Chasse au sanglier radioactif

Les sangliers tirés en Suisse, particulièrement au Tessin, présentent des taux de Césium radioactif supérieurs à la valeur limite autorisée. Conséquence tardive de la catastrophe de Tchernobyl survenue en 1986. L’affaire est née au Tessin, suite à un contrôle de routine réalisé par l’Office fédéral de la santé publique (OFSP). Sur 340 sangliers analysés, 10 présentaient des taux supérieurs à la norme, allant jusqu’à cinq fois la valeur radioactive limite de 1250 becquerels (Bq) par kilogrammes. Le gibier a été confisqué par les autorités. En cause, l

salamandre picto

La suite de cet article est disponible pour les abonnés à la Revue Salamandre

Vous êtes déjà abonné ? Connectez-vous

Comment accéder aux articles en illimité ?

Soutenez un média indépendant,
Abonnez-vous à la Revue Salamandre
et créez votre compte en ligne, c’est tout !

A partir de 39€ / an

Découvrir la revue

Vous êtes déjà abonné ? Connectez-vous

Catégorie

Écologie

Vos commentaires

Réagir

Pour commenter sans créer de compte, il vous suffit de cliquer dans la case « nom » puis de cocher la case « je préfère publier en tant qu’invité ».

Ces produits pourraient vous intéresser

Agir pour la nature au jardin

24.00 €

Guide nature A la mer

17.00 €

Fake news au jardin

15.00 €

Les martinets se cachent pour dormir

18.00 €

Découvrir tous nos produits

Poursuivez votre découverte

La Salamandre, c’est des revues pour toute la famille

Découvrir la revue

Plongez au coeur d'une nature insolite près de chez vous

8-12
ans
Découvrir le magazine

Donnez envie aux enfants d'explorer et de protéger la nature

4-7
ans
Découvrir le magazine

Faites découvrir aux petits la nature de manière ludique

Nos images sont protégées par un copyright,
merci de ne pas les utiliser sans l'accord de l'auteur