Concours photo – la guêpe

Cet été, les guêpes posent pour vous ! Alors envoyez-nous dare-dare vos plus beaux clichés de ces insectes incroyables et tentez de remporter la publication de votre photo dans la Revue Salamandre.

Cet été, les guêpes posent pour vous ! Alors envoyez-nous dare-dare vos plus beaux clichés de ces insectes incroyables et tentez de remporter la publication de votre photo dans la Revue Salamandre.

Déroulement du concours:

  • Vous pouvez nous envoyer vos plus belles photos de guêpe du 25 mai au 18 juillet 2021
  • Les membres de la rédaction de la Revue Salamandre sélectionneront les 16 photos les plus intéressantes
  • Le 3 et le 5 août, la communauté Instagram de la Salamandre (@Salamandre_officiel) sera invitée à voter pour ses 8 photos préférées
  • Et finalement, un jury définira le podium en se basant sur l'originalité, la qualité et la technique des photos
  • Les gagnants seront annoncés le 9 août

Les prix:

Les 3 vainqueurs verrons leur photo publiée dans la Revue Salamandre n° 266 et gagneront un abonnement d’un an à la Revue Salamandre.

Note:

Il existe beaucoup d'autres espèces que les bien connues jaunes et noires et on espère que vous saurez les dénichez. Si vous souhaitez tout savoir sur les guêpes, rendez-vous début août pour le nouveau numéro de la Revue Salamandre dédié à cette thématique.

Envoyez votre photo pour le concours en remplissant ce formulaire:

Vérifiez que votre email soit correct pour que nous puissions vous répondre.

En cliquant sur participer, je certifie avoir lu et accepté les conditions relatives à la protection des données et le régement du concours.

Les champs indiqués avec une étoile* sont obligatoires.

La rédaction s'est prêtée au jeu et vous propose ses plus belles photos de guêpes

Le jury

Les membres du jury se présentent

@agnes_naturepics

@agnes_naturepics: La photographie est pour moi un moyen de partager mon regard sur la nature, de sensibiliser les personnes à sa beauté et à sa fragilité. Les sorties dans la nature avec mon appareil sont mes moments de ressourcement, ceux où j’oublie tout, ceux où je vis à 100% le moment présent en me connectant à mes sens pour capter au maximum ce qui m’entoure. Le fait de penser à la photographie que l’on veut composer nous fait avoir un autre regard, plus précis, plus attentif aux détails, à la beauté de simples choses et cela fait prendre conscience de l’impact que nous avons sur elle. En tant que photographe animalière (amateur), je pense avoir encore beaucoup à apprendre de la nature, tout comme en technique photo. Mais plus globalement, je pense que la société a beaucoup à apprendre de la nature et des animaux et qu’ils devraient avoir une plus grande place.

@goursaud_t_photographie

@Goursaud_t_photographie: Je m’appelle Thomas Goursaud, j’ai 22 ans. Passionné depuis toujours de la nature et plus particulièrement des animaux sauvages, c’est aujourd’hui accompagné de mon appareil photo que je parcours les forêts charentaises dans l’objectif de figer mes moments de rencontre avec la faune. J’effectue actuellement un suivi sur le blaireau. L’objectif étant de mettre en lumière cet animal méconnue, en établissant des liens concrets entre les recherches scientifiques et le terrain. Lorsque nos yeux se plongent dans ceux d’un renard, d’un blaireau ou d’un cerf à une poignée de mètres, ça ne laisse personne indifférent. Apprenons à comprendre la nature pour mieux la protéger.

@ananda_wildlifephoto

@ananda_wildlifephoto: Ananda joinet, photographe et vidéaste, passionnée depuis l'enfance par la nature, les animaux et l'art ; la photographie devient très rapidement pour moi un leitmotiv.
Ce n'est qu'en 2019 après l'achat d'un téléobjectif que je décide de me spécialiser dans la photographie de nature et de la faune sauvage.
Leur cause m'étant chère, je m'attache à les défendre au travers de mes images, que ce soit au travers de mes vidéos, mes photographies où mes textes engagés.
Hypersensible et observatrice, j'aime figer les instants et retranscrire les émotions que je ressens lors de mes rencontres animalières.

@toinephoto.wild

@toinephoto.wild: Je m'appelle Antoine Lafay, j'ai 24 ans et je fais de la photographie animalière depuis 5 ans, toujours en quête d'une nouvelle rencontre, j'essaie de sensibiliser au maximum sur les différentes problématiques par mes images et mon partage de connaissances sur le sujet.
J'ai un faible pour la photographie sauvage en milieu urbain!

Suivez nous sur notre compte Instagram @Salamandre_officiel pour plus de contenu exclusif :

  1. Des actualités nature
  2. Des quizz
  3. De la photographie animalière
  4. Des conseils de saison

Et plein d'autres choses !

La communauté votera pour les meilleures photos sur notre page Instagram durant le mois d'août.

Suivez-nous @Salamandre_officiel
Catégorie

Nos actus

Vos commentaires

Réagir

Pour commenter sans créer de compte, il vous suffit de cliquer dans la case « nom » puis de cocher la case « je préfère publier en tant qu’invité ».

Ces produits pourraient vous intéresser

Agir pour la nature au jardin

24.00 €

Tous dehors en ville

19.00 €

Fake news au jardin

15.00 €

Les martinets se cachent pour dormir

18.00 €

Découvrir tous nos produits

Poursuivez votre découverte

La Salamandre, c’est des revues pour toute la famille

Découvrir la revue

Plongez au coeur d'une nature insolite près de chez vous

8-12
ans
Découvrir le magazine

Donnez envie aux enfants d'explorer et de protéger la nature

4-7
ans
Découvrir le magazine

Faites découvrir aux petits la nature de manière ludique

Nos images sont protégées par un copyright,
merci de ne pas les utiliser sans l'accord de l'auteur