La Salamandre vous offre en ce moment la lecture de cette page. Soutenez un média indépendant, abonnez-vous !

Je m’abonne

Quand et comment bien observer des martinets ?

© Alessandro Staehli
  • Cible

    Amateur nature

  • Adulte

  • Durée

    -

  • Saison

    Printemps

Quand Apus Apus appuie sur le champignon… Profitez des courses folles du martinet noir qui file façon Fast and Furious en pleine ville !

Publié le 1 juin 2024

Activité proposée par David Melbeck

Quand observer les martinets ?

Grand migrateur, le martinet noir ne revient dans nos contrées qu’à la mi-avril et repart déjà à la fin du mois de juillet. Plus tôt, en mars, ou plus tard, en septembre, l’observation d’un martinet peut concerner une espèce plus rare, comme le martinet à ventre blanc ou le martinet pâle.

Les martinets passent de longs moments à parcourir en bandes les limites de leur territoire, en début de matinée et surtout en fin de journée, jusqu’au crépuscule. Aux heures chaudes, ils peuvent être très haut dans le ciel.

Profitez des douces et belles soirées estivales pour les admirer dans les rues. Lors de conditions pluvieuses, ils chassent parfois au ras de l’eau avec les hirondelles, mais ils sont aussi capables de parcourir plusieurs dizaines de kilomètres pour trouver des cieux cléments.

Où ?

Partout en France, Suisse et Belgique, en ville, dans les bourgs et les grands villages, en particulier à proximité des bâtiments historiques, des églises et des immeubles où il niche en colonie. Les martinets installent leur nid en hauteur, dans toutes sortes d’anfractuosités.

Le matériel à avoir

Des jumelles et éventuellement une table à la terrasse d’un café… La longue-vue est inadaptée pour suivre ces fusées en vol, mais elle peut permettre de surveiller un site de nidification.

Règles d'or à respecter

Si vous constatez des rénovations de toitures ou des ravalements de façades, entre mai et juillet, sur des immeubles occupés par des martinets, signalez-le à l’association locale de protection de la nature.

Si le cœur vous en dit, installez des nichoirs chez vous ou tentez de convaincre le gestionnaire de votre immeuble d’accueillir ces formidables migrateurs à l’aide de ces dispositifs.

La bonne idée

Ouvrez grand vos oreilles et levez la tête pour les repérer. Le vol bruyant de leur escadrille indique la proximité d’un site de nidification. Faites le tour du quartier pour tenter de les observer en train de ravitailler leurs oisillons. En juillet, si vous trouvez un jeune échoué au sol après une émancipation maladroite, contactez une association nature ou un centre de soins.

Le saviez-vous ?

L'oiseau qui ne sarrête jamais (ou presque !)

Le martinet noir est un oiseau aux ailes arquées, façonné comme un obus. Il est un peu plus grand et appartient à une autre famille que celle des hirondelles avec lesquelles il peut être confondu.

Membre des apodidés et du genre *Apus – qui signifie sans pieds –, bien que le martinet possède de courtes pattes. Elles sont toutefois rarement utilisées, puisque cet oiseau stupéfiant peut voler dix mois d’affilée sans jamais se poser, entre deux saisons de nidification.

112 km/h : un record de vitesse !

C’est le record de vitesse enregistré pour un martinet noir. Imaginez un tel bolide dans les rues étroites ! Certains le soupçonnent d’aller encore plus vite. Impressionnant pour un oiseau de ce gabarit, pesant une quarantaine de grammes.

Visionnez notre Minute Nature sur les martinets !

A découvrir aux alentours

Prochainement...
Réagir

Pour commenter sans créer de compte, il vous suffit de cliquer dans la case « nom » puis de cocher la case « je préfère publier en tant qu’invité ».

Couverture de La Salamandre n°282

Cet article est extrait de la Revue Salamandre

n° 282  Juin - Juillet 2024
Catégorie

Observations

Nos produits
pour faire le plein d’activités

Le guide nature Traces et indices – 2e édition

19.90 €

Le guide nature Les oiseaux – 2e édition

19.90 €

L’école à ciel ouvert

29.00 €

Agir pour la nature au jardin

24.00 €

Découvrir tous nos produits
Nos images sont protégées par un copyright,
merci de ne pas les utiliser sans l'accord de l'auteur