plongez au coeur d'une nature insolite près de chez vous

8-12
ans
Découvrir le magazine

Donnez envie aux enfants d'explorer et de protéger la nature

4-7
ans
Découvrir le magazine

Faites découvrir aux petits la nature de manière ludique

Nos images sont protégées par un copyright,
merci de ne pas les utiliser sans l'accord de l'auteur