Comment voir des castors ?

Comment voir des castors ? Pour savoir où se placer, on va jouer au détective au bord de l’eau, apprendre à reconnaître et décrypter leurs différents indices, par où ils passent et où se poster à l’affût.

Comment voir des castors ? Pour savoir où se placer, on va jouer au détective au bord de l’eau, apprendre à reconnaître et décrypter leurs différents indices, par où ils passent et où se poster à l’affût.

4 conseils pour voir les castors

1. Choisir un bon secteur pour observer les castors

Le castor n'est pas présent dans toutes les régions de France ou de Suisse. En Suisse, on dénombre environ 5 000 individus. Afin de savoir si des castors se trouvent proches de chez vous, vous trouverez ci-dessous deux cartes de répartition du rongeur :

Cartes de réparation des castors en France

Cartes de réparation des castors en Suisse

2. Décrypter les indices des castors

  • Observez les cheminées d'aération d'entrées de castors.
  • Touchez les branches sectionnées et sentez la trace des incisives qui les ont sectionnées.
  • Trouvez les arbres coupés : En général, ils coupent des arbres qui font 7 cm de diamètre. En hiver, ils se nourrissent de l'écorce des arbres. Ils utilisent également ces arbres et les branches pour construire leur hutte, pour faire un barrage, etc.
  • Repérer les arbres taillés en crayon

3. Où se poster à l'affût pour admirer les castors ?

Soyez attentifs aux indices pour trouver le bon endroit :

  • Repérez les autoroutes / toboggans à castors : des chemins tracés qui sortent de l'eau.
  • Observez aux jumelles où est la maison du castor : un tas de branchages, de végétaux...
  • Vous avez découvert une hutte ? Génial ! L'entrée est sous l'eau, mais à un moment donnée, ils sortent se balader et ramasser des branches. L'idéal pour les observer.
  • Analysez et trouvez un endroit stratégique, où vous êtes cachés, contre le vent, et avec une bonne visibilité sur l'endroit où le castor pourrait passer selon les indices trouvés

Les castors sont moins craintifs dans des endroits où ils ont l'habitude de voir des humains. C'est beaucoup plus facile de les voir dans ce type d'endroit, proche d'une petite plage de baigneurs par exemple, plutôt qu'à proximité d'une rivière très sauvage où ils vont être extrêmement craintifs.

4. Comment bien réussir son affût à castors ?

  • Considérez le vent pour que les castors ne sentent pas votre odeur.
  • Cachez-vous : ils sont généralement daltoniens, mais il faut quand même se camoufler : s'habiller en kaki, en tenue de camouflage ou installer une tente d'affût.
  • Installez-vous confortablement, car il ne faut pas bouger : un petit siège pliant, un matelas mousse ou petit coussin magique par exemple...
  • Finalisez avec une toile de camouflage que vous fixez avec des pinces à linge à un support.

Le saviez-vous ?

Le castor est un paysagiste : il crée plein de milieux naturels, des clairières, des étangs, des canaux de dérivation des rivières. C'est un extraordinaire allié pour renaturer un milieu naturel. Il fait un super travail ! Évidemment, il coupe des arbres, mais cela repousse : c'est la vie !

Le saule, c'est un arbre magique : quand il est coupé, il repousse chaque année. Il fait plein de branches et les castors adorent cela et en font leur petite prairie, leur petit jardin. Tous les ans, ils viennent manger les branches.

La hutte est entretenue : chaque année les castors l'entretiennent : ils rajoutent des branches, l'agrandissent en faisant des galeries et peuvent même l'utiliser une dizaine d'années de suite !

Une éducation sur le long terme : l'éducation des jeunes (3 à 5 petits) peut durer jusqu'à deux ans. D'ailleurs, ces jeunes castors et ceux de l'année passée restent pour aider. Ils apprennent ainsi tous les métiers : architecte, paysagiste, bûcheron, terrassier...

Pour aller plus loin...

Connaissez-vous Rémi Masson ? C'est un photographe apnéiste. Depuis 20 ans, il fait des images hallucinantes sous l'eau, dans les lacs, dans les rivières. Il s'est également d'ailleurs pris de passion, à force, pour les castors avec des images uniques.

À la Salamandre, nous allons éditer un splendide livre avec Rémi Masson qui va paraître à l'automne 2024 : Les mille vies du castor, avec des images exclusives et des textes passionnants.

Il est possible de le précommander dès maintenant en suivant ce lien !

Retrouvez tous les épisodes de La Minute Nature sur salamandre.org ou en vous abonnant à la chaîne YouTube de Julien Perrot

Envie de suivre les aventures de Quentin de La Vie Partout ?

RDV sur son compte Instagram !

Catégorie

La Minute Nature

Vos commentaires

Réagir

Pour commenter sans créer de compte, il vous suffit de cliquer dans la case « nom » puis de cocher la case « je préfère publier en tant qu’invité ».

Ces produits pourraient vous intéresser

Agir pour la nature au jardin

24.00 €

Le grand livre de la nature

69.00 €

Les plantes sauvages

49.00 €

Agenda de la nature au jardin 2024

6.00 €

Découvrir tous nos produits

Poursuivez votre découverte

La Salamandre, c’est des revues pour toute la famille

Découvrir la revue

Plongez au coeur d'une nature insolite près de chez vous

8-12
ans
Découvrir le magazine

Donnez envie aux enfants d'explorer et de protéger la nature

4-7
ans
Découvrir le magazine

Faites découvrir aux petits la nature de manière ludique

Nos images sont protégées par un copyright,
merci de ne pas les utiliser sans l'accord de l'auteur