Dans le camp militaire de Chambaran, on peut observer des espèces rares comme le triton crêté ou ...

La nature protégée sur les terrains militaires français

Entre Lyon et Grenoble, le Conservatoire d’espaces naturels Isère étudie et préserve la biodiversité des terrains militaires.

Entre Lyon et Grenoble, le Conservatoire d’espaces naturels Isère étudie et préserve la biodiversité des terrains militaires.

Des décennies sans fréquentation du public, voilà le secret de la richesse naturelle du terrain militaire de Chambaran. « Ce camp a été créé en 1880 et s’étend sur 1 450 ha », précise Mathieu Juton du Conservatoire d’espaces naturels Isère. Prairies, étangs, châtaigniers, landes… on pourrait presque se croire dans une réserve naturelle si des soldats du 7e bataillon de chasseurs alpins n’étaient pas en pleine action sur le site. Préservés de l’étalement urbain et de l’agriculture intensive, ces espaces ont longtemps attisé la curiosité des biologistes. Petit à petit, en gommant la méfiance idéologique parfois tenace qui les opposait, naturalistes et gradés ont appris à discuter des enjeux de biodiversité. Au niveau national, cela se concrétise du reste par l’intégration de 20 % de tous les terrains militaires français au réseau Natura 2000.

A Chambaran, le ministère des Armées et le CEN Isère se sont associés pour la gestion naturelle du site, en parallèle à l’activité première d’entraînement. « Nous conseillons les militaires sur la façon de faucher ou de défricher, sur le maintien des centaines de mares créées par les tirs d’obus ou sur la manière de cohabiter avec les plantes et animaux rares à l’échelle régionale », souligne l’écologue.

La nature protégée sur les terrains militaires français
© Mathieu Juton - cen isère

Des centaines de mares créées par les tirs d’obus.

La loupe de Mathieu Juton est par exemple braquée sur les bords d’étangs qui abritent les gazons amphibies, un habitat remarquable caractérisé par l’alternance de submersion et d’assèchement. Ailleurs, ce sont des densités exceptionnelles de rats des moissons qui interpellent l’expert : « Ces rongeurs semblent profiter des landes à fougères et à callunes qui sont entretenues par des feux réguliers, une pratique très réglementée, voire interdite ailleurs. »

Cette collaboration singulière éveille en retour la curiosité des soldats qui, sans forcément connaître la libellule cordulie à deux taches, le papillon damier de la succise ou le triton crêté, prennent conscience de l’effet refuge de la vaste zone naturelle qu’ils occupent.

Dans le camp militaire de Chambaran, on peut observer des espèces rares comme le triton crêté ou la libellule cordulie à deux taches. / © Mathieu Juton - cen isère Dans le camp militaire de Chambaran, on peut observer des espèces rares comme le triton crêté ou la libellule cordulie à deux taches. / © Mathieu Juton - cen isère

Quand Mathieu Juton reçoit un MMS du capitaine du bataillon, heureux d’avoir photographié des arbres rongés par les castors, le jeune homme se dit que la mission est en bonne voie. L’avenir des 23 espèces de chauves-souris, 452 de coléoptères ou encore des 44 variétés de criquets et sauterelles de Chambaran semble assuré.

Un heureux exemple isérois à l’image de la situation nationale, puisque la moitié des surfaces gérées par les Conservatoires d’espaces naturels sont des terrains militaires.

D'autres associations et bénévoles agissent pour la nature, retrouvez leurs histoires.

Article initialement publié dans la revue Salamandre sous le titre "Un brin de vert dans le kaki"

Couverture de La Salamandre n°258

Cet article est extrait de la Revue Salamandre

n° 258  Juin - Juillet 2020
Catégorie

Écologie

Vos commentaires

Réagir

Pour commenter sans créer de compte, il vous suffit de cliquer dans la case « nom » puis de cocher la case « je préfère publier en tant qu’invité ».

Ces produits pourraient vous intéresser

Carnet d’un peintre naturaliste confiné

12.90 €

Le guide nature Les petites bêtes, 2ème édition

17.00 €

Vers la beauté, toujours!

19.00 €

Le guide nature A la montagne

17.00 €

Découvrir tous nos produits

Poursuivez votre découverte

La Salamandre, c’est des revues pour toute la famille

Découvrir la revue

Plongez au coeur d'une nature insolite près de chez vous

8-12
ans
Découvrir le magazine

Donnez envie aux enfants d'explorer et de protéger la nature

4-7
ans
Découvrir le magazine

Faites découvrir aux petits la nature de manière ludique

Nos images sont protégées par un copyright,
merci de ne pas les utiliser sans l'accord de l'auteur