Le top 10 des arbres à planter

  • Cible

    Amateur nature

  • Adulte

  • Durée

    2h

  • Saison

    Automne

Découvrez 10 arbres à planter chez vous. Du meilleur fruitier au plus résistant, tout le monde y trouve son compte.

Publié le 4 juillet 2019

Activité proposée par David Melbeck

L'arbre à tout faire

Chêne pédonculé (Quercus robur)

Hauteur : 30 - 40 m largeur : 35 m

  • Sol : calcaire à acide - frais à humide
  • Exposition : ensoleillée à ombragée
  • Croissance : lente (9 m de haut à 20 ans) Mode de plantation : arbre isolé, haie arborée, trogne
  • Multiplication : semis après deux mois au froid, plants Entretien : résiste à la taille et à la conduite en trogne
  • Particularités : arbre « communauté » avec des centaines d’espèces liées à sa présence. Glands recherchés par les animaux. Grande longévité. Supporte bien les écarts climatiques. Bois de chauffe et bois d’œuvre, borne végétale
  • Statut : commun en forêt, de moins en moins fréquent sous sa forme champêtre

Le roi des arbres du verger

Top 10 des arbres à planter dans son jardin et leurs conseils de plantation
Pommier sauvage / © Sylvain Leparoux

Pommier sauvage (Malus sylvestris)

Hauteur : 6 - 8 m largeur : 10 m

  • Sol : calcaire à acide - sec à frais
  • Exposition : ensoleillée à ombragée
  • Croissance : lente Mode de plantation : arbre isolé, haie arborée, trogne
  • Multiplication : semis au printemps après trois à cinq mois au froid, greffe et plant
  • Entretien : résiste à la taille
  • Particularités : mellifère, nourrit et abrite de nombreux animaux, branches épineuses. Nombreuses variétés domestiques locales aux fruits succulents pour les gelées, les pâtisseries, le cidre et le jus ou simplement à croquer, bois d’œuvre
  • Statut : patrimoine fruitier à protéger

Le fruitier succulent

Top 10 des arbres à planter dans son jardin et leurs conseils de plantation
Poirier / © Sylvain Leparoux

Poirier (Pyrus pyraster)

Hauteur : 10 - 15 m largeur : 15 m

  • Sol : acide à neutre - sec à frais
  • Exposition : ensoleillée
  • Croissance : lente (9 m de haut à 20 ans)
  • Mode de plantation : arbre isolé ou bosquet, haie arborée, verger haute-tige, trogne
  • Multiplication : semis au printemps après six à dix-huit mois au froid, greffe et plant
  • Entretien : résiste à la taille
  • Particularités : mellifère, nourrit et abrite de nombreux animaux, branches épineuses, résiste au froid. Nombreuses variétés domestiques locales aux fruits succulents pour les pâtisseries, le poiré et le jus ou simplement à croquer, bois d’œuvre
  • Statut : patrimoine fruitier à protéger

Le dur au cœur tendre

Cornouiller mâle (Cornus mas)

Hauteur : 4 - 6 m largeur : 3 - 4 m

  • Sol : calcaire - sec Exposition : ensoleillée à ombragée
  • Croissance : lente
  • Mode de plantation : arbre isolé, bosquet, verger, haie
  • Multiplication : semis après dix-huit mois au froid, bouture, plant
  • Entretien : résiste à la taille
  • Particularités : très mellifère, très coloré au printemps et en automne, une des premières sources de nourriture pour de nombreux insectes à la sortie de l’hiver, supporte bien l’ombre, fruits intéressants pour les oiseaux. Remplace avantageusement le célèbre forsythia ornemental. Bois dur pour manches d’outils, fruits délicieux en compotes ou confitures
  • Statut : patrimoine fruitier en raréfaction

La gourmandise des oiseaux

Merisier (Prunus avium)

Hauteur : 20 m largeur : 15 m

  • Sol : calcaire à acide - sec à frais
  • Exposition : ensoleillée Croissance : rapide
  • Mode de plantation : arbre isolé, verger, haie arborée
  • Multiplication : semis, greffe, plant
  • Entretien : sensible à la taille
  • Particularités : mellifère, attire les oiseaux, nombreuses variétés domestiques locales (cerisiers) aux fruits excellents pour les desserts et les sirops ou simplement à savourer cru, bois d’œuvre
  • Statut : arbre fruitier sauvage répandu

L'ami des abeilles

Top 10 des arbres à planter dans son jardin et leurs conseils de plantation
Saule marsault / © Sylvain Leparoux

