© Ghislain Simard

Podcast Histoires D’images – Episode #16 L’effet papillon

Ghislain Simard est un photographe naturaliste spécialisé dans les photos de papillons et d'autres insectes en vol. Découvrez son parcours dans le podcast histoires d'images.

Ghislain Simard est un photographe naturaliste spécialisé dans les photos de papillons et d'autres insectes en vol. Découvrez son parcours dans le podcast histoires d'images.

Ecoutez aussi le podcast sur votre plateforme de podcast préférée ici !
Pensez à vous abonner et à laisser des notes !

Ghislain Simard

Dès que son père, collectionneur de papillon, lui fait découvrir leurs ailes iridescentes, il se passionne pour les insectes. Réticent à l'idée d'épingler de si belles créatures dans des collections, il se dirige rapidement vers la photographie. Sa rencontre avec le photographe Stephen Dalton, précurseur de la photographie ultra rapide, est une révélation. Depuis, il suit les pas de son mentor et photographie les insectes en plein vol. Cet ingénieur de formation développe même son propre matériel de prise de vue pour continuellement améliorer ses photographies.

Figer le vol des papillons

La photographie d'insectes en plein vol nécessite des techniques très particulières de photographie dite à haute vitesse. Après plus de 40 ans de pratique, Ghislain Simard est passé maître dans cette discipline. Il nous dévoile ses secrets.

"Pour photographier des insectes en vol, même si les papillons ne sont pas les plus rapides, il y a deux défis à relever. Il faut d'une part réussir à figer les mouvements. Dans le monde des insectes, comme le cadre est très serré à cause de leur petite taille, les mouvements sont en fait très rapides. Le deuxième défi, c'est de réussir à déclencher l'appareil au bon moment, c'est-à-dire au moment où l'insecte va passer dans le plan net et dans le cadre de l'objectif. Actuellement, il n'y a aucun obturateur mécanique qui est assez rapide pour figer des mouvements aussi vifs. On est donc obligé d'utiliser un autre moyen pour figer le mouvement. Dans les années 1970, mon mentor, le photographe anglais Stephen Dalton, a trouvé une solution qui est encore utilisée aujourd'hui : utiliser des flashs électroniques. Les éclairs des flashs sont très brefs et figent le mouvement. On arrive alors à utiliser des temps de pause de l'ordre de 1,50 millième de seconde, voire 100 millièmes de seconde avec des flashs spéciaux. Cette technique apporte une contrainte qui est d'exposer complètement les photographies avec de la lumière artificielle et de reproduire la lumière naturelle avec des flashs, ce qui n'est pas simple.

Pour relever le deuxième défi, déclencher l'appareil au bon moment, la technique est encore plus ingénieuse. J'utilise une barrière lumineuse pour détecter le passage de l'insecte et déclencher l'obturateur. J'ai développé depuis longtemps différents types de barrières. Les plus efficaces ont une petite diode laser pour avoir un rayon très précis, mais aussi qui est visible pour faciliter son utilisation. J'ai développé une électronique qui permet de brancher la barrière sur l'appareil photo. Au moment où l'insecte va couper le rayon laser, la barrière éteint le rayon laser instantanément et déclenche la prise de la photo.

Cela parait simple dit comme ça... Mais il faut le mettre en œuvre. Pour donner un ordre de grandeur du taux de réussite qu'on peut avoir, je peux donner le nombre de photos vraiment réussi que je fais en une année parce que c'est assez parlant.

Je pense que je réussis entre 30 et 40 très bonnes photos par an, pas plus."

L'effet papillon - le livre

En 2021, la Salamandre a contacté Ghislain pour lui proposer d'éditer un livre photo dans la collection Histoires d'images. Le photographe travaillait déjà depuis plusieurs années sur les papillons

"Quand La Salamandre m'a contacté pour faire un livre, je travaillais moi-même depuis plusieurs années de nouveau sur les papillons. Ce retour vers mes premiers amours, les papillons, vient d'une discussion que j'ai eue avec Stephen Dalton à l'automne 2017 quand je suis allé chez lui à la sortie de son dernier livre. On avait discuté ensemble de baisse de la biodiversité dans la nature proche de chez nous. Stephen a alors prononcé une phrase qui a provoqué un déclic en moi. il m'a dit "tu devrais reprendre la photographie des papillons de manière plus intensive pendant qu'il y en a encore." Ca m'a tellement marqué que je m'étais remis à travailler sur les papillons. Donc les images qui illustrent le livre représentent à peu près 5 ans de travail continu sur le vol des papillons."

Ghislain Simard nous dévoile aussi dans cet épisode du podcast Histoires d'images sa photo préférée du livre.

"Il y a une photo assez récente que j'aime bien. C'est une photo toute simple d'un souci, donc un papillon tout jaune très commun, que j'ai photographié dans un peuplier au moment où les feuilles prennent exactement la même couleur que les ailes du papier en automne. La photo que j'avais en tête représentait le papillon au travers du peuplier, à tel point qu'on ne peut plus trop faire la différence entre une feuille qui tombe de l'arbre et les ailes du papillon. Et j'ai réussi à reproduire cette ambiance en utilisant une optique très lumineuse qui procure peu de profondeur de champ. Les ailes du papillon étant en partie flou, elles se marient complètement avec les feuilles de l'arbre et il y a un effet de mimétisme assez saisissant dans l'image que j'ai réussi à reproduire. Même si j'ai souvent une image en tête quand je démarre une séance de prise de vue, c'est très rare que l'image que j'ai en tête se reproduise aussi bien sur l'image final. C'est pour ça que je suis très fier de cette photo."

Podcast histoires d'images Salamandre

Nos invités transmettent leurs plus belles rencontres avec le monde sauvage à la montagne, sous l’eau, ou au pas de leur porte. Histoires d'images, un podcast de la Salamandre à écouter gratuitement tous les premiers vendredi du mois et le dimanche précédent en avant-première pour les abonnés Salamandre !

Vos commentaires

Réagir

Pour commenter sans créer de compte, il vous suffit de cliquer dans la case « nom » puis de cocher la case « je préfère publier en tant qu’invité ».

Ces produits pourraient vous intéresser

Le grand livre de la nature

69.00 €

Les plantes sauvages

49.00 €

Agenda de la nature au jardin 2024

6.00 €

ALPES 2e édition

42.00 €

Découvrir tous nos produits

Poursuivez votre découverte

La Salamandre, c’est des revues pour toute la famille

Découvrir la revue

Plongez au coeur d'une nature insolite près de chez vous

8-12
ans
Découvrir le magazine

Donnez envie aux enfants d'explorer et de protéger la nature

4-7
ans
Découvrir le magazine

Faites découvrir aux petits la nature de manière ludique

Nos images sont protégées par un copyright,
merci de ne pas les utiliser sans l'accord de l'auteur