© P. Hue

Branchez-vous sur Fréquence Grenouille

Vingt-cinq ans déjà au service des amphibiens ! L’opération Fréquence Grenouille des Conservatoires d’espaces naturels est loin de s’essouffler.

Vingt-cinq ans déjà au service des amphibiens ! L’opération Fréquence Grenouille des Conservatoires d’espaces naturels est loin de s’essouffler.

Ne cherchez pas sur les ondes, Fréquence Grenouille n’est pas une radio pirate qui diffuserait des chants de rainettes et de crapauds à longueur de journée. « C’est une opération lancée en 1995 par le réseau des Conservatoires d’espaces naturels de France (CEN). Elle réunit des centaines d’animations sur le sujet de la conservation des amphibiens », précise d’emblée Dominique Chérière, chargée de communication de la Fédération des CEN. Au programme, des sorties sur le terrain, bien sûr, en journée, mais aussi de nuit. Et pour ceux qui ont envie d’agir, il est possible de mettre la main à la pâte lors d’aménagements de crapauducs ou pendant des opérations de sauvetage sur les routes. Au chaud, les curieux peuvent suivre des conférences, se régaler de diaporamas instructifs ou d’expositions diverses.

7 000 personnes touchées par 500 animations annuelles.

Les enfants ne sont pas oubliés, bien au contraire, et nombreux sont les ateliers proposés dans les régions participantes. « Parmi les 12 000 documents pédagogiques distribués, les miniguides Salamandre que nous commandons spécialement pour l’occasion sont très appréciés », sourit Dominique Chérière. Cette effervescence à large échelle se déploie chaque année du 1er mars au 31 mai. Pour le public enthousiaste, les opportunités d’en savoir plus sur la vie de la salamandre tachetée, du triton alpestre ou du crapaud accoucheur sont nombreuses. Sensibiliser le grand public aux menaces qui pèsent sur les amphibiens est la vocation de cette opération, dans un contexte où la France perd encore 10 000 ha de zones humides chaque année… Fréquence Grenouille, c’est environ 7 000 personnes touchées à travers 500 animations, de l’outre-mer à la Bretagne en passant par le Grand Est et l’Occitanie.

Une telle mobilisation ne passe pas inaperçue et la chargée de communication ne peut que se réjouir des quelque 300 échos médiatiques engendrés chaque saison, démultipliant par là même le nombre de personnes sensibilisées à cet enjeu fort de biodiversité.

Dans les mares, les tourbières et les fossés, le bilan de l’opération n’est pas non plus anodin : pas moins de 1 643 crapauds communs sauvés en Haute-Savoie en 2018-2019, 2 230 individus de six espèces dans l’Allier et même 19 300 amphibiens dans les Hauts-de-France ! En 2020, le déroulement des opérations a été compliqué par le confinement strict, mais Fréquence Grenouille ne se laisse pas abattre pour autant. Ce printemps, chacun est invité à participer, tout près de chez soi !

Retrouvez les amphibiens sous l'œil du photographe Quentin Martinez.

Couverture de La Salamandre n°263

Cet article est extrait de la Revue Salamandre

n° 263  Avril - Mai 2021, article initialement paru sous le titre "Branchez-vous sur Fréquence Grenouille"
Catégorie

Écologie

Vos commentaires

Réagir

Pour commenter sans créer de compte, il vous suffit de cliquer dans la case « nom » puis de cocher la case « je préfère publier en tant qu’invité ».

Ces produits pourraient vous intéresser

Agenda de la nature au jardin 2023

12.00 €

Le guide nature Les oiseaux, 2e édition

19.90 €

Zéro déchet – Le guide inspiré de la nature

19.90 €

L’enquête sauvage, pourquoi et comment renouer avec le vivant ?

19.90 €

Découvrir tous nos produits

Poursuivez votre découverte

La Salamandre, c’est des revues pour toute la famille

Découvrir la revue

Plongez au coeur d'une nature insolite près de chez vous

8-12
ans
Découvrir le magazine

Donnez envie aux enfants d'explorer et de protéger la nature

4-7
ans
Découvrir le magazine

Faites découvrir aux petits la nature de manière ludique

Nos images sont protégées par un copyright,
merci de ne pas les utiliser sans l'accord de l'auteur