En quête du lièvre variable, Laurent Willenegger a parcouru les Alpes durant le printemps, en ...

Ascenseur pour les Alpes

Aventure dans les Alpes sur les pas du blanchon, alors que s'affrontent l'hiver et le printemps. Destination, Altitude 2157 m.

Aventure dans les Alpes sur les pas du blanchon, alors que s'affrontent l'hiver et le printemps. Destination, Altitude 2157 m.

Altitude: 2157 m. Durant le printemps 2012, Laurent Willenegger s'immerge dans les Alpes, à l'affût de la vie qui mijote et renaît petit à petit. Car, si en plaine le printemps affiche son insolence dès mars, l'hiver règne encore en maître dans les hauteurs. Sa quête? Le lièvre variable, mammifère mythique et discret.
Au-delà de l'animal, notre dessinateur maison a rapporté dans son cartable des paysages éblouissants et quelques surprises, réunis dans notre 3e Hors-série. Puis notre graphiste Jean-Luc Wisard, inspiré par l'affrontement des saisons et la force des dessins, a librement réinterprété ses aquarelles dans la création de ce Grand Angle.

Jeux de lumière sur l'étage alpin recouvert d'un épais manteau neigeux / © Laurent Willenegger (aquarelle) réinterprété par Jean-Luc Wisard (photomontage) Extrait choisi du Hors-Série "Altitude 2157" - « Mercredi 28 mars 2012, 13h21. Croisé deux traces de chamois le long d'une falaise. Les marmottes, elles, dorment encore à poings fermés. Le lièvre est passé partout. Des traces fraîches en pagaille comme autant de promesses d'observation à venir. » / © Laurent Willenegger Extrait choisi du Hors-Série "Altitude 2157" - « Jeudi 24 mai 2012, 9h20. Les premières fleurs se fanent déjà: crocus assommés par les retours de neige, soldanelles flétries Les pulsatilles, elles, hésitent encore. » / © Laurent Willenegger Plume de lagopède alpin, doublées d'une petite plume de duvet, et divers éléments que l'on trouve sur les émergences (bosses hors neige): plantes sèches, lichens, crottes, etc.  / © Laurent Willenegger « Poils blancs de mue printanière (lièvre variable). Touffes très duveteuses accrochées à la végétation rase. » Les traces du lièvre dans la neige forment des "Y" typiques. / © Laurent Willenegger

Reliques glaciaires, blocs erratiques, glaciers survivants. Sous nos latitudes, ce sont là les derniers signes de l'époque glaciaire qui gouvernait l'Europe il y a 20'000 ans. Une faune et une flore adaptées y vivaient alors, comme les lagopèdes alpins par exemple. A la peine en matière de reproduction, ces gros oiseaux en tenue de camouflage cristallisent aujourd'hui la symbolique des espèces menacées par les changements climatiques.

Le lagopède alpin, plus blanc que la neige au lever de soleil… / © Laurent Willenegger (aquarelle) réinterprété par Jean-Luc Wisard (photomontage) Extrait choisi du Hors-Série "Altitude 2157" - « La neige. Des creux et des bosses, quelques falaises, des vallons sauvages et reculés. Une terre nouvelle que les bêtes, sans doute épuisées par l'hiver, pourront bientôt s'approprier. » / © Laurent Willenegger Extrait choisi du Hors-Série "Altitude 2157" - « Cela fait six ans que je connais la zone d'hivernage des lagopèdes dans la région. Une pente à 2000 m exposée au nord. » / © Laurent Willenegger Extrait choisi du Hors-Série "Altitude 2157" - « Ici ou là, une ou deux petites crottes rondes, aussi serrées que son menu hivernal. Mais rien de plus. Un fantôme en son royaume, un fantôme blanc sur la neige blanche. C'est le blanchon, ses indices, ses repères et ses habitudes qui vont désormais guider mes visites ici en haut. » / © Laurent Willenegger

La tempête, puis l'accalmie. En quelques semaines, généralement entre avril et juin, la haute montagne se libère de sa gangue de glace pour profiter d'un court été. On estime que la période de végétation diminue d'une semaine tous les 100 mètres de dénivelé. Il faut faire vite: à 2000 m et des poussières, les pelouses alpines n'ont qu'une centaine de jours pour s'épanouir.

