Portrait du faucon pèlerin

Un bolide a traversé le ciel. J’ai failli ne pas reconnaître le faucon pèlerin ! Viens avec moi pour écouter ce que nous raconte ce rapace ultra-rapide…

Vu dans la Salamandre Junior n°101 (août-sept 2015) – Le faucon pèlerin

En cette saison

Faucon pèlerin adulte en plein vol.

Faucon pèlerin adulte en plein vol.

Je me repose un peu après l’élevage de mes jeunes ! Comme je n’ai plus besoin de nourrir sans arrêt des becs affamés, je profite de faire des petites excursions au bord des lacs en plaine ou en ville. Là-bas il y a des mouettes et des pigeons à profusion. De quoi me nourrir tout l’hiver ! J’étais justement en train de chasser un pigeon, mais j’ai raté mon coup comme 9 fois sur 10. Malgré ma rapidité légendaire…

 

Quel est ton signe distinctif ?

Faucon pèlerin en plein piqué.

Faucon pèlerin en plein piqué.

Justement, je suis l’oiseau le plus rapide du monde ! Mon record pour l’instant est 389 km/h, autant qu’un TGV lancé à grande vitesse. Quand je chasse, je commence par repérer ma proie depuis un perchoir bien en hauteur, grâce à mon œil perçant. Je me lance alors dans le ciel et fais semblant de ne pas l’avoir vu. Puis je pique sur elle, ailes repliées, tête enfoncée dans les épaules. Je la surprend par derrière et l’assomme sous le choc avec mes serres dirigées vers l’avant.

 

Des conseils pour une observation réussie?

Le faucon pèlerin en chasse.

Le faucon pèlerin en chasse.

Je chasse en plein jour, parfois aussi le soir ou la nuit dans les villes bien éclairées. Pour me repérer, pense à lever la tête quand tu te promènes et à scruter le ciel bleu. Aide-toi de jumelles. Si tu vois un oiseau tournoyer haut dans le ciel puis partir en piqué comme un boulet de canon, avant de remonter à toute vitesse, puis encore redescendre en vrille… bingo tu m’as trouvé !

Description

Taille : 38 – 51 cm, la femelle est plus grande et plus lourde que le mâle
Aspect visuel : ailes étroites, longues et pointues ; dos ardoise, ventre finement strié ; serres acérées, bec robuste et pointu ;
Cris d’alarme : « kiè-kiè-kiè…kikikiki »:

Nourriture : oiseaux (pigeons, mouettes, étourneaux, grives, corneilles)
Habitat : presque dans le monde entier. Tant qu’il y a des oiseaux à manger et des falaises pour nicher. Un grand bâtiment ou un clocher font aussi l’affaire.

 

A découvrir

Faucon qui nourrit ses jeunes:

Mini-reportage:

Le faucon pèlerin en chasse !

Couverture de La Salamandre Junior n°101

Cet article est extrait de la Revue Salamandre Junior

n° 101  Août - Septembre 2015
Catégorie

+Web

Vos commentaires

Réagir

Pour commenter sans créer de compte, il vous suffit de cliquer dans la case « nom » puis de cocher la case « je préfère publier en tant qu’invité ».

Ces produits pourraient vous intéresser

Chasseur d’orages

39.00 €

Le lièvre invisible

34.00 €

La leçon du brin d’herbe

19.00 €

L’Univers sous mes pieds

19.00 €

Découvrir tous nos produits

Poursuivez votre découverte

La Salamandre, c’est des revues pour toute la famille

Découvrir la revue

Plongez au coeur d'une nature insolite près de chez vous

8-12
ans
Découvrir le magazine

Donnez envie aux enfants d'explorer et de protéger la nature

4-7
ans
Découvrir le magazine

Faites découvrir aux petits la nature de manière ludique

Nos images sont protégées par un copyright,
merci de ne pas les utiliser sans l'accord de l'auteur