La Salamandre vous offre en ce moment la lecture de cette page. Soutenez un média indépendant, abonnez-vous !

Je m’abonne

Recette pour une teinture à base de cornouiller

© Cathy Bernot
  • Cible

    Amateur nature

  • Adulte

  • Durée

    -

  • Saison

C’est quand on lui tape dessus que le cornouiller révèle ses étonnants talents de teinturier. À vous de jouer !

Publié le 1 juin 2024

Activité proposée par Lucas Michelot

Un précieux conseil avant de vous lancer :

En vue de minimiser l’impact sur la nature, nous vous invitons à cueillir avec modération et à privilégier les produits bio pour vos préparations. Voici 10 conseils à suivre !

Marteler le cornouiller

Arbrisseau passant souvent inaperçu, le cornouiller sanguin déploie pourtant de remarquables rameaux couleur de feu. Mais c’est ailleurs qu’il dissimule des pouvoirs de teinturier. Pour que ceux-ci s’expriment, il faut employer la manière forte en écrasant ses feuilles sur un tissu.

Miracle ! Sous les coups de marteau, le textile se pare du dessin du limbe martyrisé, à la nervure près. Hélas, cette impression d’un vert délicat est vouée à disparaître rapidement. Car une fois extirpée de la feuille, la chlorophylle se dégrade rapidement sous l’effet de l’air et de la lumière.

Heureusement, un petit tour de magie permet de fixer ces motifs de façon permanente. En trempant le tissu dans une soupe de fer, le dessin vire immédiatement à l’anthracite. Les tanins contenus dans le végétal se sont liés au fer pour donner cette couleur, tout à fait insoluble.

Vous l’aurez compris, cette méthode fonctionne donc avec toutes les feuilles contenant des tanins. Résultat garanti avec les géraniums, les ronces, les fraisiers et bien d’autres !

Le cornouiller : un bon nutritionniste !

La teinture n’est pas la seule corde à l’arc du cornouiller, il se révèle également très bon nutritionniste. Au printemps, il régale les abeilles de son pollen, un des plus riches en protéines parmi les plantes de nos régions. Les butineuses qui ont accès à ce concentré alimentaire, protéiné à hauteur de 27 %, se montrent plus résistantes à certains pesticides.

À l’automne, ce sont les oiseaux migrateurs qui peuvent compter sur son soutien. Ses fruits riches en graisse sont parfaits pour faire des réserves avant un long voyage. Même d’invétérés insectivores comme les gobemouches s’en régalent. Mais attention, car ces pilules miracles sont indigestes pour nous. Alors... à vos marteaux !

Notre recette

Matériel pour teindre une pièce de tissu

  • Bocal
  • 1 grosse poignée de vieux objets en fer rouillé (clous, chaîne, fer à cheval...)
  • Des feuilles ou jeunes rameaux de cornouiller
  • 1 tissu clair en coton de votre choix (foulard, t-shirt, chemise, mouchoir...)
  • Planche bien plate et solide, d’au moins 30 x 40 cm
  • Marteau à tête plate, lisse et sans accroc
  • Brosse mi-raide
  • Petite bassine en plastique

Préparation

  • Teinture : laissez tremper les objets en fer rouillé dans le bocal rempli d’eau, en remuant de temps en temps.
  • Le jour venu, étendez à plat le tissu sur la planche, disposez-y des feuilles de cornouiller puis repliez le tissu par-dessus. Veillez à garder les feuilles bien à plat et à ne pas faire de plis.
  • En maintenant fermement le tissu en place, martelez-le vigoureusement sur toute la surface des feuilles, jusqu’à ce que leur empreinte apparaisse nette et complète. Répétez l’opération autant de fois que désiré, en changeant de feuilles à chaque opération.
  • Brossez minutieusement le tissu pour ôter tous ses résidus végétaux.
  • Versez la soupe de fer dans la bassine, complétez si besoin avec un peu d’eau, puis trempez-y le tissu plusieurs fois en l’imprégnant complètement : les empreintes des feuilles deviennent noires !
  • Rincez abondamment le tissu à l’eau claire puis laissez-le sécher.
© Lucas Michelot

A découvrir aux alentours

Prochainement...
Réagir

Pour commenter sans créer de compte, il vous suffit de cliquer dans la case « nom » puis de cocher la case « je préfère publier en tant qu’invité ».

Couverture de La Salamandre n°282

Cet article est extrait de la Revue Salamandre

n° 282  Juin - Juillet 2024
Catégorie

Recettes de cuisine

Nos produits
pour faire le plein d’activités

Le guide nature Traces et indices – 2e édition

19.90 €

Le guide nature Les oiseaux – 2e édition

19.90 €

L’école à ciel ouvert

29.00 €

Agir pour la nature au jardin

24.00 €

Découvrir tous nos produits
Nos images sont protégées par un copyright,
merci de ne pas les utiliser sans l'accord de l'auteur