Empreintes de mammifères : les trouver et les identifier

Tout le monde peut observer et reconnaître les indices de passage de mammifères lors d’une promenade dans la nature, en forêt ou en montagne. Ce n’est pas une tâche aisée car beaucoup sont cachées, partiellement effacées ou similaires. Mais avec quelques connaissances de base, ne les confondez plus. En vrai détective ou scientifique, apprenez à identifier les empreintes de mammifères que vous trouvez dans la nature.

Tout le monde peut observer et reconnaître les indices de passage de mammifères lors d’une promenade dans la nature, en forêt ou en montagne. Ce n’est pas une tâche aisée car beaucoup sont cachées, partiellement effacées ou similaires. Mais avec quelques connaissances de base, ne les confondez plus. En vrai détective ou scientifique, apprenez à identifier les empreintes de mammifères que vous trouvez dans la nature.

Où chercher des empreintes ?

Il est plus simple de trouver des traces de passage sur un sol humide, comme de la boue, de la terre, de la neige fine ou du sable. Les empreintes sont rarement conservées ou partiellement imprimées sur les sols durs, caillouteux ou recouverts de feuilles mortes. La nature du sol fait varier la forme et la taille des empreintes. Ainsi, sur de la neige poudreuse ou fondue, elles paraissent généralement plus grandes.

Quand chercher des empreintes ?

Pour faciliter le processus de recherche, mieux vaut privilégier la période matinale ou la fin de journée car les ombres naturelles rendent vos découvertes plus visibles. De plus, beaucoup d’animaux sauvages sont discrets : ils vivent la nuit pour trouver leur nourriture et passent la journée dans des milieux plus difficiles d’accès. Au petit matin, leur passage est encore visible, c'est le meilleur moment pour se mettre au pistage.

La présence de crottes à proximité peut contribuer à définir s’il s’agit d’un animal végétarien ou carnivore, et s’il est passé il y a longtemps ou récemment.

Apprenez à trouver et identifier les crottes de mammifères.

Comment les identifier ?

Les similarités entre différentes empreintes complexifient l’identification. Tout le monde n’est pas capable de reconnaître celle d’un chien à celle d’un renard !

Il faut s’agenouiller et regarder de près, mesurer la taille de l’empreinte et noter la présence, ou non, de doigts et de griffes. Il est parfois judicieux de faire un dessin, de prendre une photo ou de réaliser un moulage.

Plus la trace est profonde, plus l’animal est lourd, plus l’empattement est grand, plus ses pattes sont longues. Une empreinte varie également selon l’allure du mammifère. Sa « piste », l’ensemble des traces que ses pattes impriment, permet de connaître son allure mais aussi de le différencier d’autres congénères.

Les différentes empreintes de mammifères

Les ongulés

Les ongulés ont un, ou plusieurs, sabot(s) et au pas, ils marchent sur le bout des doigts. Les doigts médians sur lesquels ils prennent appui sont appelés des « pinces » et les excroissances près du talon, des « ergots », parfois peu marqués sur le sol. Les doigts postérieurs des ongulés sont implantés plus ou moins hauts sur la patte, laissant esentiellement une trace de sabot sur le substrat, selon l’espèce.

  • Le chevreuil européen

Dimensions : ↔ (longeur) 4-5cm ↕ (largeur) 3 cm

Ses empreintes sont de petite taille, étroites et allongées. Au pas, ses empreintes sont légèrement tournées vers l’extérieur et les bords externes sont arrondis. Ses deux doigts, en sabot, sont visibles, mais la marque des os (doigts vestigiaux au-dessus du sabot) n'est pas visible.

S’il est passé au galop, les marques des os sont visibles, droites et alignées, et les pinces des pieds antérieurs forment un V. Les empreintes des pieds postérieurs sont parallèles.

Attention, au pas, les empreintes arrondies sur l’extérieur des chevreuils ressemblent à celles d’un mouton, ou à celles d’un marcassin dont les gardes ne marquent pas.

  • Le cerf élaphe :

Dimensions : Mâle : ↔ 6-7cm ↕ 4-5cm

Femelle ↔ 7-10cm ↕ 6-7cm

Il laisse des empreintes larges, plus effilées chez la femelle. Au pas, on observe que ses 2 doigts médiaux et ses éponges font des marques arrondies et les bords externes sont recourbés vers la pointe.

Alors qu’au galop, les bords externes sont parfois écartés, mais moins que chez le chevreuil. La marque des os est alors visible dans le prolongement du sabot.