Saule marsault (Salix caprea)

Hauteur : 10 m largeur : 8 m

  • Sol : calcaire à acide - sec à mouillé
  • Exposition : ensoleillée
  • Croissance : rapide
  • Mode de plantation : arbre isolé, bosquet, haie arborée, trogne (saule têtard)
  • Multiplication : bouture, plant
  • Entretien : résiste à la taille, rejets de souche
  • Particularités : très mellifère, une des premières sources de nourriture pour de nombreux insectes à la sortie de l’hiver, bon enracinement, fixe le sol et les berges, résiste au froid, espèce pionnière. Bois de chauffe, vannerie, perches
  • Statut : arbre champêtre couramment répandu le long des chemins

Le survivant

Orme champêtre (Ulmus minor)

Hauteur : 25 m largeur : 20 m

  • Sol : calcaire à acide - sec à mouillé
  • Exposition : ensoleillée à ombragée
  • Croissance : moyenne (15 m de haut à 20 ans)
  • Mode de plantation : arbre isolé, haie arborée, trogne
  • Multiplication : prélèvement de drageons (nouvelles pousses provenant des racines traçantes), bouturage possible mais préférer le semis au printemps
  • Entretien : résiste à la taille, même à la coupe au ras du sol à l’occasion de l’entretien de certaines haies de bocage
  • Particularités : nombreux insectes associés, bonne tolérance aux embruns et à la sécheresse. Bon enracinement, fixe sol, berges et talus
  • Statut : souche sauvage à protéger pour maintenir une large diversité de gènes permettant de résister à la graphiose, une maladie qui a fait disparaître plus de 90 % des ormes sur pied

Le petit paysan

Erable champêtre Acer campestre

Hauteur : 12 - 15 m largeur : 15 m

  • Sol : calcaire à neutre - sec à mouillé Exposition : ensoleillée à ombragée
  • Croissance : moyenne à lente
  • Mode de plantation : arbre isolé, haie arborée, trogne, hautain (tuteur vivant pour la vigne)
  • Multiplication : semis, bouture, plant
  • Entretien : résiste à la taille, rejets de souche
  • Particularités : très mellifère, samares en hélicoptères, feuillage jaune vif très esthétique en automne, bon enracinement, supporte bien la sécheresse, excellente résistance au froid
  • Statut : arbre champêtre couramment répandu dans les haies

L'arbre à sauver

Cormier Sorbus domestica

Hauteur : 10 - 20 m largeur : 10 m

  • Sol : calcaire à acide - sec à frais Exposition : ensoleillée
  • Croissance : lente
  • Mode de plantation : arbre isolé, haie arborée, verger, bosquet en association avec le poirier ou d’autres fruitiers sauvages à croissance lente
  • Multiplication : semis au printemps après trois mois au froid, plant
  • Entretien : n’aime pas la concurrence, ni être taillé
  • Particularités : mellifère, fruits appréciés des animaux, bonne résistance à la sécheresse. Bois d’œuvre, fruits comestibles blets
  • Statut : devenu très rare. Patrimoine fruitier à protéger

Le prince de l'élégance

Alisier blanc Sorbus aria

Hauteur : 15 - 25 m largeur : 10 - 15 m

  • Sol : calcaire à acide - sec
  • Exposition : ensoleillée
  • Croissance : lente
  • Mode de plantation : arbre isolé,
    haie arborée, trogne
  • Multiplication : semis après trois mois au froid, plant
  • Entretien : résiste à la taille, rejets de souche
  • Particularités : attire les oiseaux, bonne résistance au froid, au vent et à la sécheresse. Bois dur pour la fabrication d’outils, teinture, bois de chauffe, fruits comestibles en confitures, feuillage esthétique
  • Statut : patrimoine fruitier en raréfaction

A découvrir aux alentours

Prochainement...
Réagir

Pour commenter sans créer de compte, il vous suffit de cliquer dans la case « nom » puis de cocher la case « je préfère publier en tant qu’invité ».

Couverture de La Salamandre n°250

Cet article est extrait de la Salamandre

n° 250  Février - Mars 2019
Catégorie

Jardin

Nos produits
pour profiter pleinement de votre sortie

Le lac aux oiseaux

49.00 €

Eduquer ses enfants comme un renard

19.00 €

Marche avec les loups

29.00 €

Tu marches, il marche, vous marchez… moi, je cours

19.00 €

Découvrir tous nos produits