© Shutterstock

Lucane cerf-volant : un insecte géant sur ma terrasse

Rendez-vous chez Julien Perrot à la rencontre du lucane cerf-volant, le plus gros coléoptère d'Europe.

Rendez-vous chez Julien Perrot à la rencontre du lucane cerf-volant, le plus gros coléoptère d'Europe.

Une visite à l'improviste du lucane

Un soir d'été dans le jardin, tout à coup un gros bruit, entre vrombissement d'avion et bourdonnement d'insecte, me surprend. Je vois alors une grosse bête se poser sur ma terrasse, un lucane !

C'est un des plus beau et des plus gros insectes qu'on peut voir chez nous. Avec sa carapace noire et bordeau, il est immanquable. D'autant plus que celui qui s'est invité chez moi est un mâle orné de ses impressionnantes mandibules. Celles-ci, qui ressemblent un peu des bois de cerf, ont donné son nom complet à cette espèce : le lucane cerf-volant. La femelle de ce gros scarabée, qu'on appelle aussi grande biche, a des pièces buccales bien plus modestes.

La femelle lucane ressemble beaucoup à un autre coléoptère, la petite biche. Découvrez comment les distinguer.

Plus de bois mort pour plus de vie

Le lucane cerf-volant passe plusieurs années de sa vie larvaire dans le bois mort, préférentiellement celui du chêne. La larve, qui ressemble un peu à celle du hanneton, vit jusqu'à 7 ans dans le bois dont elle se nourrit. Avant de se nymphoser pour se métamorphoser en adulte, la larve peut atteindre la taille de 8 à 10 centimètres !

L'adulte n'a alors qu'un seul objectif en tête : se reproduire. Malgré sa grosse taille, il peut voler, un peu maladroitement tout de même, dans un impressionnant vrombissement. Les adultes qui ne vivent que deux à trois semaines se cherchent donc. Si deux mâles se rencontrent, ils peuvent alors se battre mandibules contre mandibules. C'est d'ailleurs leur seul usage, les lucanes ne mangent presque pas pendant cette période, si ce n'est pour boire un peu de nectar.

Assez vite après leur reproduction, ces invertébrés se font manger par les oiseaux. En juin et juillet, on peut trouver par terre leur tête et leurs élytres que les volatiles ne mangent pas. Tant que la femelle a pu pondre ses œufs dans le bois, le cycle de vie est assuré. D'où l'importance capitale de la présence de bois mort en forêt. Sans ça, pas de lucane, ni plein d'autres insectes qui nourrissent eux-mêmes beaucoup d'oiseaux. Une part importante de la biodiversité dépend du bois mort.

Catégorie

La Minute Nature

Vos commentaires

Réagir

Pour commenter sans créer de compte, il vous suffit de cliquer dans la case « nom » puis de cocher la case « je préfère publier en tant qu’invité ».

Ces produits pourraient vous intéresser

ALPES

39.00 €

Il était une fois la nuit

39.00 €

Agenda de la nature au jardin 2022

12.00 €

Le grand livre de la nature

69.00 €

Découvrir tous nos produits

Poursuivez votre découverte

La Salamandre, c’est des revues pour toute la famille

Découvrir la revue

Plongez au coeur d'une nature insolite près de chez vous

8-12
ans
Découvrir le magazine

Donnez envie aux enfants d'explorer et de protéger la nature

4-7
ans
Découvrir le magazine

Faites découvrir aux petits la nature de manière ludique

Nos images sont protégées par un copyright,
merci de ne pas les utiliser sans l'accord de l'auteur