alouette des champs

Adieu alouettes ?

Frédéric Jiguet, chercheur au CNRS, nous explique les raisons de la chute des populations d'oiseaux des champs.

Auteur

Jean-Philippe Paul



Frédéric Jiguet, chercheur au CNRS, nous explique les raisons de la chute des populations d'oiseaux des champs.

Pourquoi les oiseaux des champs disparaissent-ils ? - La Salamandre
Frédéric Jiguet Directeur du Centre de recherches sur la biologie des populations d’oiseaux à Paris

Frédéric Jiguet, votre étude et celle du CNRS de Chizé ont fait grand bruit. Un oiseau des champs sur trois aurait disparu depuis 2001 ?

Malheureusement oui. Cette tendance observée depuis 1989 par notre programme participatif STOC s’accélère. Nous avions pourtant espéré de meilleures nouvelles avec la réforme de la PAC, le plan Ecophyto 2018 et la réflexion sur les néonicotinoïdes et le glyphosate.

Pour les oiseaux migrateurs, on a souvent pointé du doigt la détérioration des conditions d’hivernage en Afrique. Qu’en pensez-vous ?

De nombreuses espèces en chute libre comme les alouettes, perdrix, linottes ou bruants ne sont pas de grands migrateurs. Les causes sont connues et locales : intensification des pratiques, disparition des prairies et des haies, augmentation des intrants, abandon des jachères et des chaumes hivernaux... Le déclin des insectes joue aussi un rôle important : selon une étude allemande, 80% d’entre eux ont disparu sur la même période.

Pourquoi les oiseaux des champs disparaissent-ils ? - La Salamandre
© Ambroise Héritier

Que devons-nous faire ?

Le plan Ecophyto 2018 prévoyait une diminution de 50 % des pesticides. Leur utilisation a en fait augmenté de 17 % ! Nous devons changer radicalement notre modèle de production agricole et développer l’agro-écologie à grande échelle.

Chacun de nous peut-il agir ?

Les jardins peuvent secourir quelques espèces, en fournissant une nourriture de substitution et des refuges sans pesticides, mais ce n’est pas le cœur du problème. Les oiseaux ont besoin de citoyens et de consommateurs aux choix engagés.

En Suisse, enquête sur la couleur des écureuils.

Couverture de La Salamandre n°246

Cet article est extrait de la Salamandre

n° 246  juin - juillet 2018
Catégorie

Écologie

Ces produits pourraient vous intéresser

Le lac aux oiseaux

49.00 €

Eduquer ses enfants comme un renard

19.00 €

Marche avec les loups

29.00 €

Tu marches, il marche, vous marchez… moi, je cours

19.00 €

Découvrir tous nos produits

Poursuivez votre découverte

La Salamandre c’est des revues pour toute la famille

Découvrir la revue

Plongez au coeur d'une nature insolite près de chez vous

8-12
ans
Découvrir le magazine

Donnez envie aux enfants d'explorer et de protéger la nature

4-7
ans
Découvrir le magazine

Faites découvrir aux petits la nature de manière ludique