Neige endormie ou neige en furie… / © Laurent Willenegger (aquarelle) réinterprété par Jean-Luc Wisard (photomontage) Extrait choisi du Hors-Série "Altitude 2157" - « Evidemment, je pense à la vie là-haut. Que sont devenus ces insectes épris de liberté? » / © Laurent Willenegger Extrait choisi du Hors-Série "Altitude 2157" - « Les petits monts récemment dégagés par la fonte se tapissent de fleurs surgies avec empressement. » / © Laurent Willenegger Extrait choisi du Hors-Série "Altitude 2157" - « Le bouquetin des Alpes est un colosse fier que rien ne semble pouvoir atteindre. Pourtant il a bien failli disparaitre au XIXe siècle lorsqu'il était abondamment chassé. » / © Laurent Willenegger
Ascenseur pour les Alpes, altitude 2157
Laurent Willenegger

Carnet de voyage, notes, textes naturalistes, croquis et aquarelles composent les 140 pages d'« Altitude 2157 ». Notre Hors-Série de printemps est le résultat d'un travail d'équipe. Laurent Willenegger, collaborateur de longue date à La Salamandre, en signe la colonne vertébrale tirée de ses nombreux allers-retours en altitude.

Quand ciel clair et brume des jours gris se répondent... / © Laurent Willenegger (aquarelle) réinterprété par Jean-Luc Wisard (photomontage) Extrait choisi du Hors-Série "Altitude 2157" - « Le refuge a ouvert, cela sent le feu de bois sur l'alpage. Il y aurait encore tant à peindre. » / © Laurent Willenegger Extrait choisi du Hors-Série "Altitude 2157" - « L'ensemble n'est pas sans évoquer la lointaine Laponie ou je ne sais quelle toundra arctique. Les névés sont durs comme de la pierre. Mais les motifs qui zèbrent leur surface comme autant de petites dunes témoignent qu'en journée la fonte a déjà commencé. Premières traces de lièvre. » / © Laurent Willenegger
Ascenseur pour les Alpes, altitude 2157
Jean-Philippe Paul

Jean-Philippe Paul, ancien de la LPO et rédacteur naturaliste à La Salamandre depuis 2012, apporte un éclairage scientifique au travers d'encadrés fouillés.
Au final, ce duo percutant nous propose un voyage esthétique et philosophique en des terres à l'abord inhospitalier, qui réservent pourtant de très belles rencontres.

Altitude 2157

Pour vous procurer Altitude 2157, rendez-vous sur notre boutique en ligne. Entièrement peint ou dessiné en extérieur, parfois dans des conditions extrêmes, ce Hors-Série est un témoignage unique et d'une grande sensibilité de la nature de montagne en fin d'hiver. Pour passer des frimas au printemps en douceur, par le biais d'images saisissantes de beauté.

Couverture de La Salamandre n°215

Cet article est extrait de la Revue Salamandre

n° 215  Avril - Mai 2013
Catégorie

Dessins Nature

Vos commentaires

Réagir

Pour commenter sans créer de compte, il vous suffit de cliquer dans la case « nom » puis de cocher la case « je préfère publier en tant qu’invité ».

Ces produits pourraient vous intéresser

Chasseur d’orages

39.00 €

Le lièvre invisible

34.00 €

Agenda de la nature au jardin 2021

12.00 €

Le guide nature en forêt, 2ème édition

17.00 €

Découvrir tous nos produits

Poursuivez votre découverte

La Salamandre, c’est des revues pour toute la famille

Découvrir la revue

Plongez au coeur d'une nature insolite près de chez vous

8-12
ans
Découvrir le magazine

Donnez envie aux enfants d'explorer et de protéger la nature

4-7
ans
Découvrir le magazine

Faites découvrir aux petits la nature de manière ludique

Nos images sont protégées par un copyright,
merci de ne pas les utiliser sans l'accord de l'auteur