© Raquel/Adobe Stock

Aux petits soins pour les hirondelles

Sur la Côte vaudoise, La Vaux-Lierre soigne et relâche chaque année des centaines d'hirondelles et d'autres animaux sauvages. Visite à un centre de soins exemplaire.

Sur la Côte vaudoise, La Vaux-Lierre soigne et relâche chaque année des centaines d'hirondelles et d'autres animaux sauvages. Visite à un centre de soins exemplaire.

« Attention à ne pas faire trop de bruit, nous avons un aigle en convalescence et il a besoin de tranquillité », avertit Damien Juat en poussant la porte de La Vaux-Lierre. Depuis 2018, il est le gérant de ce centre de soins pour oiseaux sauvages situé tout proche d’Aubonne, dans la campagne vaudoise. Des pépiements s’élèvent d’une vingtaine de caisses alignées sur des étagères, entre lesquelles circulent plusieurs personnes affairées. « De mi-avril à mi-octobre, c’est la période la plus chargée, signale le jeune homme. Nous pouvons avoir jusqu’à 350 oiseaux en même temps, pour un total d’environ 2 000 pensionnaires par an. Ça va du minuscule roitelet à l’imposante cigogne. »

Parmi ces multiples volatiles, les jeunes hirondelles et martinets sont entre 200 et 250 à être accueillis chaque saison. Les effectifs varient toutefois d’une année à l’autre, comme le précise Damien : « S’il y a un gros coup de chaud par exemple, on recueillera beaucoup d’oisillons tombés du nid en voulant se rafraîchir. A leur arrivée, chacun d’entre eux est examiné pour recevoir les soins dont il a besoin. Finalement, la plupart sont relâchés sans encombre dans les colonies des environs. »

En attendant leur envol, les délicats nouveau-nés demandent une attention de chaque instant. Ils sont pesés tous les matins et nourris toutes les heures, douze heures par jour. Le gérant soupire : « Nous devons imiter le rythme des becquées des parents, c’est là qu’on se rend compte de leur énergie ! » Au plus fort de la saison, ce travail occupe une personne à plein temps et une salle du centre a été spécialement dédiée aux hirondelles et aux martinets.

On ne relâche les oiseaux que lorsqu’ils ont retrouvé une parfaite santé.

Sur une table, un stagiaire nourrit les pensionnaires affamés. Délicatement, il glisse quelques insectes dans les becs grands ouverts puis marque une pause avant la deuxième ration. « Ce n’est pas facile de remplacer les proies dont ces oiseaux ont besoin, constate Damien. Ce que nous avons trouvé de mieux, ce sont des grillons d’élevage. Il nous en faut entre 15 et 20 kg par an ! » Afin de soutenir La Vaux-Lierre, la Salamandre a décidé de financer cette nourriture pour 250 oiseaux en 2021.

En plus des soins prodigués, le centre a lancé en 2020 un projet plus large de sauvegarde des hirondelles et martinets. Ceux-ci pâtissent en effet des rénovations de bâtiments, lors desquelles les nids sont souvent détruits, et de la raréfaction généralisée des insectes. Recensement dans 60 communes de la Côte, sensibilisation des propriétaires et agriculteurs, poses de nichoirs et de planchettes anti-crottes… Les actions se veulent complémentaires afin d’assurer à ces voltigeurs une protection efficace sur le long terme. Souhaitons un bel envol à ce projet, comme aux oiseaux recueillis !

La Salamandre soutient financiairement le centre de soin La Vaux-Lierre et d'autres projets nature à découvrir ici.

Vous souhaitez également passer à l'action et aider la biodiversité proche de chez vous ? Avec plus de 50 aménagements, notre guide pratique "Agir pour la nature au jardin" permet d’attirer, de préserver et de mieux connaître les plantes et les animaux sauvages au jardin. Chaque fiche présente les espèces à favoriser ainsi que leurs exigences et donne les clés pour agir concrètement grâce à un pas-à-pas illustré en détail. Vous y retrouverez notamment des guides de fabrication de nichoirs à martinets ou de nids pour l'hirondelle de fenêtre.

Couverture de La Salamandre n°264

Cet article est extrait de la Revue Salamandre

n° 264  Juin-Juillet
Catégorie

Nos actions nature

Tags

Vos commentaires

Réagir

Pour commenter sans créer de compte, il vous suffit de cliquer dans la case « nom » puis de cocher la case « je préfère publier en tant qu’invité ».

Ces produits pourraient vous intéresser

Agir pour la nature au jardin

24.00 €

Tous dehors en ville

19.00 €

Fake news au jardin

15.00 €

Les martinets se cachent pour dormir

18.00 €

Découvrir tous nos produits

Poursuivez votre découverte

La Salamandre, c’est des revues pour toute la famille

Découvrir la revue

Plongez au coeur d'une nature insolite près de chez vous

8-12
ans
Découvrir le magazine

Donnez envie aux enfants d'explorer et de protéger la nature

4-7
ans
Découvrir le magazine

Faites découvrir aux petits la nature de manière ludique

Nos images sont protégées par un copyright,
merci de ne pas les utiliser sans l'accord de l'auteur