Comment planter un arbre ?

  • Cible

    Amateur nature

  • Adulte

  • Durée

    2h

  • Saison

    Été

Pour fêter son 250e numéro, La Salamandre va planter 250 arbres. Vous aussi plantez un arbre chez vous en suivant notre mode d'emploi.

Publié le 4 juillet 2019

Activité proposée par David Melbeck

Que ce soit en ville ou à la campagne, les arbres ont tendance à disparaître insidieusement. En planter un près de chez soi, c’est bénéfique autant pour la nature que pour les hommes.
Mais comment faire ? Comment planter utile ? Le plus important, c’est de privilégier des espèces locales d’un grand intérêt écologique à des endroits judicieusement choisis. Et évidemment de respecter quelques règles pratiques.
Dans l’idéal, un arbre planté fournira de l’oxygène pour longtemps, protégera le sol de l’érosion, participera à la régulation du climat, dépolluera l’air et la terre, portera une riche biodiversité, offrira son bois et ses fruits, cultivera la beauté et l’imaginaire, abritera des amoureux et peut-être servira de balançoire ou de cabane. Que de belles raisons de mettre la main à la pâte !

Même isolé, un arbre est une véritable oasis au milieu d’un désert agricole ou urbain. Au fil du temps, sans concurrence pour la lumière, le monument végétal s’épanouira en déployant ses branches. Pérenne, il pourra baliser les propriétés et devenir mémoire vivante en traversant nos générations. Les haies arborées sont de formidables couloirs de vie. Elles forment des corridors qui relient les milieux naturels entre eux et permettent aux espèces sauvages de circuler, de coloniser d’autres sites. Au jardin, elles délimitent les terrains et fonctionnent comme une barrière, un filtre, un écran protecteur, un réflecteur et un radiateur rayonnant.
Enfin les vergers composés de grands arbres dits à hautes-tiges sont l’ultime refuge de nombreux animaux devenus rares. Ce type de plantation et les autres parcelles où les arbres et les cultures sont associés, ont une très haute valeur biologique et
paysagère.

A l’heure du choix de l’essence, pensez aux arbres fruitiers sauvages. En plus de leur floraison esthétique et mellifère, ils fournissent à la faune une grande variété de fruits bourrés de vitamines, souvent comestibles et aux goûts originaux. Les planter, c’est les sauver d’une inquiétante raréfaction. A vos pelles, là où la nature a le plus besoin de vous.

Comment planter un arbre

1) Choisir le lieu

La Salamandre plante 250 arbres et vous encourage à faire de même
© Frank Hecker Naturfotografie

Dans votre jardin si vous avez suffisamment de place. A défaut, pourquoi ne pas tenter de convaincre un voisin agriculteur ou un parent qui dispose d’un assez grand terrain ? Planter un arbre est un engagement à long terme. Il est important de choisir l’espèce adéquate en se représentant ses dimensions une fois adulte pour anticiper d’éventuels problèmes d’ombrage ou de dégâts aux bâtiments.

2) Planifier l’époque

La Salamandre plante 250 arbres et vous encourage à faire de même
© Frank Hecker Naturfotografie

Les plants à racines nues peuvent être mis en terre entre novembre et février, en évitant les périodes de gel, de vent et les fortes pluies. Quant aux arbres en godet dont les racines sont protégées par une motte de terre, ils peuvent être plantés entre novembre et mi-juin. Le bouturage peut se faire de mai à novembre. Et les semis en automne ou au printemps, dans tous les cas après avoir exposé les graines au froid pour lever leur dormance.

3) Trouver son arbre

Quatre sources possibles :

  • Aller chez un pépiniériste spécialisé en plants forestiers indigènes.
  • Prélever avec parcimonie et avec l’autorisation du propriétaire un des nombreux jeunes arbres qui ont peu de chance de survie sous leur parent. Veiller à prendre la petite motte de terre qui entoure les racines.
  • Récolter des graines, les faire sécher, les placer au réfrigérateur pendant deux mois ou plus (frotter les noyaux dans du papier de verre) puis les semer en place ou en pot (à repiquer plus tard).
  • Couper un jeune rameau sur un individu de l’essence choisie pour en faire une bouture.

4) Bien planter

La Salamandre plante 250 arbres et vous encourage à faire de même
© Frank Hecker Naturfotografie

Creuser un trou d’au moins 50 cm de diamètre et de fond en séparant la terre noire de celle plus pauvre. Si les arbres ne sont pas en motte, tremper les racines dans un mélange de terreau et d’eau. Former un tas de terre noire au centre du trou, positionner le jeune arbre dessus et recouvrir. Le collet, c’est-à-dire la zone frontière entre les racines et le tronc, doit être au ras du sol. Tasser, arroser copieusement.

5) Soigner le jeune plant Couvrir le sol avec un paillage pour limiter la concurrence de l’herbe. Arroser en période de sécheresse. Protéger le jeune arbre des herbivores avec un grillage. Apporter du compost bien décomposé chaque automne durant les premières années.

Rejoignez l’opération 250 arbres

Et si vous rejoigniez cette action ? Avec votre participation, fixons-nous le bel objectif de 1 000 arbres plantés d’ici la fin de l’année. Rendez-vous sans tarder sur salamandre.net/250arbres

A découvrir aux alentours

Prochainement...
Réagir

Pour commenter sans créer de compte, il vous suffit de cliquer dans la case « nom » puis de cocher la case « je préfère publier en tant qu’invité ».

Couverture de La Salamandre n°250

Cet article est extrait de la Salamandre

n° 250  Février - Mars 2019
Catégorie

Jardin

Nos produits
pour profiter pleinement de votre sortie

Zéro déchet à la manière d’un lombric

19.00 €

Histoires d’images : L’odyssée du renard

29.00 €

Le guide nature Traces et indices

17.00 €

Le lac aux oiseaux

49.00 €

Découvrir tous nos produits