Le retour de l’aigle dans le Jura français

Alors qu’il avait disparu de la montagne jurassienne au début du XXe siècle, l’aigle royal est de retour. Depuis bientôt trente ans, ce majestueux rapace recolonise lentement les falaises et les forêts du massif à partir des Alpes voisines. Point de situation, alors que le cap symbolique des dix couples vient d’être franchi.

Alors qu’il avait disparu de la montagne jurassienne au début du XXe siècle, l’aigle royal est de retour. Depuis bientôt trente ans, ce majestueux rapace recolonise lentement les falaises et les forêts du massif à partir des Alpes voisines. Point de situation, alors que le cap symbolique des dix couples vient d’être franchi.

4 questions à Pierre Durlet

Chargé de mission au parc naturel du Haut-Jura (Lajoux).

L’aigle royal revient dans le Jura français, pourquoi avait-il disparu ?

L’humain a cherché à l’éliminer, comme d’autres prédateurs, pour protéger ses élevages. Les grands rapaces ont fait l’objet de beaucoup de craintes infondées, comme le rapt de jeunes enfants. Avec l’apparition des armes à feu et l’utilisation de poisons, leur destruction est devenue de plus en plus efficace. L’espèce a fini par disparaître des régions les plus habitées. Les fauconniers descendaient aussi dans les nids pour prélever l’aiglon : c’est ce qui est arrivé au dernier couple jurassien, dans les années 1850, dont le poussin a été envoyé à Genève.

Qu’est-ce qui permet son retour aujourd’hui ?

Dans les années 1960, il ne restait qu’une soixantaine de couples dans le pays. Les rapaces sont protégés en France depuis les années 1970 grâce à un changement des mentalités. Les destructions systématiques ont progressivement disparu. Mais un aigle ne peut pas se reproduire avant l’âge de 5 ans et un seul poussin s’envole généralement chaque année. Il faut donc du temps.

Toutes les menaces ont-elles disparu ?

Non. Des empoisonnements visant d’autres espèces sont encore constatés et l’aigle, parfois charognard, peut être contaminé indirectement en les consommant. Les loisirs, comme le vol à voile ou l’escalade ainsi que l’exploitation des ressources naturelles prennent de plus en plus de place et sont des causes de dérangement, voire de mortalité. Triste exemple : un aigle serait mort percuté par une éolienne en 2021 dans le Jura suisse.

Jusqu’où peut aller cette reconquête ?

Difficile à dire, mais il y a encore des territoires à reconquérir dans le département du Jura et aussi dans le Doubs. Et pourquoi pas jusque dans les Vosges ? Potentiellement, l’aigle peut vivre en plaine, cela s’observe fréquemment en Scandinavie. L’espèce peut nicher dans les arbres et a une grande capacité d’adaptation, si on lui laisse un peu de place.

Retrouvez notre dossier complet sur l'aigle.

Couverture de La Salamandre n°271

Cet article est extrait de la Revue Salamandre

n° 271  Août - septembre 2022, article initialement paru sous le titre "Le retour du roi"
Catégorie

Infographies

Vos commentaires

Réagir

Pour commenter sans créer de compte, il vous suffit de cliquer dans la case « nom » puis de cocher la case « je préfère publier en tant qu’invité ».

Ces produits pourraient vous intéresser

Agenda de la nature au jardin 2023

12.00 €

Le guide nature Les oiseaux, 2e édition

19.90 €

Zéro déchet – Le guide inspiré de la nature

19.90 €

L’enquête sauvage, pourquoi et comment renouer avec le vivant ?

19.90 €

Découvrir tous nos produits

Poursuivez votre découverte

La Salamandre, c’est des revues pour toute la famille

Découvrir la revue

Plongez au coeur d'une nature insolite près de chez vous

8-12
ans
Découvrir le magazine

Donnez envie aux enfants d'explorer et de protéger la nature

4-7
ans
Découvrir le magazine

Faites découvrir aux petits la nature de manière ludique

Nos images sont protégées par un copyright,
merci de ne pas les utiliser sans l'accord de l'auteur