La Salamandre vous offre en ce moment la lecture de cette page. Soutenez un média indépendant, abonnez-vous !

Je m’abonne

Construisez un nichoir à chauves-souris

© David Melbeck
  • Cible

    Amateur nature

  • Adulte
    8-12 ans

  • Durée

    < 1h

  • Saison

    Automne

Quelques bouts de bois, un rapide assemblage et hop ! Voilà un gîte qui ravira les chauves-souris des alentours.

Publié le 1 février 2021

Activité proposée par David Melbeck

Ce matin, Camille et Nathan ont une surprise en voulant fermer un volet. « Regarde, une chauve-souris ! » Surpris mais pas tellement étonnés, car ce n’est pas la première fois qu’une telle invitée trouve refuge dans cet interstice. Les enfants connaissent bien la marche à suivre : remettre illico et avec précaution le volet en place. La minuscule pipistrelle et la grande sérotine ont déjà squatté les lieux, l’année passée. Ces deux espèces de chiroptères ne boudent pas les habitations, elles semblent même les rechercher.

Au printemps, après avoir passé l’hiver bien cachées dans une grotte, une cave ou une fissure, les chauves-souris déménagent et choisissent temporairement des gîtes dits de transition pour passer leurs journées à l’abri. La nuit venue, elles traquent les moustiques et autres insectes nocturnes pour se refaire une santé après cette longue hibernation. Si le terrain de chasse est favorable, la cachette est utilisée plusieurs jours, voire plusieurs semaines.

Puis, vers le mois de mai, les chauves-souris s’envoleront à nouveau vers une nouvelle adresse, un abri sûr où elles se rassembleront pour donner naissance à leurs petits.

En attendant, si nous voulons fermer les volets à notre guise, nous allons devoir trouver une solution… en leur construisant un gîte, par exemple !

Matériel

  • Planche de 60 cm de long, 20 cm de large et 2 cm d’épaisseur
  • Mètre, règle et crayon
  • Scie
  • Vis à bois, longueur 5-6 cm
  • Perceuse-visseuse ou tournevis
  • 2 crochets à visser
  • Fil de fer

Comment construire un nichoir à chauves-souris

Et encore…

  • Vous pouvez recouvrir toit et façade avec de la toile goudronnée, qui est imperméable et capte la chaleur.
  • Les chauves-souris laissent tomber des crottes noires et brillantes de la taille d’un grain de riz sous les gîtes occupés.

Règles d’or

  • Les dimensions du gîte peuvent varier mais l’intérieur doit toujours être obscur et à l’abri des courants d’air. Il ne doit pas non plus être peint. Quant à l’entrée, elle ne doit pas dépasser 2 à 3 cm de largeur.
  • Ne dérangez pas les locataires en allant inspecter trop souvent leur abri.
  • Si vous trouvez une chauve-souris au sol en plein jour, ne la déplacez que si elle risque de se faire croquer par un chat. Dans ce cas, utilisez des gants.

Batman de poche

Trois espèces de chauves-souris adoptent régulièrement les gîtes mis à leur disposition. Lesquelles aurez-vous la chance d’accueillir ?

serotine
serotine / © Jean Chevallier

Avec un corps atteignant 8 cm de long pour une envergure de presque 40 cm, la sérotine commune est certainement la plus imposante. Il s’agit d’une des plus grandes espèces d’Europe. La plupart de ses colonies sont installées dans des bâtiments, souvent sous les combles.

pipistrelle commune
pipistrelle commune / © Jean Chevallier

En comparaison, la pipistrelle commune fait figure de modèle réduit ! Pas plus grande qu’un pouce, elle ne dépasse guère 4 cm de long et 20 cm d’envergure. C’est de loin l’espèce la plus fréquente derrière les volets et dans les gîtes artificiels.

barbastelle
barbastelle / © Jean Chevallier

Plus rare, la barbastelle d’Europe est d’une taille intermédiaire, avec 5 cm de long et moins de 30 cm d’envergure. Elle se reconnaît aisément à son pelage très sombre et à ses oreilles qui se rejoignent au-dessus du nez. Pour la chasse, elle a besoin de zones boisées.

A découvrir aux alentours

Prochainement...
Réagir

Pour commenter sans créer de compte, il vous suffit de cliquer dans la case « nom » puis de cocher la case « je préfère publier en tant qu’invité ».

Couverture de La Salamandre n°262

Cet article est extrait de la Revue Salamandre

n° 262  Février - Mars 2021
Catégorie

Bricolages

Nos produits
pour faire le plein d’activités

Le guide nature Traces et indices

17.00 €

Le guide nature En forêt, 2e édition

17.00 €

Tous dehors ! en forêt

19.00 €

Tous dehors en ville

19.00 €

Découvrir tous nos produits
Nos images sont protégées par un copyright,
merci de ne pas les utiliser sans l'accord de l'auteur