Denis et les pies

Le peintre naturaliste nantais Denis Clavreul dévoile les coulisses de ses illustrations de pie bavarde. Morceaux choisis.

Le peintre naturaliste nantais Denis Clavreul dévoile les coulisses de ses illustrations de pie bavarde. Morceaux choisis.

Mandaté par La Salamandre, Denis Clavreul a suivi la pie bavarde au fil de l'année et a documenté son quotidien en réalisant 42 planches illustrées d'une beauté exceptionnelle. Son travail monumental illustre L’affaire pie bavarde, le dossier no. 243 de La Salamandre. L’artiste nous raconte la naissance de quelques uns de ses dessins croqués sur le vif ou en atelier...

On la retrouve partout, ou presque. En montagne, la pie peut nicher dans les hautes vallées, près des villages en particulier. Le Monetier-les-bains (1500 m d'altitude), 27 juin 2017, crayon graphite sur papier Canson. Pendant près d'une demi-heure ce jeune est resté posé là, seul, à proximité du nid, face au soleil dans cette douce et belle lumière printanière. Nantes, petit matin du 13 mai 2017, crayon graphite et aquarelle sur papier Canson. Construction d'un gros nid en phase terminale... A moins qu'une tempête printanière n’oblige les oiseaux à consolider l'ouvrage ou les pousse à en construire un autre. Nantes, 13 mars 2015, crayon graphite et aquarelle sur papier Canson. Couple au sol, queues dressées le plus souvent. Tout en cherchant leur nourriture, les pies poussent de petits cris. L'une d'entre elles n'a de cesse d'entrouvrir latéralement – et très brièvement – les ailes. Nantes, 11 mars 2015, barre de graphite sur papier Canson. Une douzaine de pies se sont regroupées dans un platane : remue-ménage et grande conversation parmi les fruits suspendus. De retour à l’atelier, j’ai dessiné ce qu'il me restait en mémoire, en évoquant l'enchevêtrement des rameaux et des branches. Bien plus tard, débarrassé de la tentation du détail, j'ai voulu en tirer autre chose, avec des techniques diverses, sans résultat convaincant. Au bout de deux jours, j'ai tracé ce dessin au feutre noir sur un papier blanc. Nantes, 15 janvier 2016. Depuis quelques jours, j'aperçois de plus en plus de familles en vadrouille. De temps en temps, la silhouette surprenante d'un jeune oiseau sans queue passe devant mes pinceaux. (près de Saint-Nazaire, 15 juin 2015 | Crayon graphite et aquarelle sur papier Canson) Sur le quai de la gare, j'aperçois en face les mouvements nerveux de deux pies qui jacassent au sommet d'un grand pin. Juste au dessous, posée au bout d'une branche, la corneille ne bouge pas. Les pies n'apprécient pas cette grande cousine et font ce qu'elles peuvent pour l'empêcher d'approcher du nid. La Baule, 29 juin 2015, barre de graphite sur papier Canson. Tandis que l'adulte prospecte activement la pelouse pour nourrir sa progéniture les jeunes s'amusent, se taquinent, tracent dans l'espace des virevoltes magnifiques. Impressions fugaces ; petits croquis rapides repris à l'encre brune et à main levée pour retrouver cette fluidité. La Salamandre l'a choisi pour illustrer la couverture du no. 243 - L'affaire pie bavarde. Nantes, 14 juin 2015.
Catégorie

Coulisses

Tags

Vos commentaires

Réagir

Pour commenter sans créer de compte, il vous suffit de cliquer dans la case « nom » puis de cocher la case « je préfère publier en tant qu’invité ».

Ces produits pourraient vous intéresser

Carnet d’un peintre naturaliste confiné

12.90 €

Le guide nature Les petites bêtes, 2ème édition

17.00 €

Vers la beauté, toujours!

19.00 €

Le guide nature A la montagne

17.00 €

Découvrir tous nos produits

Poursuivez votre découverte

La Salamandre, c’est des revues pour toute la famille

Découvrir la revue

Plongez au coeur d'une nature insolite près de chez vous

8-12
ans
Découvrir le magazine

Donnez envie aux enfants d'explorer et de protéger la nature

4-7
ans
Découvrir le magazine

Faites découvrir aux petits la nature de manière ludique

Nos images sont protégées par un copyright,
merci de ne pas les utiliser sans l'accord de l'auteur