© Sandro Campardo

Opération Milan noir, késako?

Retour sur les débuts de l'"Opération Milan noir". Un nom de code énigmatique pour un projet d'envergure lancé et porté par La Salamandre.

Retour sur les débuts de l'"Opération Milan noir". Un nom de code énigmatique pour un projet d'envergure lancé et porté par La Salamandre.

Il y a de ça cinq ans, La Salamandre a initié le projet “Opération Milan noir”. Le but, en apprendre plus sur sa migration. En effet, si les allers-retours entre l'Europe et l'Afrique de ce beau rapace sont relativement bien connus, on ignorait en revanche ce que faisait les jeunes dans leurs premières années. On se demandait si après leur premier hiver tropical, ils restaient au sud du Sahara ? Esquissaient-ils une migration jusqu'à la Méditerranée ? Ou revenaient-ils carrément jusqu’à chez nous ? Pour résoudre ce mystère, le biologiste fribourgeois Adrian Aebisher s’est

salamandre picto

La suite de cet article est disponible pour les abonnés à la Revue Salamandre

Vous êtes déjà abonné ? Connectez-vous

Comment accéder aux articles en illimité ?

Soutenez un média indépendant,
Abonnez-vous à la Revue Salamandre
et créez votre compte en ligne, c’est tout !

A partir de 39€ / an

Découvrir la revue

Vous êtes déjà abonné ? Connectez-vous

Tags

Vos commentaires

Réagir

Pour commenter sans créer de compte, il vous suffit de cliquer dans la case « nom » puis de cocher la case « je préfère publier en tant qu’invité ».

Ces produits pourraient vous intéresser

Chasseur d’orages

39.00 €

Le lièvre invisible

34.00 €

La leçon du brin d’herbe

19.00 €

L’Univers sous mes pieds

19.00 €

Découvrir tous nos produits

Poursuivez votre découverte

La Salamandre, c’est des revues pour toute la famille

Découvrir la revue

Plongez au coeur d'une nature insolite près de chez vous

8-12
ans
Découvrir le magazine

Donnez envie aux enfants d'explorer et de protéger la nature

4-7
ans
Découvrir le magazine

Faites découvrir aux petits la nature de manière ludique

Nos images sont protégées par un copyright,
merci de ne pas les utiliser sans l'accord de l'auteur