© Antoine Vialle

Sols, un pédologue aide à améliorer leur fertilité naturelle en ville

Le pédologue Yannick Poyat aide les communes romandes à améliorer la qualité biologique des sols urbains. Rencontre.

Le pédologue Yannick Poyat aide les communes romandes à améliorer la qualité biologique des sols urbains. Rencontre.

On l’a longtemps cru inerte, pourtant le sol regorge de vie. Fondement de la nature qui nous entoure, il est hélas régulièrement malmené, notamment en ville. « Il faut recréer les conditions pour que le vivant puisse s’épanouir à nouveau sous nos pieds ! » Ce cri du cœur guide le travail de Yannick Poyat, ingénieur agro-pédologue chez TeraSol SA. Mandaté par des communes, il les aide entre autres à pérenniser les plantations en améliorant la fertilité naturelle des terrains.

Cette fertilité, elle dépend directement du bon travail des innombrables habitants du sol. Dans une prairie, ils sont 8 t / ha à transformer la matière organique et à faire circuler l’air et l’eau : bactéries, champignons, vers de terre et bien d’autres. En zone urbaine, ce petit monde est souvent ­compacté et recouvert d’une couche de goudron ou de béton qui le prive de tout échange avec l’air libre. Des conditions qui rendent difficile la survie de tout organisme, y compris des végétaux dont les racines peinent à se développer. « En dessous de 10 % d’oxygène dans l’atmosphère du sol, elles arrêtent même leur croissance, détaille l’ingénieur. L’autre contrainte majeure, c’est la disponibilité en eau et en nourriture. Une couche de matériau imperméable entrave le cycle naturel des matières. » En forêt, la litière se dépose par terre et apporte de la nourriture à la faune du sol qui produit en retour des éléments nutritifs pour les plantes. La pluie peut s’infiltrer et maintenir un taux d’humidité optimal. Ces cycles sont souvent altérés dans les milieux bâtis, où les organismes qui font vivre le sol et les arbres ont tendance à dépérir.

Les bonnes pratiques agronomiques se font petit à petit une place en ville.

Parmi les solutions, désimperméabiliser des surfaces et renaturer les villes. Concrètement, Yannick Poyat propose des pistes d’action en travaillant sur la composition du sol, par exemple avec un apport de matières organiques ou un mélange terre-pierres. Ses conseils visent aussi à mieux dimensionner les fosses de plantation afin d’optimiser le développement racinaire. Il s’agit également d’installer le bon arbre au bon endroit en sélectionnant les essences adaptées aux conditions du terrain. « Finalement, l’idée est de remettre un peu de bon sens dans les projets, ajoute-t-il. Les bonnes pratiques agronomiques se font petit à petit une place en ville. » Une bonne nouvelle quand on sait tous les avantages qu’un sol fertile apporte : stockage de carbone, absorption des eaux de pluie donc réduction du risque d’inondation ou lutte contre les îlots de chaleur urbains.

Pour rendre ces sujets accessibles au plus grand nombre et favoriser le passage à l’action, l’agro-­pédologue partage aussi activement ses connaissances sur les réseaux sociaux.

Couverture de La Salamandre n°275

Cet article est extrait de la Revue Salamandre

n° 275  Avril - Mai, article initialement paru sous le titre "Pour des terres fertiles en ville"
Catégorie

Écologie

Tags

Vos commentaires

Réagir

Pour commenter sans créer de compte, il vous suffit de cliquer dans la case « nom » puis de cocher la case « je préfère publier en tant qu’invité ».

Ces produits pourraient vous intéresser

Le grand livre de la nature

69.00 €

Les plantes sauvages

49.00 €

Agenda de la nature au jardin 2024

6.00 €

ALPES 2e édition

42.00 €

Découvrir tous nos produits

Poursuivez votre découverte

La Salamandre, c’est des revues pour toute la famille

Découvrir la revue

Plongez au coeur d'une nature insolite près de chez vous

8-12
ans
Découvrir le magazine

Donnez envie aux enfants d'explorer et de protéger la nature

4-7
ans
Découvrir le magazine

Faites découvrir aux petits la nature de manière ludique

Nos images sont protégées par un copyright,
merci de ne pas les utiliser sans l'accord de l'auteur