La Salamandre vous offre en ce moment la lecture de cette page. Soutenez un média indépendant, abonnez-vous !

Je m’abonne

Faites pousser un arbre en têtard

  • Cible

    Famille

  • Adulte
    8-12 ans

  • Durée

    < 1h

  • Saison

    Automne

Transformez un arbre en têtard pour accueillir une foule d’animaux dans votre jardin. Un précieux héritage à transmettre.

Publié le 30 septembre 2020

Activité proposée par David Melbeck

Un tronc court et trapu, guère plus haut que Camille, semble guetter les passants. Son écorce boursouflée dessine un visage. Ici, vous voyez ? Sous cet angle, ses bosses deviennent des joues, un nez. Ses creux forment des yeux et même un curieux sourire. Sa chevelure est un enchevêtrement de jeunes branches. C’est un saule qui, par sa silhouette enflée, nous raconte son histoire singulière.

Fruit d’une pratique paysanne ancestrale, l’arbre dont on coupe régulièrement toutes les branches au ras du tronc finit par former une trogne avec une grosse tête : un têtard !

Presque tous les feuillus peuvent être taillés de la sorte : saules, charmes, châtaigniers, chênes, érables, frênes, hêtres, marronniers, mûriers, oliviers, ormes, peupliers, platanes, tilleuls… Ces vénérables bossus jalonnaient par milliers les campagnes au siècle dernier. Aujourd’hui, ils sont devenus rares, mais leurs nombreux atouts méritent qu’on les préserve.

Taillés à hauteur d’homme, les têtards sont assez grands pour échapper aux herbivores et résister aux crues mais pas assez pour craindre les tempêtes. Le houppier rajeuni par la taille tous les quatre à sept ans sur une trogne formée fournit du bois et des perches au jardinier. Le tronc, devenant creux au fil des ans, attire un grand nombre d’animaux. Enfin, grâce à sa ramure périodiquement raccourcie, la trogne reste peu encombrante pour le potager, les cultures ou les habitations. Pas de doute, créer un têtard, c’est engager une belle aventure avec un arbre et la transmettre à la génération suivante.
Alors, ça vous tente ?

Matériel

  • Bouture ou plant d’arbre feuillu
  • Sécateur
  • Scie à ébrancher
  • Pelle, pioche

Comment faire pousser un arbre en têtard ?

Et encore…

  • Bouturez ou plantez les saules et peupliers toujours en terrain frais et bien alimenté en eau.
  • Valorisez les branches et rejets sous forme de bois de chauffage, de broyat à composter, de piquets pour le potager ou de cabane pour les enfants.

Règles d’or

  • Les tailles sévères s’effectuent toujours entre novembre et février.
  • Les troncs étêtés au-delà de 1,5 à 2 m de hauteur sont délicats à entretenir.

Un monument de biodiversité

Ne faites pas cette trogne ! Couper la tête d’un jeune saule par exemple, c’est le régénérer et créer des refuges précieux pour une foule d’animaux et même de plantes.

Chevêche d’Athéna  / © Jean Chevallier Oreillard roux / © Jean Chevallier Paon du jour / © Sylvain Leparoux

Les prodigieuses facultés de croissance des arbres leur permettent de se prêter avantageusement à la conduite en têtard. D’ailleurs, avec les saules, le castor pratique naturellement la chose depuis longtemps. Ce mode de taille ralentit le vieillissement de l’arbre qui devient monument végétal. Son sommet enflé et noueux peut accueillir la petite chevêche d’Athéna qui y trouve des cavités pour nicher. Avec l’âge, son tronc s’élargit et finit par s’évider, à commencer par la partie centrale de la tête.

L’oreillard roux, comme d’autres chauves-souris, aime se glisser dans cet espace durant la journée. Le papillon paon du jour, quant à lui, peut s’y réfugier tout l’hiver. Des feuilles et des fientes d’oiseaux s’y accumulent aussi et forment à la longue un terreau dans lequel plantes, champignons et insectes se développent.

Découvrez d'autres façons de rendre votre jardin plus accueillant pour la nature avec nos activités.

Observez la faune et la flore chez vous avec notre Guide nature Au jardin.

Conçu pour tenir dans votre poche, ce guide dense et clair répondra à toutes les questions que vous pouvez vous poser dans votre jardin. Avec Le guide nature Au jardin, vous serez bientôt incollable !

A découvrir aux alentours

Prochainement...
Réagir

Pour commenter sans créer de compte, il vous suffit de cliquer dans la case « nom » puis de cocher la case « je préfère publier en tant qu’invité ».

Couverture de La Salamandre n°260

Cet article est extrait de la Revue Salamandre

n° 260  Octobre-Novembre 2020
Catégorie

Jardin

Nos produits
pour faire le plein d’activités

Tous dehors ! en balade

19.00 €

Mon cahier d’activités nature printemps-été

11.90 €

Le guide nature en forêt, 2e édition

17.00 €

Tous dehors ! au jardin

19.00 €

Découvrir tous nos produits
Nos images sont protégées par un copyright,
merci de ne pas les utiliser sans l'accord de l'auteur