© Pixabay

Secrets d’arbres 1: le hêtre

Comment le reconnaître ? Où vit-il ? Quels sont ses usages et sa symbolique ? Quels animaux et plantes vivent près de lui ? Découvrez le hêtre en détail.

Comment le reconnaître ? Où vit-il ? Quels sont ses usages et sa symbolique ? Quels animaux et plantes vivent près de lui ? Découvrez le hêtre en détail.

Un arbre à l'écorce grise argentée et fine, c'est sûrement le hêtre, un des rois de nos forêts.

1 Reconnaître le hêtre

Son écorce, grise, très fine et très fragile est constellée de petites taches blanches. Celles-ci sont formées par un lichen qui ne vit que sur l'écorce du hêtre.

Ses feuilles ont une forme très régulière caractéristique. Quand les bourgeons s'ouvrent, on voit des petits poils le long des feuilles. C'est comme cela que l'on différencie les feuilles du hêtre de celles du charme. Un moyen mnémotechnique permet de s'en souvenir : le charme d'Adam, c'est d'être à poil. Il faut comprendre que le charme a des dents et le hêtre des poils.

Ses fruits, les faînes, sont des petites bogues épineuses à trois valves. Ils renferment des graines brunes luisantes.

2 Où vit le hêtre ?

Cet arbre n'aime pas trop les coups de soleil sur son écorce fragile. Le hêtre est un forestier. Il peut pousser à l'ombre et peut donc se régénérer même si d'autres arbres sont déjà en place.

3 Les usages du hêtre

Au printemps, les feuilles très jeunes sont comestibles crues. Plus tard dans la saison, elles contiennent trop de tanins pour être comestibles.

Ce sont surtout ses faînes qui étaient très consommées auparavant. Ces fruits très riches en graisses sont comestibles à condition d'enlever la peau qui les protège. Celle-ci peut causer des maux de têtes.

On utilise aussi son bois, qui est le bois de chauffe par excellence. Par contre, il est peu utilisé pour la construction car très cassant.

4 Les compagnons du hêtre

Les plantes qui poussent au pied de cet arbre doivent aimer l'ombre. Une fois que les feuilles de ces grands arbres ont poussé, le sous-bois s'obscurcit significativement. Quelques plantes tirent leur épingle du jeu, comme la néottie nid d'oiseau. Cette orchidée étonnante n'a pas de chlorophylle, elle est par conséquent toute brune. Elle peut alors pousser à l'ombre puisqu'elle ne fait pas du tout la photosynthèse. Elle pousse près des arbres et ses racines se connectent aux champignons qui vivent en symbiose avec les arbres. La néottie se nourrit alors de l'énergie de ces champignons. On trouve donc cette orchidée près des arbres comme le hêtre ou le chêne.

Le tronc de cet arbre est souvent travaillé par des pics, notamment le pic noir. Cet architecte des forêts creuse de grandes loges dans le tronc du hêtre. Ces loges serviront ensuite à plein d'autres animaux comme la chouette de Tengmalm.

Même après sa mort, le hêtre continuera de faire vivre des animaux. Les décomposeurs se nourriront de son bois. Parmi eux, la rosalie des Alpes. Ce magnifique longicorne bleu gris est malheureusement devenu très rare. Il a en effet besoin de hêtre coupés et laissé mort au soleil, ce qui est assez rare en forêt.

5 La symbolique du hêtre

Fagus, le nom savant du hêtre vient d’une très ancienne racine indo-européenne qui signifie "manger". Cela atteste de l'importance que cet arbre a pu avoir comme ressource alimentaire. Des anciens noms du hêtre sont dérivés de ce nom savant : fayard, faou ou encore fau.

6 L'avenir du hêtre

Le réchauffement climatique impact significativement cet arbre qui aime la fraicheur et l'humidité. Le hêtre a besoin de deux fois plus d'eau qu'un chêne, il est donc très sensible aux sécheresse de plus en plus nombreuses en été. Ils meurent dans beaucoup de forêts de Suisse et de France.

7 Le superpouvoir du hêtre

Au printemps, quand ses bourgeons s'ouvrent, un arbre produit plus de 60 000 feuilles. Ce sont autant de petits panneaux solaires biodégradables qui vont être recyclés, un bel exemple de durabilité !

Apprenez-en encore plus sur le hêtre dans notre dossier complet.

Le guide nature En forêt

Découvrez encore plus d'arbres avec notre guide nature.

Envie d’enfin apprendre à distinguer le sapin de l’épicéa, de pister sangliers et cerfs jusqu’au fond des bois, de nommer les oiseaux forestiers et d’identifier les champignons et les petites fleurs qui égaient les feuilles mortes ? Cette deuxième édition du Guide nature En forêt, enrichie de 117 nouvelles espèces et de 209 dessins inédits, est faite pour vous.

Catégorie

La Minute Nature

Vos commentaires

Réagir

Pour commenter sans créer de compte, il vous suffit de cliquer dans la case « nom » puis de cocher la case « je préfère publier en tant qu’invité ».

Ces produits pourraient vous intéresser

Agenda de la nature au jardin 2023

12.00 €

Le guide nature Les oiseaux, 2e édition

19.90 €

Zéro déchet – Le guide inspiré de la nature

19.90 €

L’enquête sauvage, pourquoi et comment renouer avec le vivant ?

19.90 €

Découvrir tous nos produits

Poursuivez votre découverte

La Salamandre, c’est des revues pour toute la famille

Découvrir la revue

Plongez au coeur d'une nature insolite près de chez vous

8-12
ans
Découvrir le magazine

Donnez envie aux enfants d'explorer et de protéger la nature

4-7
ans
Découvrir le magazine

Faites découvrir aux petits la nature de manière ludique

Nos images sont protégées par un copyright,
merci de ne pas les utiliser sans l'accord de l'auteur