La Salamandre vous offre en ce moment la lecture de cette page. Soutenez un média indépendant, abonnez-vous !

Je m’abonne

Morilles : nos conseils pour les trouver et les cueillir

© Patrick Luneau
  • Cible

    Famille

  • Adulte
    4-7 ans
    8-12 ans

  • Durée

    Demi-journée

  • Saison

    Printemps

Trouver des morilles, impossible ? Pas sûr ! Quelques trucs vont vous aider dans votre quête.

Publié le 15 septembre 2021

Activité proposée par Patrick Luneau

Partez à la recherche des morilles, un excellent prétexte culinaire à vos expéditions en forêt. Si vous cherchez ce champignon atypique là où sont réunies les conditions propices à son apparition… vous augmenterez vos chances ! Par exemple, la morille aime pousser là où la nature produit du sucre. Cette recherche vous fera vous intéresser aux changements de temps, aux sols, aux arbres et aux plantes associés à sa présence.

Matériel

  • Un couteau
  • Un panier
  • Des bons yeux

Conseil n°1

La morille adore le sucré. On la trouve principalement sous les arbres dont les fruits, les feuilles, les fleurs ou le miellat font d’une manière ou d’une autre tomber du sucre par terre : frêne principalement, mais aussi épicéa, saule, sapin, noisetier et pommier.

Conseils n°2

Les morilles poussent de façon récurrente proche de certaines plantes. Parmi les plantes souvent associées à ce champignon, on trouve l’ortie, la jacinthe des bois, la ficaire ou l’anémone des bois…

Conseils n°3

La morille pousse sur des sols basiques (inverse d’acides) calcaires ou argilo-calcaire. Elle aime les terrains frais, humides et sablonneux, les sols remués par des chantiers, les coulées d’animaux, les coupes d’arbres. On la trouve également près des ruines de maison, sans doute à cause de la chaux calcaire utilisée pour enduire les murs. Elle aime les endroits où a été fait du feu car les cendres rendent le sol basique.

Conseils n°4

La cueillette de la morille commence en mars et peut se poursuivre jusqu’en juin en montagne.

Conseils n°5

C’est un choc thermique qui provoque sa pousse. Bonne chance, car sa couleur la rend très difficile à voir.

Comment préparer les morilles après la cueillette ?

1 | Après les avoir lavées pour nettoyer les alvéoles, coupez les morilles en morceaux et mettez-les dans la poêle. Vous pouvez aussi les faire sécher sur un papier puis les conserver dans un bocal hermétique.

Nettoyer les alvéoles des morilles avant de les cuisiner / © Patrick Luneau

2 | La cuisson doit se faire lentement. Assaisonnez à votre goût. Bien la cuire car elle est toxique crue.

La cuisson des morilles doit être lente / © Patrick Luneau

Règles d’or

  • Ne pas piétiner les secteurs où poussent ces champignons sinon leur nombre va diminuer au fil des années.
  • Les places à morilles ne se visitent qu’au printemps.
  • Si vous tombez sur un beau gisement, pensez à en laisser quelques-unes bien cachées pour assurer la pérennité de l’espèce et vos prochaines récoltes !

A découvrir aux alentours

Prochainement...
Réagir

Pour commenter sans créer de compte, il vous suffit de cliquer dans la case « nom » puis de cocher la case « je préfère publier en tant qu’invité ».

La nature en famille au printemps

Cet article est extrait de La nature en famille au printemps

Catégorie

Balades

Nos produits
pour faire le plein d’activités

Tous dehors en ville

19.00 €

Le guide nature Traces et indices

17.00 €

Le guide nature En forêt, 2e édition

17.00 €

Tous dehors ! en forêt

19.00 €

Découvrir tous nos produits
Nos images sont protégées par un copyright,
merci de ne pas les utiliser sans l'accord de l'auteur