© Stéphane Hette

Alliances entre plantes et insectes : 4 histoires surnaturelles

Découvrez quatre histoires étonnantes d'alliances et d'interactions entre plantes et insectes.

Découvrez quatre histoires étonnantes d'alliances et d'interactions entre plantes et insectes.

Tout autour de nous, à notre insu, les plantes et les animaux forment des alliances et développent des associations, des ruses et des stratagèmes qui peuvent paraître surnaturels.

Le buis, la pyrale et la guêpe

Le buis est décimé depuis quelques années par la pyrale du buis, un petit papillon importé accidentellement d'Asie. La chenille de cette pyrale est vorace et peut dévorer toutes les feuilles d'un arbuste.

Pour se défendre quand il est attaqué, le buis sécrète une substance particulière qui attire des ennemis de la pyrale. Ces prédateurs sont de minuscules guêpes appelées trichogramme qui pondent leurs œufs sur ceux des papillons. A leur naissance, les larves des guêpes vont dévorer celles des papillons.

Le plus étonnant dans cette histoire ? Le buis déclenche le signal qui attire les guêpes avant même que ses feuilles soient grignotées. Il le fait en fait dès qu'un papillon pond sur ses feuilles.

L'incroyable pollinisation de la figue

La figue est un fruit surprenant, d'abord, ce n'est pas un fruit. C'est plutôt une sacoche qui renferme de nombreuses fleurs. Celles-ci vont être fécondées par un insecte dans une improbable histoire d'amour.

Le blastophage, une petite guêpe, pénètre dans la figue mâle par le haut et y pond des œufs. En pénétrant dans la figue, elle perd ses ailes et est donc condamnée à y mourir. Les œufs donnent naissance à des guêpes mâles et femelles qui vont se reproduire. Les mâles restent dans la figue mâle, mais les femelles en sortent pour visiter d'autres figues. Au passage, elles récoltent le pollen des fleurs qui sont à l'intérieur de la figue. La guêpe peut alors rentrer dans d'autres figues, dont les femelles. Cependant, les figues femelles ne sont pas assez grandes pour y pondre. La guêpe se sacrifie alors pour polliniser la figue femelle et y meurt.

Pas de panique, vous ne croquez pas de guêpe, puisque la figue la digère à l'aide d'enzymes.

Le bédégar

Sur l'églantier, on trouve parfois de grosses excroissances chevelues rouges. C'est une gale qu'on appelle le bédégar. Elle est produite par l'églantier en réaction à la piqure d'une autre petite guêpe, le cynips du rosier.

L'histoire commence au printemps, le cynips plante des œufs dans les bourgeons du rosier. En réaction, l'arbuste produit cette étrange gale. Le bédégar sert alors d'abri aux larves du cynips qui vont s'y développer pour éclore l'année suivante.

Mais, une guêpe encore plus rare vient s'ajouter l'histoire en parasitant les œufs du cynips en pondant dans la gale.

Mouche parasite

L'ortie est une plante mal aimée, mais très utile pour les insectes. Certains papillons comme le paon du jour ne pondent que sur les feuilles de l'ortie. Les chenilles peuvent alors attirer l'attention d'une mouche, la tachinaire, qui peut pondre ses œufs dans le corps d'une chenille. Quelques semaines plus tard, la chenille se transforme en chrysalide, mais c'est ensuite une mouche qui en sort. L'asticot ayant mangé la chenille à l'intérieur de la chrysalide.

Histoires surnaturelles

Découvrez encore plus d'histoires surnaturelles dans notre livre.

De l’insecte qui utilise une plante aquatique comme scaphandre pour vivre sous l’eau, au champignon pathogène qui ensorcelle son hôte végétal pour fabriquer de fausses fleurs et mystifier ainsi les pollinisateurs, en passant par le coléoptère qui se nourrit de poison pour se rendre indigeste, ce beau livre vous offre 20 histoires époustouflantes où végétaux et invertébrés dévoilent une extraordinaire palette d’interactions pour vivre ou survivre. Gregory Roeder, professeur et docteur en écologie chimique, est un explorateur des temps modernes qui repousse les frontières de la science à travers ses recherches. Avec son laboratoire, il publie dans les plus grandes revues scientifiques (Science, Nature...). Grâce à un récit palpitant illustré par les magnifiques photos de Stéphane Hette, l’auteur transmet des informations de pointe en matière scientifique. Plus jamais vous ne regarderez araignées, fleurs ou papillons de la même façon !

Catégorie

La Minute Nature

Vos commentaires

Réagir

Pour commenter sans créer de compte, il vous suffit de cliquer dans la case « nom » puis de cocher la case « je préfère publier en tant qu’invité ».

Ces produits pourraient vous intéresser

Un tour de roue

19.00 €

Le faucon de l’espoir

34.00 €

La forêt hyperconnectée

19.90 €

Histoires surnaturelles. Alliances, ruses et stratagèmes entre plantes et insectes

39.00 €

Découvrir tous nos produits

Poursuivez votre découverte

La Salamandre, c’est des revues pour toute la famille

Découvrir la revue

Plongez au coeur d'une nature insolite près de chez vous

8-12
ans
Découvrir le magazine

Donnez envie aux enfants d'explorer et de protéger la nature

4-7
ans
Découvrir le magazine

Faites découvrir aux petits la nature de manière ludique

Nos images sont protégées par un copyright,
merci de ne pas les utiliser sans l'accord de l'auteur