© Damien Pobel

Mort de peur

La peur peut conduire à l’extinction d’une espèce. C’est ce qu’ont découvert des chercheurs canadiens en étudiant des mouches drosophiles.

La peur peut conduire à l’extinction d’une espèce. C’est ce qu’ont découvert des chercheurs canadiens en étudiant des mouches drosophiles.

Attention danger ! Un prédateur est en approche. Et là, c’est la panique. Pétrifié, un individu peut mener son espèce à sa perte. La peur, c’est une émotion ressentie généralement en présence ou dans la perspective d'un danger ou d'une menace. Et selon une étude scientifique parue fin juin dans la revue Proceedings of the Royal Society B, ce sentiment peut contribuer à l’extinction des populations animales. Odeur de mante religieuse Pour arriver à cette conclusion, les chercheurs ont exposé des populations de drosophiles plus ou moins nombreuses à l’odeur d’une mante r

salamandre picto

La suite de cet article est disponible pour les abonnés à la Revue Salamandre

Vous êtes déjà abonné ? Connectez-vous

Comment accéder aux articles en illimité ?

Soutenez un média indépendant,
Abonnez-vous à la Revue Salamandre
et créez votre compte en ligne, c’est tout !

A partir de 39€ / an

Découvrir la revue

Vous êtes déjà abonné ? Connectez-vous

Catégorie

Sciences

Vos commentaires

Réagir

Pour commenter sans créer de compte, il vous suffit de cliquer dans la case « nom » puis de cocher la case « je préfère publier en tant qu’invité ».

Ces produits pourraient vous intéresser

La face cachée de l’écureuil

34.00 €

Agir pour la nature au jardin

24.00 €

Tous dehors en ville

19.00 €

L’appel du volcan

19.00 €

Découvrir tous nos produits

Poursuivez votre découverte

La Salamandre, c’est des revues pour toute la famille

Découvrir la revue

Plongez au coeur d'une nature insolite près de chez vous

8-12
ans
Découvrir le magazine

Donnez envie aux enfants d'explorer et de protéger la nature

4-7
ans
Découvrir le magazine

Faites découvrir aux petits la nature de manière ludique

Nos images sont protégées par un copyright,
merci de ne pas les utiliser sans l'accord de l'auteur