© Gilles LANSARD / Hemis / Alamy

Pourquoi fait-il froid l’hiver ?

La réponse de Olivier Duding météorologue chez MétéoSuisse, responsable du service de climatologie de la Suisse romande.

L’hémisphère nord est orienté moins favorablement au Soleil pendant cette saison à cause de l’obliquité de la Terre. L’astre est moins haut dans le ciel et les nuits sont plus longues que les journées. Le bilan radiatif devient négatif à cause de ce déficit de rayonnement et les températures chutent drastiquement.

*Obliquité

nom f. L’obliquité caractérise l’inclinaison de l’axe de rotation de la Terre. Notre planète tourne sur elle-même autour d’une ligne imaginaire reliant le pôle Nord au pôle Sud. Or, cet axe est incliné par rapport au plan de l’orbite de la Terre autour du Soleil. Pendant notre été, l’hémisphère nord est donc davantage incliné vers le Soleil. C’est l’inverse à la saison hivernale.

Malgré ce contexte général, il peut faire plus ou moins froid. Comment l’expliquer ?

En Suisse et en France, la situation la plus caractéristique d’une vague de froid correspond à un vaste anticyclone qui se forme sur la Sibérie et s’étend en direction de nos régions. Cela nous envoie de l’air continental, froid et très sec, souvent associé à de la bise. À partir du moment où les perturbations reviennent par l’ouest depuis l’Atlantique, la vague de froid sera stoppée. Pendant l’hiver, il fait nettement moins chaud en Russie qu’en Europe centrale ou orientale. En effet, les continents se refroidissent plus rapidement que les océans, qui jouent un rôle régulateur. C’est pourquoi, à la même latitude, le thermomètre est bien plus bas en Sibérie qu’à Brest.

Pourquoi certaines régions battent des records de froid, comme dans des vallées du Jura ?

Dans des combes en altitude, l’air glacial ne peut pas être évacué par une échappatoire et stagne. Cela arrive souvent si le sol est enneigé et si la nuit est dégagée et sans vent. C’est là que se réunissent les conditions les plus favorables pour des températures extrêmement basses, comme à Mouthe (FR) ou dans la vallée de la Brévine (CH). Certaines vallées alpines abritent aussi des trous à froid. Mais, à la différence des coins connus dans le Jura, ils se situent dans des combes non habitées.

À quoi ressembleront nos hivers en 2100 ?

Des vagues de froid pourront encore se produire. Mais la probabilité sera plus faible. Les hivers seront nettement plus doux avec probablement des perturbations plus fréquentes. Quand l’air est plus chaud, il contient davantage de vapeur d’eau et les précipitations peuvent être plus importantes. Il y aura plus de pluie et moins de neige, notamment en plaine en France ou sur le Plateau suisse, où les flocons deviendront anecdotiques.

Retrouvez les réponses à vos questions dans notre rubrique Questions nature.

Couverture de La Salamandre n°279

Cet article est extrait de la Revue Salamandre

n° 279  Décembre 2023 - Janvier 2024
Catégorie

FAQ nature

Vos commentaires

Réagir

Pour commenter sans créer de compte, il vous suffit de cliquer dans la case « nom » puis de cocher la case « je préfère publier en tant qu’invité ».

Ces produits pourraient vous intéresser

Le grand livre de la nature

69.00 €

Les plantes sauvages

49.00 €

Agenda de la nature au jardin 2024

12.00 €

ALPES 2e édition

42.00 €

Découvrir tous nos produits

Poursuivez votre découverte

La Salamandre, c’est des revues pour toute la famille

Découvrir la revue

Plongez au coeur d'une nature insolite près de chez vous

8-12
ans
Découvrir le magazine

Donnez envie aux enfants d'explorer et de protéger la nature

4-7
ans
Découvrir le magazine

Faites découvrir aux petits la nature de manière ludique

Nos images sont protégées par un copyright,
merci de ne pas les utiliser sans l'accord de l'auteur