  • Le chamois et le bouquetin :

Dimensions : Chamois ↔ 5-7cm ↕ 3cm

Bouquetin des Alpes : ↔ 6-9cm ↕ 5-6cm

Les empreintes du chamois sont fines et pointues. Au pas, les bords extérieurs sont marqués. Au galop, se dessine un intervalle important entre les deux pinces qui forment un V, et les os sont bien distants du sabot.

Quant au bouquetin, ses empreintes sont arquées et fines. Au pas, ses talons sont élargis et peuvent se toucher.

  • Le sanglier :

Dimensions : Femelle : ↔ 4-6cm ↕ 5-6cm

Mâle : ↔ 5-9cm ↕ 6-8cm et avec gardes : ↔10-15cm

Marcassin : ↔ 3cm

Son empreinte a une allure de trapèze et est tournée vers l’extérieur, avec des bords externes arrondis et usés. Déjà au pas, ses pinces sont nettement ouvertes et les marques de ses gardes (os), sont visibles sur les côtés, contrairement au cerf.

Les Carnivores

Les carnivores prennent appui sur leurs pelotes, les coussinets plantaires. Les griffes ne sont parfois pas visibles car pas assez enfoncées dans le sol pour être imprimées. Ils s’appuient surtout sur l’extrémité de leurs doigts, élargis en pelotes, et sur leur paume.

  • Le renard :

Dimensions : ↔ 5-6cm ↕ 4-5cm

Ses empreintes ressemblent à celles d’un petit chien, en plus fines. En général, sur terrain ferme, ses empreintes sont groupées par 2, en oblique, et en neige profonde, sa piste est similaire à celle du loup.

Astuce : pour différencier son empreinte de celle du chien, il faut tracer une ligne reliant les bords antérieurs des pelotes externes. Celle-ci coupe clairement les pelotes digitales médianes. Et la piste du chien a une direction désordonnée et des empreintes superposées, en décalage par rapport à l’axe du déplacement.

  • Le loup :

Dimensions : Pattes antérieures : ↔ 11cm ↕ 10cm

Pattes postérieures : ↔ 8cm ↕ 7cm

Ses empreintes sont similaires à celles d’un gros chien, mais ses pelotes sont plus allongées et moins rapprochées. Quant à sa piste, elle prend une direction très nette. La disposition des empreintes est comme chez le chien, mais le décalage est moins marqué. Les canidés laissent plus généralement des traces de griffe, contrairement au chat forestier ou au lynx.

  • Le lynx boréal :

Dimensions : Pattes antérieures ↔ 6,5cm ↕ 5,5cm

Pattes postérieures : ↔ 7,5cm ↕ 6cm

Son empreinte est reconnaissable de celle des canidés car ses pelotes digitales sont décalées les unes par rapport aux autres. Sa piste est similaire à celle du loup, la trace de la patte antérieure se superposant à celle de la postérieure.

Empreinte de lynx dans la boue Empreinte de lynx
  • Le chat forestier ou chat sauvage :

Dimensions : Chat sauvage ↔ 4cm ↕ 3,5cm

Chat domestique : ↔ 3-3,5cm ↕ 4cm

L’empreinte du chat forestier est ronde et ne laisse pas de traces de griffes (elles sont rétractiles). Hormis une légère différence de taille, ses empreintes sont difficilement distinguables de celles d’un chat domestique. Les photos ci-dessous permettent de reconnaître celles d'un chat domestique.

  • La loutre :

Dimensions : Pattes antérieures ↔ 6,5-7cm ↕ 6cm

Pattes postérieures ↔ 9cm ↕ 6cm

Sur un sol très mou, les griffes et les palmures de ses pattes sont parfois visibles. Elle se déplace par bond et laisse derrière elle une piste aux empreintes à la disposition très variable. Dans la neige, elle laisse un sillon avec des empreintes par deux, avec une disposition en étoile des pelotes digitales. Elle fait parfois des glissades qui laissent des sillons larges et polis dans la neige.

Piste d'une loutre dans la neige Empreinte d'une loutre
  • Le blaireau européen :

Dimensions : Pattes antérieures ↔ 5-7cm ↕ 4cm

Pattes postérieures ↔ 4,5-6,6cm ↕ 3,5cm

Le blaireau ne pose pas toujours son pied jusqu’au talon, alors que la trace de ses griffes est souvent très apparente. Ses 5 pelotes digitales disposées en ligne sont serrées et presque alignées. Il marque une piste large, et les traces de ses pattes antérieures et postérieures sont superposées (ou bien les pattes postérieures sont légèrement en avant).

