La Salamandre vous offre en ce moment la lecture de cette page. Soutenez un média indépendant, abonnez-vous !

Je m’abonne

Avec les aigles de la Côte Bleue

La Côte Bleue
© Benoît Demarle
  • Cible

    Amateur nature

  • Adulte

  • Durée

    Demi-journée

  • Saison

    Été

Bienvenue aux portes de Marseille, sur la Côte Bleue la roche ocre plonge dans la mer. Le mythique aigle de Bonelli se montrera-t-il ? En route !

Publié le 31 mai 2021

Activité proposée par sacha bollet

  • Carte IGN : Carte IGN au 1:25 000 N °3145 ET / Marseille / les calanques

  • Distance : 6 km

  • Durée : 2h

Chargement

Vue panoramique sur le territoire de l’aigle de Bonelli et la mer Méditerranée. Guettez lapins, perdrix rouges et choucas.

Vénérables pins d’Alep tortueux.

Arche sous-marine à 10 m de fond. A découvrir en apnée, pour les plus entraînés, parmi des myriades d’anémones et de poissons.

Avec une bonne paire de jumelles, essayez d’identifier autour de l’île les trois espèces de martinets de France : noir, à ventre blanc et pâle.

Cherchez le spectaculaire lézard ocellé parmi les ajoncs et romarins.

Le long de la Côte Bleue

  • Distance : 6 km
  • Dénivelé : 212 m
  • Durée : 2h

(1) Possibilité de se garer tôt le matin le long de la voie de chemin de fer, sur un petit parking qui s’ouvre à droite, juste avant de passer sous le pont du train pour pénétrer dans la calanque de Niolon. Sinon, se garer plus haut, au niveau de la barrière. Suivre le sentier côtier balisé en bleu jusqu’à l’îlot de l’Erevine (2). (3) Bifurquer sur la large piste qui remonte vers le nord, balisée en vert et jaune. (4) Après un peu plus de 500 m, un petit sentier caillouteux signalé par un cairn grimpe sur la droite. (5) Une fois sur le plateau, suivre le sentier à gauche, vers le nord, pour gagner le fort de Niolon. (6) Retrouver les balisages jaunes pour redescendre dans le vallon suivant, sur un sentier pierreux en lacets qui pique droit vers le port.

Variante

  • Distance : 7,5 km
  • Dénivelé : 64m
  • Durée : 2h30

(2b) Pour ceux qui préfèrent rester en bord de mer, le sentier côtier se poursuit au-delà de l’Erevine. Certains passages sont assez vertigineux. Au programme : les calanques de Grand Méjean et Petit Méjean, celle des Figuières et enfin le port de la Redonne. Un dernier petit effort permet de grimper jusqu’à la gare avec possibilité de rentrer en train jusqu’à Marseille.

Accès en transports publics

La gare de Niolon est desservie par le train de la Côte Bleue au départ de Marseille. Un trajet splendide au-dessus de la mer à ne pas manquer ! Informations et horaires

Règles d’or

Manger & dormir

Nombreuses possibilités pour louer des appartements ou des maisons dans les calanques de la Côte Bleue. Un petit hôtel retient l’attention dans un quartier très atypique, perché au-dessus de la mer : Le Resquiadou, 14 chemin du Resquiadou, 13 740 Le Rove. Tél. : 04 91 46 03 70

Goûtez la Brousse du Rove, un fromage de chèvre frais au lait cru et entier, présenté dans une sorte de corne. Se déguste aussi bien salée que sucrée : Famille Gouiran, 17 rue Adrien Isnardon, 13 740 Le Rove.

A voir le long de la Côte Bleue

Découvrez nos balades en pleine nature.

A découvrir aux alentours

A) Réserve marine de Carry-le-Rouet Créée en 1983, cette zone où la pêche est interdite abrite une étonnante densité de poissons. Il suffit de se mettre à l’eau depuis la plage du cap Rousset ou l’anse des Bouchons, et de nager en direction des pointes plus sauvages.

B) Etang de Bolmon Un fin cordon dunaire délimite ce plan d’eau parmi les plus riches en oiseaux du grand étang de Berre. A parcourir en vélo ou à pied, en faisant des haltes dans les observatoires. Pas moins de 252 espèces y ont été recensées, dont une cinquantaine nicheuses.

C) Cascade des Aygalades Il est possible de découvrir ce lieu unique tous les premiers dimanches du mois. En plus de la visite, un marché de producteurs et une conférence sont organisés ce jour-là.

D) De Port-de-Bouc au Ranquet Tronçon passionnant du GR 2013 qui parcourt l’une des plus belles forêts de pins du département et sinue entre des étangs aux histoires fascinantes. Le trajet se termine au site archéologique de Saint-Blaise, avec les vestiges d’une cité autochtone prospère au temps de l’apogée de Massilia.

Réagir

Pour commenter sans créer de compte, il vous suffit de cliquer dans la case « nom » puis de cocher la case « je préfère publier en tant qu’invité ».

Couverture de La Salamandre n°264

Cet article est extrait de la Revue Salamandre

n° 264  Juin-Juillet
Catégorie

Balades

Nos produits
pour faire le plein d’activités

Tous dehors en ville

19.00 €

Le guide nature Traces et indices

17.00 €

Le guide nature En forêt, 2e édition

17.00 €

Tous dehors ! en forêt

19.00 €

Découvrir tous nos produits
Nos images sont protégées par un copyright,
merci de ne pas les utiliser sans l'accord de l'auteur