La Salamandre vous offre en ce moment la lecture de cette page. Soutenez un média indépendant, abonnez-vous !

Je m’abonne

En quête de champignons

Bois d'Etay
  • Cible

    Amateur nature

  • Adulte

  • Durée

    Demi-journée

  • Saison

    Automne

Au pied du Jura vaudois, au-dessus de Morges, s’étend une forêt qui réserve bien des surprises. Un paradis de champignons et un précieux marais à découvrir sans attendre !

Publié le 30 septembre 2020

Activité proposée par Christine Wuillemin

  • Carte IGN : Carte Swisstopo au 1:25 000 N°1242 Morges

  • Distance : 8,5 km

  • Durée : 2h

Chargement

La clairière des Seytorées où pousse le dernier pied de gentiane des marais du secteur.

Exceptionnel ensemble de bas-marais non lacustres parmi les plus vastes du Moyen-Pays. Son aulnaie est la plus étendue du pays.

Le barrage artificiel retient l’eau des Monod pour éviter d’inonder la plaine, autrefois marais luxuriant.

Verrez-vous la couleuvre à collier helvétique prendre un dernier bain de soleil avant l’hiver ?

Le Boiron abrite la plus grande population d’écrevisse à pattes blanches du canton de Vaud.

Accès au marais, refuge de la musaraigne aquatique et du discret muscardin.

Entre sous-bois et marais

  • Distance : 8,5 km
  • Dénivelé : +119 m
  • Durée : 2h

(1) Départ depuis la gare de Ballens. Traverser les voies et prendre le chemin de la Bréfélaz sur la droite. Lorsque l’asphalte s’arrête, emprunter le chemin agricole de droite qui entre dans le bois du Sépey. (2) A l’intersection, se diriger vers la gauche, puis choisir le second sentier à gauche et celui de droite une centaine de mètres plus loin. (3) Traverser la route principale et continuer sur la piste forestière qui longe le marais du Paudex. (4) Au croisement, tourner à gauche et marcher jusqu’à la route goudronnée. Tourner à droite. (5) Possibilité de s’attabler pour une pause pique-nique à la Fontaine aux Chasseurs. Se remettre en marche tout droit et prendre le second chemin à gauche. (6) Suivre le sentier qui borde la forêt à gauche jusqu’à la jonction. Tourner à droite. (7) Bifurquer à gauche, puis à droite à la première intersection. Sortir du bois en direction de la voie de chemin de fer. (8) Tourner à gauche et rejoindre la gare.

Variante des Monod

  • Distance : 11,6 km
  • Dénivelé : +121 m
  • Durée : 2 h 45

Au (1) aller à gauche sur La Vy d’Aubonne. Au rond-point continuer tout droit sur la route de l’Isle (9) Tourner à droite. (10) Au Grand Marais, aller à gauche, direction la forêt. (11) Traverser le barrage, puis le ruisseau. Tourner à gauche. (12) Suivre la piste de gauche sur 1,2 km. (13) Tenir la gauche jusqu’au cours d’eau. (14) Longer le magnifique marais des Monod, site d’importance nationale. (15) Prendre à gauche vers la clairière d’En Fermens. (16) Revenir sur ses pas.

Accès en transports publics

Gare de Ballens accessible depuis la France, via Lausanne.

Quelques champignons à voir

Matériel & règle d’or

• Prévoir des chaussures de marche étanches, de l’anti-tiques et des jumelles.

• Respecter la faune et la flore, en particulier dans les marais.

Manger & dormir

Auberge communale de Ballens

© Corinne Aeberhard © Corinne Aeberhard © Bernard Desponds © Corinne Aeberhard

Ne partez pas faire cette balade sans notre Miniguide pour reconnaître 27 espèces typiques de champignons des milieux forestiers et découvrir leurs particularités.

La forêt dissimule d’étranges chapeaux dans son sous-bois. A l’aide de ce Miniguide, partez sur les traces des amanites, des bolets et autres hygrophores qui poussent parmi les feuilles mortes. Apprenez à distinguer les espèces comestibles de leurs cousines toxiques et découvrez des aspects insolites de leur mode de vie.

A découvrir aux alentours

A) L’Arboretum Situé dans le vallon de l’Aubonne, ce domaine entièrement mis à disposition des promeneurs se déploie sur près de 200 ha de forêts et de prairies. Il abrite plus de 3 000 variétés d’arbres et arbustes provenant des régions tempérées du globe.

B) Glacière de Saint-George Grotte naturelle où l’on stockait de la glace au début du XXe siècle. Cette curiosité est en partie accessible, avec grande prudence, par deux échelles et ponts d’où on peut admirer la voûte calcaire et ses parois gelées.

C) Tilleul de Marchissy Avec ses 20 m de hauteur, ses 10,95 m de circonférence et ses 700 bougies, cet arbre est le deuxième plus gros et plus ancien de son espèce en Suisse. Fierté locale, le vénérable adossé à la petite église du village reçoit les soins des meilleurs spécialistes.

D) Fromagerie gourmande A Montricher, une fromagerie qui réunit plus de 20 producteurs de lait propose de découvrir les secrets du Gruyère AOP. Possibilité d’observer la fabrication des fromages, le travail en cave et bien sûr de déguster.

Réagir

Pour commenter sans créer de compte, il vous suffit de cliquer dans la case « nom » puis de cocher la case « je préfère publier en tant qu’invité ».

Couverture de La Salamandre n°260

Cet article est extrait de la Revue Salamandre

n° 260  Octobre-Novembre 2020
Catégorie

Balades

Nos produits
pour faire le plein d’activités

Tous dehors ! en balade

19.00 €

Mon cahier d’activités nature printemps-été

11.90 €

Le guide nature en forêt, 2e édition

17.00 €

Tous dehors ! au jardin

19.00 €

Découvrir tous nos produits
Nos images sont protégées par un copyright,
merci de ne pas les utiliser sans l'accord de l'auteur