© Matthieu Berroneau

Pourquoi les serpents tirent la langue ?

L'herpétologue Xavier Bonnet dévoile le rôle particulier de ce comportement méconnu des serpents.

L'herpétologue Xavier Bonnet dévoile le rôle particulier de ce comportement méconnu des serpents.

La réponse de Xavier Bonnet directeur de recherche au Centre national de la recherche scientifique (CNRS) à Chizé, spécialiste des reptiles.
La réponse de Xavier Bonnet directeur de recherche au Centre national de la recherche scientifique (CNRS) à Chizé, spécialiste des reptiles.

Pour sentir ! En s’agitant, leur langue capte les molécules odorantes en suspension dans l’air ou présentes sur divers supports — et même sous l’eau pour les espèces semi-aquatiques comme la couleuvre helvétique. Puis, elle rentre dans la bouche et ses deux pointes viennent se ranger dans des fentes du palais. Là, elles sont en contact avec **l’organe de Jacobson***, constitué d’une multitude de capteurs. Ceux-ci détectent les particules aromatiques collectées et communiquent avec le cerveau qui analyse ces informations. Ce sens bien particulier est appelé vomérolfaction et aucun animal ne l’a développé autant que les serpents.

*Organe de Jacobson

nom m. Organe olfactif situé dans la cavité nasale, au-dessus du palais. Il est présent chez les amphibiens, les reptiles et une bonne partie des mammifères comme les chats, les chiens ou les chevaux. Chez l’humain, il n’existe que sous forme de vestige et n’est plus fonctionnel.

Et ça fonctionne bien ?

Extrêmement bien, oui. En fait, il s’agit du sens principal de la plupart des serpents. On pense qu’il est d’une précision comparable à notre vue, mais dans le monde olfactif. La langue étant séparée en deux, elle capte les senteurs en stéréo. Exactement de la même façon que nos deux oreilles nous permettent de localiser l’origine d’un son. De plus, l’éloignement de la source du parfum est déterminé grâce à la quantité de substance odorante. Ces animaux disposent à chaque instant d’une carte olfactive précise de leur environnement.

Quelles informations récoltent-ils ainsi ?

Ils sont capables de sentir à distance un plan d’eau pour s’abreuver, un tas de cailloux pour prendre le soleil ou des fourrés pour s’abriter. Mais c’est également un formidable outil de pistage. En tâtant le sol de leur langue, les serpents peuvent savoir si une proie est passée par là, sa taille, son état de santé, dans quelle direction elle est partie et il y a combien de temps. Ce sens est également utile pour trouver des partenaires lors de la période de reproduction, repérer des concurrents ou éviter les prédateurs.

Quels sont les autres sens de ces reptiles ?

En plus de ce vomérodorat, la plupart possèdent un odorat assez semblable au nôtre. Beaucoup ont également une très bonne vue et certains peuvent même percevoir les infrarouges, c’est-à-dire la température de ce qui les entoure. Très pratique pour chasser les animaux dits à sang chaud, comme les oiseaux et les mammifères. Enfin, ils ressentent bien les vibrations du sol. Mais attention, marcher fort pour les faire fuir, c’est une légende ! Ils se contentent généralement de rester immobiles en attendant que le danger passe.

Apprenez-en encore plus sur les serpents dans notre dossier complet sur les vipères.

Couverture de La Salamandre n°271

Cet article est extrait de la Revue Salamandre

n° 271  Août - septembre 2022
Catégorie

FAQ nature

Vos commentaires

Réagir

Pour commenter sans créer de compte, il vous suffit de cliquer dans la case « nom » puis de cocher la case « je préfère publier en tant qu’invité ».

Ces produits pourraient vous intéresser

Zéro déchet – Le guide inspiré de la nature

19.90 €

L’enquête sauvage, pourquoi et comment renouer avec le vivant ?

19.90 €

Le guide nature Les oiseaux, 2e édition

19.90 €

Le guide nature En forêt, 2e édition

17.00 €

Découvrir tous nos produits

Poursuivez votre découverte

La Salamandre, c’est des revues pour toute la famille

Découvrir la revue

Plongez au coeur d'une nature insolite près de chez vous

8-12
ans
Découvrir le magazine

Donnez envie aux enfants d'explorer et de protéger la nature

4-7
ans
Découvrir le magazine

Faites découvrir aux petits la nature de manière ludique

Nos images sont protégées par un copyright,
merci de ne pas les utiliser sans l'accord de l'auteur