Empreintes de blaireau dans la neige Empreintes de blaireau
  • La fouine et la martre :

Dimensions : Pattes antérieures ↔ 3-4,5cm ↕ 3-3,5cm

Pattes postérieures ↔ 4-6cm ↕ 3-5cm

Elles ont des pelotes digitales en cercle. En hiver, les empreintes de marte ont des contours plus effacés que celles de la fouine, à cause de sa pilosité. Leur piste a une disposition régulière, avec des traces de pattes regroupées par 2 ou variant par groupes de 2,3 ou 4.

  • Le raton laveur :

Dimensions : Pattes antérieures ↔ 6,5-7cm ↕ 5,5-6,5cm

Pattes postérieures ↔ 7,5-9m ↕ 6,5-7cm

Il a 5 doigts et ses pattes antérieures ressemblent à de petites mains humaines aux extrémités bulbeuses. Ses griffes ne sont pas rétractiles et apparaissent généralement dans l’empreinte. Son doigt le plus court est dirigé vers le centre de la piste et son pied postérieur a tendance à marquer plus fermement le substrat, tout comme son talon.

  • L’ours :

Dimensions : Pattes antérieures ↔ 21cm ↕ 28cm

Pattes postérieures : ↔ 18cm ↕ 30cm

Ses empreintes à 5 doigts disposés en ligne sont reconnaissables par de longues griffes pointues (non rétractiles) ainsi que des pelotes allongées et bien écartées. Les traces de ses pattes postérieures sont plus grandes que celles des pattes antérieures car il s’y appuie en totalité. Au pas, sa piste imprime des empreintes très croisées.

  • L’écureuil roux :

Dimensions : Pattes antérieures ↔ 2,8-4cm ↕ 1,9-2,5cm

Pattes postérieures ↔ 3,6-6cm ↕ 2,2-3,5cm

Il a les doigts écartés et des griffes acérées. Sa piste est reconnaissable par ses bonds en trapèze entre deux arbres, espacés de 60 à 150 cm. Les traces de ses pattes antérieures sont tournées vers le centre et ses pattes postérieures divergent vers l’extérieur. Il effectue souvent des sauts groupés, ses quatre pattes se posant presque ensemble sur le substrat.

  • Le castor :

Dimensions : Pattes antérieures ↔ 3cm ↕ 2cm

Pattes postérieures ↔ 9,5-17cm ↕ 9-10cm

Ses pattes antérieures ressemblent à de petites mains et il est reconnaissable par ses pattes postérieures palmées. Ses palmures ne marquent que sur un sol humide et fin, ou sur de la neige. Mais il est parfois difficile à repérer car il efface ses empreintes en trainant son ventre au sol.

Les lagomorphes

  • Le lièvre :

Dimensions : Pattes antérieures : ↔ 2,7-3,5cm ↕ 2-2,5cm

Pattes postérieures : ↔ 3,5-7cm ↕ 2,5-5,5cm

Les pattes antérieures du lièvre brun ont une forme pointue, et ses pattes postérieures ont 4 pelotes digitales griffues. Pour se déplacer, il fait une série de bonds qui forment des Y. Et sur la neige, ses doigts sont écartés.

Le guide nature traces et indices

Conçu pour tenir dans la poche par des naturalistes expérimentés, ce livre de terrain donne au lecteur le savoir-faire d’un détective. Grâce à des clés de détermination facile à utiliser, vous pourrez deviner quel animal a laissé cette trace que vous venez de découvrir.

Que ce soit en forêt, en bord de mer ou sur une rive boueuse, décryptez les empreintes, les pistes ou les indices que la faune et la flore laissent derrière eux.

Grâce à la fiche pédagogique "Savoir identifier la petite faune des abris" de la Salamandre École, les enseignants, ou les éducateurs nature abonnés à la Petite Salamandre ou la Salamandre Junior (uniquement), peuvent apprendre aux enfants à reconnaître le passage d'animaux.

Catégorie

Nature d’ici

Vos commentaires

Réagir

Pour commenter sans créer de compte, il vous suffit de cliquer dans la case « nom » puis de cocher la case « je préfère publier en tant qu’invité ».

Ces produits pourraient vous intéresser

Un tour de roue

19.00 €

La forêt hyperconnectée

19.90 €

Histoires surnaturelles. Alliances, ruses et stratagèmes entre plantes et insectes

39.00 €

Le grand livre de la nature

69.00 €

Découvrir tous nos produits

Poursuivez votre découverte

La Salamandre, c’est des revues pour toute la famille

Découvrir la revue

Plongez au coeur d'une nature insolite près de chez vous

8-12
ans
Découvrir le magazine

Donnez envie aux enfants d'explorer et de protéger la nature

4-7
ans
Découvrir le magazine

Faites découvrir aux petits la nature de manière ludique

Nos images sont protégées par un copyright,
merci de ne pas les utiliser sans l'accord de l'auteur