La Salamandre vous offre en ce moment la lecture de cette page. Soutenez un média indépendant, abonnez-vous !

Je m’abonne

Fabriquer un cadre avec des rameaux de hêtre

© Cathy Bernot
  • Cible

    Amateur nature

  • Adulte

  • Durée

    < 1h

  • Saison

    Printemps

Compagnon incontournable de nos forêts, le hêtre saura porter vos photos du bout de ses rameaux argentés, avec le plus bel effet.

Publié le 1 août 2023

Activité proposée par Lucas Michelot

Connaissez-vous les dryades ? Dans la mythologie grecque, elles étaient des divinités mineures liées aux forêts. Les botanistes ont poétiquement repris ce nom pour désigner les arbres et arbustes qui s’épanouissent uniquement dans l’ombre des vieux bois. Eh oui, la forêt évolue avec l’âge. Dans ses premières années, elle abrite des essences de lumière à croissance rapide, mais qui ne vivent pas très longtemps. Puis, d’autres espèces, plus lentes et plus durables, s’installent sous les premiers arrivants. Leur atout : elles tolèrent l’ombre du sous-bois.

A ce jeu-là, nul n’est plus doué que le hêtre. Une jeune pousse peut survivre même si les arbres qui la surplombent bloquent 97 % de la lumière du soleil. Pour capter ces précieux photons, elle alterne savamment ses feuilles de part et d’autre de ses rameaux de manière à ce que les petits panneaux solaires vert tendre ne se fassent pas ombrage entre eux.
Sitôt que la quantité de lumière augmente – suite à la chute d’un gros arbre, par exemple – le petit feuillu bondit sur l’occasion et sa croissance peut être multipliée par plus de dix ! Objectif : accéder enfin à la canopée.

S’il y parvient, l’arbre victorieux développe un feuillage dense, qui peut compter jusqu’à 5 000 feuilles au mètre carré ! De quoi replonger le sous-bois dans une ombre épaisse, que seuls d’autres patients petits hêtres pourront supporter. C’est pourquoi la hêtraie est le stade ultime de la plupart des forêts de nos régions. Elle couvrirait la majeure partie de l’Europe si l’humain ne venait pas y mettre son grain de sel.

Il y a donc sans doute un hêtre non loin de chez vous. Pourquoi ne pas l’inviter en votre demeure ? Quelques branches mortes, un peu de bricolage, il n’en faut pas plus pour créer chez soi une jolie fenêtre sur le sous-bois.

Hêtre

Fagus sylvatica

Chargement

Jusqu’à 40 m de haut

écorce grise et lisse, souvent constellée de taches claires irrégulières

© Anand Kumar / stock.adobe.com
Chargement

feuilles ovales à pourtour entier ou très faiblement denté, bordées de poils

© vencav / stock.adobe.com
Chargement

cupule ligneuse et hérissée d’épines contenant deux ou trois fruits triangulaires, les faînes

© vencav / stock.adobe.com
  • Habitat : forêts tempérées, surtout les plus fraîches situées en moyenne altitude
  • Répartition : tout le territoire, à l’exception de l’étage alpin et des zones les plus arides
  • Partie utilisée : branches, si possible mortes pour ne pas blesser un arbre
  • Saison de récolte : toute l’année

Cadre photo en hêtre

Fabriquer un cadre avec des rameaux de hêtre
© Lucas Michelot

Matériel

  • 2 planches de 75 x 9 cm
  • 2 planches de 45 x 9 cm
  • 4 tasseaux de section triangulaire et de 9 cm de profondeur
  • 5-10 branches de hêtre, ramifiées et sans leurs feuilles
  • Scie ou sécateur
  • 24 vis de 3 cm et un tournevis adapté
  • 10-20 clous de 3 cm et un marteau
  • Photos imprimées
  • Punaises de fixation

Préparation

  1. Placez une planche longue et une planche courte bout à bout à angle droit. Dans l’angle ainsi formé, calez un tasseau et vissez-le à raison de 3 vis par planche, régulièrement espacées.
  2. Procédez de même pour les trois autres angles du cadre.
  3. Coupez les branches afin qu’elles s’insèrent à l’intérieur du cadre et que chacune de leurs extrémités soit en contact avec une des planches longues.
  4. Disposez les branches selon votre goût puis clouez-les à travers le cadre.
  5. Fixez vos photos à l’aide des punaises.

A découvrir aux alentours

Prochainement...
Réagir

Pour commenter sans créer de compte, il vous suffit de cliquer dans la case « nom » puis de cocher la case « je préfère publier en tant qu’invité ».

Couverture de La Salamandre n°277

Cet article est extrait de la Revue Salamandre

n° 277  Août - Septembre 2023
Catégorie

Bricolages

Nos produits
pour faire le plein d’activités

Le guide nature Traces et indices – 2e édition

19.90 €

Le guide nature Les oiseaux – 2e édition

19.90 €

L’école à ciel ouvert

29.00 €

Agir pour la nature au jardin

24.00 €

Découvrir tous nos produits
Nos images sont protégées par un copyright,
merci de ne pas les utiliser sans l'accord de l'auteur